Pourquoi nous avons décidé de partir vivre en Espagne !

Ça fait quelques semaines que je suis absente sur le blog et que mes réseaux sociaux sont envahis de photos d’Espagne. Le rush de ces dernières semaines ne nous a laissé aucun répit. Mais c’était pour la bonne cause. La raison ?  Nous avons décidé de partir vivre en Espagne !  Voilà, on y est. Ce projet, on le désirait depuis longtemps : partir vivre à l’étranger ! Notre rêve à nous n’est pas de faire le tour du monde mais de vivre une expérience d’expatriée. L’année dernière déjà, quelques opportunités nous ont conduit au Luxembourg mais nous ne sommes pas vraiment tombés sous le charme de ce pays. Et puis il y a notre pays coup de Coeur : les Pays-bas ! Pensant vraiment que nous allions partir là-bas, nous avons pris des cours intensifs d’anglais pour mettre toutes nos chances de notre côté.  Puis, le temps passa et nous n’avons pas vraiment été actifs sur le projet, la recherche d’emploi, et aussi pas d’opportunités en perspective.

Quand le destin nous donne un coup de pouce !

Actuellement nous habitons sur Lille, sauf que Denis, lui travaille  sur Paris. Il fait donc 4 heures de trajet par jour. Cela fait 3 ans maintenant qu’il tient ce rythme. Forcément, les tensions se font sentir  : la fatigue, le stress, la gestion solo de la maison et des enfants. Fallait que l’on trouve une solution pour retrouver une sérénité dans notre vie de famille. Après réflexion, on décide (à contre-coeur) de se rapprocher de Paris ! Je ne suis pas enchantée mais c’est une solution pour diminuer le temps de trajet quotidien de Denis.

Et puis, un soir, en rentrant du boulot, Denis m’annonce que sa boite est aussi implantée en Espagne à Madrid et qu’il y avait un recrutement en cours sur son métier. Une lueur d’espoir m’envahit!

Quand il me demande : « ça te tente de partir vivre en Espagne ? » je ne peux que répondre « ouiiii ». C’était comme une demande en mariage ! lol 🙂 En l’espace d’une seconde, je me projette dans cette future nouvelle vie ! Du soleil, des tapas, une capitale, pas loin de la France pour revenir voir la famille. Tout me parait idéal, adieu Paris, je ne viendrai pas chez toi ! Après avoir pesé les avantages et les inconvénients, on se met vite d’accord : ok on part vivre en Espagne avec nos enfants !

Et ensuite tout s’enchaîne ; la négociation de contrat, la recherche de maison, les papiers administratifs, et les cours d’espagnol …

En 3 mois, tout s’est vite enchaîné ! On ne peut plus reculer , en janvier, on commence une nouvelle vie à Madrid !

On est triste de quitter notre pays, mais franchement il y a des choses que l’on ne supporte plus en France ! La lenteur et la complexité administrative, la difficulté de l’entreprenariat, l’incivilité quotidienne, l’injustice, la difficulté pour se loger, la mentalité en entreprise ,.. j’avoue que j’ai envie de voir ailleurs comment ça se passe. Peut-être que je vais trouver la même chose, ou pire mais au moins je pourrais comparer. Visiblement, les retours des collègues de Denis, déjà la-bas depuis 1 voir 2 ans,  sont hyper positifs  et ne regrettent pas leur choix !

De mon côté, je prends le risque d’arrêter ce que j’ai construit professionnellement ici ! Je travaille en free-Lance, mon réseau est ici. C’est pas un choix facile mais j’accepte de repartir de zéro. Je pourrais travailler à distance donc tout n’est pas perdu quand même. Et puis finalement, j’ai envie d’aspirer à une vie plus calme et reposée, prendre le temps d’être avec les enfants, de cuisiner, de me remettre au yoga et à la couture. Je ne veux plus de cette folle course du temps.

Partir vivre en Espagne, c’est aussi un coût de vie moins chère, du soleil toute l’année, et un rythme de vie plus cool, des paysages incroyables! Là-bas, on aura la chance d’avoir une grande maison avec piscine ! Alors tous ces avantages ont pesé favorablement dans la balance !

Et les enfants  ?

Oui ce n’est pas une décision que l’on prend à la légère surtout quand on a des enfants. A la fois j’ai envie de les protéger mais à la fois je pense que c’est une belle opportunité pour eux aussi !

Nous avons décidé de ne pas les mettre dans une école française mais dans une école espagnole. Nous ne sommes pas spécialement attaché à notre Education nationale chérie donc pas de regrets à ce niveau  ! Au vue des prix des écoles françaises et des loyers des maisons des quartiers environs, c’est la ruine. Je trouve que ce budget est trop important pour le niveau de la pédagogie et des méthodes d’apprentissages françaises. A ce prix, je préfère les mettre dans une école Montessori.

Ils vont découvrir une autre culture , une autre pédagogie, une autre langue ! Ça va être une vraie découverte pour eux, et une expérience riche.

Tout quitter, c’est dur quand même !

Ici, on avait notre rythme, notre confort. Alors forcément, c’est beaucoup de stress ce départ mais on est contents de notre décision! On fait le choix de quitter nos amis et famille pour une autre vie, c’est quand  même pas rien. C’est pour cela je pense qu’on a peur : la peur de regretter. Mais si on ne le fait pas, on ne pourra pas savoir!

Nous avons fêté dignement notre départ avec nos amis les plus proches. Une fiesta avec pour thématique : Viva Espana ! On leur a remis une petite carte postale pop-carte pour ne pas qu’ils ne nous oublient pas 🙂 3 photos, notre nouvelle adresse. Bref, un petit bout de nous à mettre sur leur frigo. Bah oui , j’ai peur de ça aussi. Une amie, revenue d’une expérience similaire,  m’a récemment dit : « tu sais Emilie, les gens vont avancer sans vous, alors à votre retour, il faudra aussi du temps pour que tout revienne à la normal ». La vie est ainsi faîte.

J-9.

Nous sommes à 9 jours du départ. La maison est prête et nous attend ! Les cartons sont en partie déballés. Dû moins toutes les affaires des enfants sont en place. Désormais, ils auront un vrai espace pour jouer ! ils ont leur place en garderie aussi. Bref, tout est prêt !

Nous n’avons plus qu’à profiter des nos derniers jours en famille pour les fêtes de Noël. Elles auront comme un arrière goût amer : mélange de tristesse, d’excitation, de joie et de nostalgie.

Une nouvelle aventure qui commence pour nous. Le Père Noël nous apporte une nouvelle vie, nous tacherons de profiter à fond de cette expérience.

Je vais donc ajouter une catégorie supplémentaire dans le blog afin de vous partager nos expériences. D’ailleurs, j’ai décidé de le reprendre en main et d’y consacrer plus de temps. D’animer notre groupe des parents-voyageurs qui déchiiiirent comme il se doit.

En tout cas, j’ai déjà quelques idées de prochaines escapades et aussi repéré des petits coins super chouettes à découvrir avec les enfants ! J’ai hâte de vous partager tout ça.

S’il y a des expatriés dans l’assemblée, des madrilènes, qu’ils lèvent la main ! Je prends tous vos bons conseils 🙂

 

Ce sera le dernier article de l’année 2017. Alors je vous souhaite à toutes et à tous de passer de très bonnes fêtes de fin d’année, auprès de vos proches ou à l’autre bout du monde.

Bisous les parents-voyageurs

♥♥♥ Emilie & Co ♥♥♥

 

Partagez cet article sur Pinteret et retrouvez le facilement

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

 

 

Share Button

8 Comments

  1. Bravo pour votre initiative vous ne le regretterez pas car, même si vous naimiez pas, vous reviendrez et au moins vous aurez essayé. Nous acons 48 ans, des enfants ados,, pas proprio et fonctionnaires donc trop compliqué pour partir mais que de regrets, beaucoup de regrets de ne pas avoir tenté de vivre ailleurs, même les enfants auraient aimé vivre ailleurs,etc… Donc vous voyez vous ne regretterez rien Sylvie de Villeneuve d’Ascq

    • Emilie&Co

      MErci Sylvie pour votre commentaire. Quel dommage d’avoir des regrets. Il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves. Je vous souhaite d’en réaliser quelques uns en 2018 🙂
      Emilie

  2. Je te souhaite une joyeuse expérience et bienvenue en Espagne, moi je suis à Barcelone

    • Emilie&Co

      Merci Leti. A l’occasion si on passe sur Barcelone, on te fera un coucou 🙂

  3. Ola ! (J’suis à fond dans la thématique là!)

    Quelle joie cela doit être d’entamer cette nouvelle vie, et entre madrid et Paris, ya pas photos à mes yeux ! Tooooop

    Je me reconnais à fond dans « Et puis finalement, j’ai envie d’aspirer à une vie plus calme et reposée, prendre le temps d’être avec les enfants, de cuisiner, de me remettre au yoga et à la couture. Je ne veux plus de cette folle course du temps », bon pas forcément sur la couture parce que je suis une branquignol, mais sur profiter de la vie et de ses enfants. Le temps passe incroyablement vite…

    J’aspire donc à cette vie, j’espère que le deuxième semestre 2018 ira dans ce sens, on s’emploie en tous cas à ce que ce soit le cas ! Je ne connaissais pas le groupe des parents voyageurs qui déchirent !!! Je vais regarder ça de plus près !

    Profitez bien des vôtres et bonne fêtes de fin d’année à vous !

  4. Pingback: La vie en Espagne : nos 1ères impressions d'expatriées.

  5. Pingback: Expatriation et enfants : comment gèrent-ils cette nouvelle vie ?

  6. Pingback: La solitude de l'expatriation : un challenge au quotidien !

Write A Comment

%d blogueurs aiment cette page :