Les Cyclades #2 : découverte de l’île de Santorin.

Après vous avoir parlé de l’île de Paros, je vais vous raconter la suite de notre road-trip dans les Cyclades et notamment à Santorin. Ah la Belle île de Santorin, elle faît rêver avec ses paysages de cartes postales, ses maisons blanches avec ses toits et coupoles bleus. Magnifique. Malheureusement elle nous a terriblement déçu. On le savait que c’était une des îles les plus touristiques au monde ! Mais après avoir passé quelques temps dans la paisible île de Paros, nous avons été complètement chamboulés à notre arrivée à l’ île de Santorin. Le contraste était trop fort.  On est passé d’une île très authentique à une île agitée. Même en septembre, l’affluence est dingue. C’est une des rares îles où le tourisme est présent toute l’année.

Je vous embarque dans un endroit presque paradisiaque !

île de Santorin, Bateau colorée au port de Korfos

L’arrivée en bateau est grandiose, faut le dire !

Nous sommes arrivés par Ferries depuis le port de  Paros, 3 heures de traversée pour une cinquantaine d’euros. J’avoue que la découverte de l’île par la mer est quand même très chouette. Ce rocher volcanique avec les villages blancs perchés à flanc de falaises! L’île de Santorin est grandiose, rien à avoir avec ce qu’on venait de vivre à Paros, le panorama est splendide. Et la mer Egée est d’une couleur bleue incroyable! J’avoue qu’on a commencé par faire un wouah en voyant le spectacle.

Arrivés au port  d’Athinios, nous prenons un bus pour nous rendre dans le sud de l’île. Réputée pour ses  plages noires et son ambiance festive. Nous avons choisi aussi cette partie de l’île car les tarifs étaient moins elevés. C’est à Périssa que nous avons passé quelques jours. Un appart hôtel sans prétention avec une vue sur la mer et la piscine.

 

île de Santorin homme sur un bateau regardant la mer arrivée à île de Santorin en bateau et vue sur la caldeira

L’ île de Santorin victime de son succès !

Lors de notre passage à Fira, nous profitons pour rentrer dans une agence de voyage locale afin de prévoir une excursion en bateau. Nous voulions  nous rendre sur le volcan de Santorin, juste en face de l’île de Santorin.Nous validons une excursion qui sera prévue le lendemain matin au départ du port de Fira.

Au programme : itinéraire en bateau jusqu’au volcan puis sa visite, ensuite, baignade dans les Hot Springs, puis 2 h sur lïle de Thirassia, pour enfin revenir sur le port d’Oia. Le programme donne envie. 60€ plus tard, nous  validons l’excursion.

Le lendemain, nous attendons l’embarcation, tout excité malgré la foule. Je dis bien la foule car le bateau était plein à craqué ! En fait ce n’était pas un bateau classique mais une caïque en bois, toute charmante.

1ère étape : Le Volcan de Santorin

Arrivée au mini port, on nous informe que si nous souhaitons monter au sommet du volcan, il faut payer « l’entrée » une modeste  sommes de 2/3 €/personnes. En soi c’est pas dingue mais nous aurions préféré en être informés avant ! Si tu payes pas , à vrai dire tu n’as rein d’autre à faire à part attendre sur le bateau, car le configuration du petit port est juste pensé pour les touristes. Rien de charmant. On y va, on est là pour ça mais 1ère déception ! On gravit le volcan. Je n’ai pas trouvé ça dingue. Mais on a une vue sympa quasiment tout au long de la randonnée pour arriver jusqu’au cratère.

port au bas du volcan santorin, île de Santorin

île de Santorin vue de la mer depuis le volcan de santorin

2ème étape : Les Hot Springs de Palaia Kameni

Une fois la visite du volcan terminée, nous embarquons direction les sources chaudes. Un moment pour ceux qui le souhaite, est destiné à la baignade et donc profiter de l’eau à 30/35 C. Attention top chrono pour la baignade. L’eau était d’une couleurs ocre, mais visiblement elle était vraiment bonne. Mais pas vraiment  le temps de savourer, qu’il faut déjà repartir.

Par contre ce qui est impressionnant c’est le phénomène géologique de la Baie de Palia Kamen. Elle a sa propre couleur, un bleu turquoise qui se différencie de la mer Egée qui elle est bleue Roi. Vous me suivez ? Regardez la démarcation sur les photos c’est très beau et surprenant.

sources chaudes île de Santorin

démarcation de couleur baie Palaia Kameni de île de Santorin

3ème étape : La pause déjeuné sur l’île de Thirassia

Alors là c’est le pompon ! On accoste au port de Korfos. Nous avions 2 heures devant nous. Là, on s’aperçoit  que pour aller dans le village il faut juste gravir la montagne avec un petit chemin. Enceinte de 5 mois, sous 35° à l’ombre, on ne s’aventure pas.En plus 2h c’est trop court ! Alors on s’accommode des « soi-disant » restaurants traditionnels du port. Véritable attrape touriste. On mange dans  un petit restaurant sur pilotis mais on ne savoure pas nos repas  ! Et puis on attend le départ du bateau en se posant sur une des minuscules plages, loin des boutiques de souvenir made in China !

 

4ème étape retour sur Oïa.

On accoste au port d’Oia.  Nous devions emprunter un chemin /escalier  pour rejoindre le centre ville. Encore une fois, l’agence ne nous a pas mis en garde sur l’effort physique que je devrais accomplir sachant que j’étais enceinte ! Elle s’est sûrement dit que nous prendrions un âne pour nous aider comptez 5€/personne! Je trouve ça horrible, l’exploitation des animaux pour se faire de l’argent, vexé, je prends mon courage à 2 mains et je décide d’affronter ce chemin, à mon rythme.

âne typique île de Santorin

couché de soleil oia île de Santorin

Le coucher de Soleil à Oia tombé à l’eau.

Santorin est aussi très connu pour son couché de soleil d’Oia. Apparement , réputé pour être l’un des plus beaux du monde. Nous arrivons sur Oia à bout de souffle suite à notre escalier de malade. Nous devons trouver le spot idéal pour admirer ce fameux coucher de soleil. On déambule dans les rues, comme on peut tellement c’est bondé de …chinois 🙂 Nous sommes pas les seuls évidement à chercher la terrasse idéale pour observer ce superbe spectacle. Le village est très mignon, je fais des photos dingues, le paysage est très photogéniques. La vue sur la Caldeira est juste magnifique. On s’installe en terrasse comme les nuages qui s’installent dans le ciel. 🙁 Pour clôturer cette journée mitigée, on ne verra pas de coucher de soleil !

moulin à vent sur Oia île de Santorin

Nous reprenons un bus pour Périssa.

La Jolie Fira

A la différence D’Oia, Fira est un peu moins peuplé ! Les rues sont un peu plus larges, on respire ! Surtout ce qu’on a aimé,ce sont les différents panoramas que nous offre la ville au fur et à mesure de notre promenade. Nous nous sommes laissés porté et avons observé  l’architecture autour de nous. Du jaune, du blanc des ruelles toutes charmantes, des boutiques et galerie pour flâner, des coupoles bleue donnant sur la mer. Vraiment très jolie.

 

 

Mais le paysage ne suffit pas, nous avons été déçus par Santorin.

L’île de Santorin est belle, c’est incontestable mais beaucoup trop touristique. Nous avons été déçus des attrapes touristes à tout bout de champ. Elle en perd complètement son authenticité. Peut-être que l’on aurait pas dû faire cette excursion qui est en partie en cause, car c’est pas trop notre kiffe de visiter en groupe. Je pourrais comparer et ceux qui connaissent le Maroc pourront l’affirmer : Santorin est un peu le Marrakech du Maroc ! Superbe mais tellement détruite par le tourisme de masse.

De plus, les prix sont démesurément plus chers que sur Paros sur la même période, la foule afflue quelque soit l’endroit où vous voulez aller.

Pendant ces quelques jours, nous avions privilégié le farniente afin de recharger les batteries avant de rentrer en france. qui dit farniente dit plage, détente, baignade,..

Et bien , nous n’avons pas été convaincue non plus par les plages de sable noir. Ceci dît, on le savait que ce n’était pas le point fort de île . Santorin étant volcanique,  Le sol est  très rocailleux et très abrupte, on a vite de la profondeur. Ce que je n’aime pas trop. Les plages ne sont pas très propres et la route entre les bars et la plage casse un peu l’ambiance. Par contre, nous avions à disposition des transats avec notre hébergement et ça c’était bien sympa 🙂

plage de perissa île de Santorin

Si vous voulez aller dans le sud de l’île en septembre pour faire la fête et bien changer de destination. A cette période, nous avons trouvé que c’était très calme, pas un chat dans les bars ! pas d’ambiance. De ce fait, nous avons pu nous reposer complètement. C’était l’avantage. Nous n’avons visité aucun site archéologique qu’offre Santorin.

Les avantages d’être sur une île touristique c’est que le réseau de bus est très développé. Nous avons pu avoir une place à chaque départ de bus. Attention, certains ont fait le trajet débout car le bus était plein à craquer.

Si vous voulez passer des vacances de Luxe, vous trouverez probablement votre bonheur ! Des hôtels avec piscines à débordement avec vue sur le volcan , des terrasse privées, il y en a énormément ! ça fait vraiment rêver.

Malgré notre déception,  nous ne regrettons pas d’y être allé une fois dans notre vie. Mais on sait que l’on n’y retournera pas au profit d’autres îles dans les Cyclades dîtes plus natures.

Et vous connaissez-vous les cyclades, avez-vous aimé l’île de Santorin?

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

 

 

Arrivée à Santorin

-Par avion : depuis Athènes avec aegan airlines

-Bateau: Blue Star Ferrie/Golden Star Ferries/seajet

-Le réseaux de bus est très développé. Par contre il faut connaitre les arrêts de bus.

-Réseau de bus  : KTEL, les tickets à prendre à bord, les horaires sont plus ou moins tenus.

 

femme regardant la mer île de Santorin

 

Share Button

Pour continuer votre lecture

6 commentaires

  1. J’ai fait les cyclades lors d’un camp d’ado, j’avais 16 ans : mykonos, naxos, saxos, amorgos et santorin. J’en garde un excellent souvenir… mais d’adolescente car je faisais beaucoup la fête. Aujourd’hui j’aimerais retourner dans les cyclades en famille. Tu m’as beaucoup donné envie de découvrir paros. Pourquoi pour avril prochain ? mais j’ai peur que nous ne puissions pas nous baigner en cette saison.

  2. Je te rejoins sur ça : c’est hyper touristique. Par contre, nous avons eu beaucoup plus de monde dans Fira que dans Oia ! En une journée, on a seulement eu le temps de voir ces 2 villes, pas de visite du reste de l’île… peut-être qu’on aurait dû se l’épargner car y’avait un vrai manque d’authenticité ! Et le Macdo à Fira, ça été la goutte d’eau ! Par contre, c’est vrai que c’est magnifique. J’ai aussi beaucoup aimé les nuages qui nous passent juste au dessus, c’est une sensation incroyable. Je viens d’écrire un petit article sur mon expérience de Santorin, si tu veux voir le détail de mon avis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *