La vie d’expatrié en Espagne, ce qui change de la France.

vie d'expatrié en Espagne, ce qui change de la France blog voyage en famille

Je rentre de l’école et je m’installe dans mon nouveau salon décoré pour vous écrire ces quelques lignes. Nous prenons possessions des lieux dans la maison et le salon commence à ressembler à un endroit cosy, où on a envie de se détendre. Comprendre que nous sommes allés chez Ikea pour acheter quelques éléments de décorations. Dimanche dernier, le chaudière nous a lâché alors on a mis en route notre cheminée ! C’était un mal pour un bien finalement. Car une cheminée, c’est vraiment canon en fait !! Bref, cette semaine, j’ai envie de vous parler des quelques différences de la vie d’expatrié en Espagne par rapport à la France. Notre petite routine s’installe doucement et tous les jours on découvre des nouvelles choses, des habitudes, on s’interroge toujours sur certains points (et notamment les poubelles 🙂 lol). Alors c’est parti, je vous raconte tout !

La vie d'expatrié en Espagne, ce qui change de la France blog voyage en famille

 

La vie d’expatrié en Espagne, ce qui nous change dans notre quotidien.

A vrai dire, pour être honnête, notre quotidien est quasiment le même que celui en France. En tant que maman, la routine avec les enfants est très prenante. Ce qui change vraiment c’est chaque sortie ou les imprévu. Bon par exemple, pour reparler de notre problème de chaudière, j’appelle lundi le service technique, 1 h après le technicien était là 🙂 Youpi. En France l’année dernière, pour un soucis similaire, le chauffagiste est venu au bout de 2/3 jours. Pourquoi il intervient si rapidement?  Car il y a un technicien dédié à notre urbanizacion (je vous explique plus loin dans l’article ce que ça signifie). En attendant le dimanche, pour trouver du bois pour la cheminée, nous sommes allés à Leroy Merlin, oui beaucoup de magasins sont ouverts le dimanche et visiblement personne est indignées. Quand aux horaires de Leroy Merlin, on en parle ? 7H30 /22H !!Je trouve ça dingue !

Pour se faire installer internet à la maison,  c’est un technicien de la compagnie qui vient t’installer tous les modems, routeurs et compagnie chez toi ! Et en plus il m’a laissé son numéro de portable, si j’ai un problème avec ma connexion , je l’appelle et il vient:) comme il est dans le quartier 🙂 Fini les hotlines  !!

 

La vie d’expatrié en Espagne, ce qui change pour le budget.

J’ai dit adieu à Carrefour et Auchan j’ai découvert mercadona ! L’enseigne populaire en Espagne pour faire ses courses. J’adore le format supermarché, on trouve rapidement les produits et on se perd pas pendant 2 heures dans des raisons « inutiles ». Les tarifs sont plus que corrects. J’avis un caddie rempli pour 90€. D’ailleurs ça faisait une éternité que je n’avais refait un caddie pareil!  Je regrette toujours le Drive de la France. Ici visiblement ce n’est pas encore mis en place. Il y a bien les livraisons à domicile mais je n’ai pas encore tenté l’expérience. Bref, Mercadona propose des produits abordables avec leur marque Hacendado. J’adhère. Ce qui est bien ici, c’est qu’il y a des supérettes partout, ouvertes très tard ! C’est pratique pour dépanner.

Ce qui est drôle ici, ce sont les files d’attente uniques  pour toutes les caisses! C’est un peu déstabilisant au début !

Nous avons découvert aussi près de chez nous un petit restaurant à tapas, qui les vend à 1€ ! Samedi dernier on à « tapear »comme on dit ici pour 10€ pour 4! Vraiment le coup de la vie est moins cher sur certains aspects. Idem, le coiffeur pour Louis et Denis : 23€ les 2 coupes ! C’est appréciable. En revanche, ici internet est plus cher. Non ça fonctionne différemment.  Dans ton abonnement, la compagnie te vend des lignes mobiles avec ton forfait internet. Pour 90€ on a un abonnement internet (fibre) avec TV (on a pris un bouquet en plus, inclus certains films gratuits et les chaînes enfants)  et 2 lignes téléphoniques (dont 1 avec  8G d’internet). En France, si tu ajoutes tes forfaits mobiles à ta box, ça revient quasiment pareil. Bon dans notre cas, comme on a encore nos numéros français, ça fait quand des notes salées en télécommunication !

La vie d’expatrié en Espagne, ce qui change pour l’école.

Je vous en avait parlé dans l’article précédent sur nos 1ères impressions, les parents le matin ne courent pas. Après 1 semaine post-rentrée vacances scolaires, le constat est le même. Nous sommes toujours dans les 1ers le matin à 9H! Sauf pour Suzanne bizarrement. Comme me l’avait précisé ma copine Sophie de Ooh My World  dans son commentaire, les gens ici travaillent en décalé (10H>19H). Ceci explique cela. Ici la semaine scolaire est bien de 5 jours complets ! Je vais quand même les récupérer un après-midi par semaine pour qu’ils se reposent un peu. #mamanpoule

Ce qui nous change aussi c’est que les enfants portent des uniformes. Ceux de notre crèche sont affreux , j’avoue ! On dirait des pyjamas mais dans les écoles (colegio) ils ont des uniformes à l’anglaise : jupettes carreaux pour les filles et pantalons gris pour les garçons. A la rentrée de septembre, j’ai hâte de voir mes loulous dans ces uniformes là 🙂  Pour le moment chaque chose en son temps ! Suzanne pleure toujours le matin quand je la dépose mais ce matin là maitresse m’a dit qu’elle commençait à prononcer ses premiers mots en Espagnol ! Idem pour Louis la semaine précédente. Je trouve ça trop chou mais à la maison, ils ne disent rien les coquins !

Ici, les enfants sont dans une garderie privée. Louis est quand même dans un cursus « scolaire ». Le système fonctionne différemment. Nous n’avons pas eu le choix de l’établissement en arrivant en cours d’année. Mais à la différence du privé Français (hormis la différence de prix), dans la classe de Louis, ils sont en moyenne 10/12 élèves. Dans le privé en France, ils étaient 32 dans sa classe! D’ailleurs je ne vois même plus l’intérêt de dire privé finalement. En tout cas, cette typologie de classe convient parfaitement à la personnalité de Louis ! Et je pense que c’est pour ça que tout se passe bien et qu’il progresse vite.

Les méthodes d’apprentissages sont beaucoup plus libres, ils ne sont pas assis et passifs. D’ailleurs, Louis ne fait plus la sieste l’après-midi! C’est son choix. J’en suis la 1ère étonnée. Ils travaillent aussi beaucoup sur l’apprentissage de l’autonomie : brossage de dents et petite toilette après le repas par exemple.

La vie d’expatrié en Espagne, ce qui change dans notre ville.

Ici, nous habitons dans une Urbanizacion. C’est l’équivalent d’une immense résidence mais version village. Car nous avons une école (qui va de la maternelle au Lycée), des commerçants, un club social (j’en parlerai dans un prochain article) et même une Guardia civil qui surveille H24 les quartiers. Nous appartenons à la ville de Las Rozas qui compte quand même 95000 habitants ! Bref, l’organisation des territoires diffère légèrement de la France.

Tous les matins la police fait la circulation devant l’école. Ils sont armés ! Je ne me souviens pas bien si en France c’est le cas mais cela m’a parût étrange.

Un dernier point qui me surprend tous les jours. Ici les gens ne klaxonne pas! A Lille, si tu as le malheur de te tromper de voie, c’est mort pour toi, tu te fais klaxonner ! Ici les conducteurs sont très courtois. Même sur Madrid même. Et ça c’est appréciable !

 

La vie d’expatrié en Espagne, ce qui change dans l’administration.

On est encore en train de régler notre administratif. J’avoue que je procrastine pas mal sur le sujet. On a le minimum pour Denis pour qu’il puisse travailler mais moi je n’ai toujours pas mon NIE. C’est mon numéro d’immatriculation en tant qu’étrangère. Cependant, nous sommes allés la semaine passée à la sécurité sociale pour enregistrer Denis.

Ce qui ne change pas : Quand t’arrives, tu prends un ticket et là tu vois que tu as environs 25 personnes devant toi à 10H du mat !hihi t’es contente d’avoir pris un bouquin, vieux réflexe !

Ce qui change : La personne qui nous a reçu, nous a vraiment accompagné vraiment dans notre démarche. Il nous manquait un formulaire, il nous l’a donné et nous a aidé pour le remplir. En France,on  nous aurait  dit de le remplir et de revenir une fois que c’est fait (c’est à dire  se refaire 1h d’attente ! ). Bref, nous sommes repartis avec notre numéro de sécurité social espagnol pour Denis! En 30 minutes c’était fait !En France, on nous aurait dit : « on traite votre dossier et vous allez le recevoir dans un délai de 2 à 3 semaines , merci « . oui oui, vous pouvez le dire, je suis mauvaise langue ! Mais soyons honnête notre administration est très procédurière ce qui prend beaucoup de temps ! Visiblement, ici j’ai trouvé la démarche efficace, ce qui était aussi le cas pour les impôts et le NIE (j’en parlerai dans un article dédié plus tard).

La vie d'expatrié en Espagne, ce qui change de la France blog voyage en famille

 

Et puis il y a aussi eu des rencontres !

La semaine dernière, c’était l’anniversaire de Louis! 4 ans mon grand. Je suis allée au centre commercial lui préparer une petite surprise et lui acheter son cadeau d’anniversaire. A la Fnac, en faisant mon emballage cadeau, je rencontre un couple qui commence à me parler français ! Génial. On discute et elle me donne son WhatsApp. Ici tout le monde utilise ce réseau social pour communiquer. Ils adorent la France et étonnamment préfèrent la France à l’Espagne ! Comme quoi, est-on attiré par les différences finalement ? Une vie d’expatriée en Espagne ou ailleurs pour nous était un rêve, mais pourquoi cherche-t-on a fuir son pays alors que tout va bien ? Une réflexion.  En tout cas, nous devons prochainement nous revoir. Ils m’ont égayé ma journée 🙂 et j’ai trouvé cette rencontre improbable.

Et puis il y a une maman de l’école avec qui j’ai parlé. Peut être que je vais lui proposer un RDV avec les enfants. Ne connaissant pas encore bien les coutumes et les habitudes, c’est assez délicat je proposer un RDV. Ici, apparemment les gens ne s’invitent pas les uns chez les autres, ils se voient à l’extérieur (un peu comme dans le Sud de la France nan? ). Dans le Nord, c’est l’inverse. La météo y serait elle pour quelque chose lol 😋.

 

Découverte du monastère de San Lorenzo De El Escorial.

Vendredi matin dernier, j’ai pris un peu de temps avec Louis pour aller faire une petite escapade à San Lorenzo De El Escorial. C’est à seulement 20 minutes de la maison. Si vous me suivez sur Facebook, vous avez peut être vu la vidéo (où pas grâce à notre cher algorithme filtrant de Facebook). Nous sommes partis à la découverte de la vieille ville et de son monastère très connu pour sa beauté de ses jardins et de son histoire ! C’est donc sous un soleil magnifique que nous admirons un édifice incroyable. Historiquement, c’est une ancienne résidence du Roi d’Espagne. Ce bâtiment royal  regroupe  un monastère, un musée, une école, une bibliothèque et un palais!  tous ça avec des jardins parfaits et même un plan d’eau. Ce n’est pas pour rien qu’il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le village est niché à flan de montage ce qui nous permet d’avoir une vue incroyable. Je vous laisse voir par vous même avec ces quelques clichés. Je vais écrire un article prochainement avec plus de détails pratiques pour visiter El Escorial avec un enfant.

 

Voici le lien de la vidéo Facebook : El Escorial vu par un enfant de 4ans 🙂

 

Voilà notre sentiment à J+24 🙂 de notre nouvelle vie d’expatrié en Espagne.

Je vous souhaite un bon week-end les parents-voyageurs.

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

 

Partagez cet article sur « La vie d’expatrié en Espagne, ce qui change de la France » sur Pinteret et retrouvez le facilement

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

vie d'expatrié en Espagne, ce qui change de la France blog voyage en famille

 

Pour aller plus loin sur la vie d’expatrié en Espagne, vous pouvez continuer votre lecture avec ces articles

Share Button

Pour continuer votre lecture

4 commentaires

  1. Coucou ! Ton article est très intéressant ! Il y a pas mal de similitudes avec l’Italie ! Ici aussi ils sont à fond sur What’s App. Il faut dire qu’il n’y a pas de sms dans les forfaits téléphoniques. La disponibilité des gens et des services est sans pareil par rapport à la France. Rapidité, amabilité et tout est ouvert le dimanche de 8h à 22h pour les grandes surfaces sans que personne n’y trouve rien à redire. Par contre pas d’uniformes à l’école. En tout cas, vous avez l’air de bien prendre le pli c’est chouette ! À bientôt !

    1. Bonjour Charlène, oui je réponds un peu tard au message 🙂 Effectivement après avoir lu l’article sur l’Italie, je pense qu’il y a beaucoup de similitudes. Merci en tout cas oui on s’adapte à notre rythme:) Ça nous plaît 🙂
      A bientôt
      Emilie

    1. Super! C’est assez inattendu la Colombie. Je suis allée sur votre site, vous faîtes des chambres d’hôtes ! C’est cool et bon à savoir 🙂 Merci pour votre commentaire.
      Emilie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *