Comment profiter de l’été pour s’initier au Slow-life ?

Voilà ça y est, les vacances scolaires ont officiellement commencé, Summer is coming! Je sais pas vous mais moi je trouve que ces 2 mois de l’année sont particulièrement distincts des autres mois de l’année. Il fait beau, le rythme est plus cool, on n’est moins à cheval sur les horaires, on traine le soir, on est plus souple sur les horaire, Bref, l’ambiance est complètement différente. Donc c’est le moment de mettre en place quelques nouvelles habitudes qui feront du bien à vous et à votre famille. L’été est donc le moment propice pour s’initier au Slow-life !

Ce nouvel art de vivre pourrait bien vous apporter une vie plus calme et sereine. 

Mon dernier article sur la Slowlife.

Le concept Slow-life, c’est quoi ?

S’initier au Slow-life, au slow travel, au slow entrepreunariat est véritablement devenu un art de vivre. Effet de mode où pas, cela mérite que l’on s’y attarde un peu ! On se rend tous compte qu’on a des rythmes de vie complètement dingues ! On passe nos journées à courir, on vit à 1000 à l’heure et on se dit que l’on ne voit pas le temps passer.

Clairement si vous vous reconnaissez dans cette description je vous invite à lire attentivement cet article, il pourrait bien vous aider à voir les choses autrement!

Le concept de vivre en mode Slow est de véritablement RALENTIR notre rythme de vie, et ceux à tous niveaux : en voyage, au travail, dans le quotidien,.. ! oui c’est en résumé “prendre le temps de prendre le temps“. Et en tant que parents clairement c’est un véritable challenge. Multi-casquette en un claquement de doigt faut l’avouer c’est épuisant !

Pour notre part, nous avons vraiment réussi s’initier au Slow-life grâce à notre expatriation en Espagne. La vie ici y est plus propice au Slow-Life. Le rythme y est différent, il fait chaud (alors on ne court pas quand il fait 40°) et la mentalité est apparentée à l’ode à la lenteur et au no stress : “no pas nada “comme ils disent tous ici ! lol

Sachez que vous aussi en France et partout ailleurs dans le monde, vous pouvez aussi ralentir le rythme quotidien ! Vous verrez que les bienfaits y sont incroyables pour le mental et l’équilibre de vie !

Voici quelques points sur lesquels vous pouvez changer des choses pour un mode de vie plus Slow. Bien sûr, s’initier au Slow-life ne se fait pas en un claquement de doigts mais par étape ! Voici 11 pistes pour faire rentrer un peu de Slow-Life dans votre vie !

ralentir vivre au rythme d'un escargot

Mes 11 astuces bien-être pour s’initier au Slow-life cet été !

1-Faire attention à son Alimentation:

Commençons par la base ! Celle qui vous donnera de l’énergie ! Je ne vous apprends rien d’incroyable si je vous dis de faire attention à votre alimentation. C’est véritablement votre carburant. Votre corps a besoin de nutriment essentiel pour affronter vos journées bien remplies. La mal-bouffe ne vous donnera aucune énergie. L’idée ce n’est pas de manger ses 5 fruits et légumes qu’on nous rabâche depuis 1000 ans mais bien de rééquilibrer son aliment afin d’avoir les nutriments nécessaires pour aller bien. Manger de tout en quantité raisonnable !

Personnellement j ’ai arrêté tout le sucre (transformé) ! Déjà au bout d’une semaine j’ai retrouvé de l’énergie ! Une meilleure efficacité dans mon boulot et moins de somnolence devant le PC !

Le sucre est un véritable fléau et un poison. Pour ma seconde grossesse, j’avais fait un régime sans sucre pour perdre mes 6 kilos restants. En 2 mois c’était plié rien qu’en l’arrêtant ! Je consommais seulement le sucre naturel des fruits et de certains aliments. A chaque achat je vérifiais le pourcentage de sucre dans les compositions. Incroyable tous les aliments contiennent du sucre ajouté !!! Voilà d’où vient notre addiction contre notre volonté! 

Bref je ne vais pas faire l’apologie du régime sans sucre mais c’est surtout prendre conscience de ce qu’on mange ! Et le sucre c’est mal ! Donc mieux vaut l’éviter.

Note : faire 5 repas par jour !

Aussi, une autre astuce alimentation, c’est de passer de 3 gros repas par jour à 5 petits. Cela permet au corps d’utiliser moins d’énergie pour digérer et éviter les fringales du matin et de l’après midi. 

J’adore ce concept ! En travaillant à la maison, moi ça me va parfaitement.

Privilégiez les aliments frais, et cuisinez! Non seulement vous ferez des économies mais vous mangerez mieux et en contrôlant tout ce qu’il y a dans votre assiette. 

L’été est LE moment idéal pour prendre des nouvelles habitudes alimentaires : on a des fruits à gogo, on a moins faim avec la chaleur, on mange plus facilement des salades ! Profitez-en.

Note : Profiter d’être en vacances pour aller sur les marchés, cuisiner en famille des bons plats équilibrés et faire découvrir aux enfants des nouvelles saveurs !

 

zero dechet par ou commencer, course en vrac
Retour de courses du supermarché Auchan.

2- Intégrer un peu de Sport dans son quotidien

Je vous entends déjà le dire : “oui c’est prévu à la rentrée” ! Mais pourquoi attendre la rentrée ?Allez, on arrête de se trouver des excuses (et moi la 1ère) pour se bouger. Le sport ne signifie pas 3 heures hebdo à la salle de gym, c’est trouver les moyens au quotidien pour en faire ! Le sport est aussi une activité qui fait non seulement du bien au corps qu’à la tête ! 

Sauf si vous voulez courir le semi-marathon où là un entraînement sur mesure vous sera obligatoire, pour le reste, restez cool ! Toutes les occasions sont bonnes pour se bouger ! La marche à pied,  les escaliers, le yoga à la maison , .. bref, vous pouvez prendre soin de votre corps sans abonnement à la salle de sport. 

L’idée est de profiter de chaque occasion pour se bouger : balade en famille, avec des copines, ou toute seule ! Aussi, après avoir récupéré les enfants, proposez leur une sortie en vélo ! Le matin se faire quelques étirements devant une chaine Youtube de Yoga  ! Il n’y a pas de “petits” exercices. Tout est bon à prendre ! Alors promis, vous bannissez les ascenseurs à vie  à partir de maintenant ?? 

En été, les sorties sont faciles, on ne prend pas la voiture pour faire quelques courses, on y va à pied,… 1 action par jour suffit!

prendre son vélo pour s'initier au Slow-Life

3- Instaurer une routine matinale

Grand effet de mode aux Etats-Unis avec le miracle morning, j’avoue que je suis sceptique de me lever à 5h du mat ! Faut pas déconner non plus, pourquoi s’affliger ça !!

Pendant longtemps j’ai été rétiscente au concept de se lever plus tôt. Au point où à un moment je me levais en même temps que les enfants ! c’est à dire à 8h pour être parti à 8H45. Ah oui c’est chaud ! Comme dans le sketch de Florence Foresti (mon idole 🙂 ) “De nous 3, il y en a forcément 1 qui n’est pas lavé !” Bon c’était moi, alors en rentrant de l’école, je me préparais pour au final me mettre au boulot à 9H30 ! Quel perte de temps et d’énergie . Surtout que je n’arrêtais pas de dire que je n’avais pas de temps ! Sans parler de la honte que je me tapais devant les mamans apprêtées et moi avec mes cheveux gras et mes baskets 🙁

Alors pourquoi la routine matinale nous permet de vivre en mode Slow-Life? tout simplement parce que le matin, vous allez prendre le temps de faire vos petites activités qui vous feront gagner du temps dans la journée ! Si vous faîtes votre sport le matin, vous libérez un créneau le soir pour vous accordez un moment pour vous !

A la maison, on a pris les choses en mains. Cela fait seulement 2 semaines qu’on s’y est mis. On se lève 1heure plus tôt que notre heure habituelle (qui était en vrai 7 heure) c’est à dire 6H. Durant ce temps, on fait du sport, on se prépare un bon petit déjeuner, moi je médite /j’écris/ je vais faire une marche, ou je ne fais que me détente avec mon café. Et ensuite je prends mon temps dans la salle de bain ; Comme quand j’avais 20 ans !

A 8H15, je réveille les enfants et pendant qu’ils déjeunent, je m’occupe du linge ! J’en fais un peu tous les matins, ça a changé ma vie (parce que en vrai, je déteste faire le linge) car je n’ai plus de retard et j’en peu peu à la fois !

A voir comment vous pouvez adapter cette routine à vous. Vous trouverez énormément de ressources sur Pinterest pour prendre des idées et à vous de les adapter à votre personalité. Peut-être que se lever 30 minutes plus tôt pour éviter de courir et se réveiller en douceur peut faire toute la différence dans votre journée !  

Les contre-parties, on en se couche pas plus tard que 23H pour voir un quota de 7h de sommeil. A vous de compter le vôtre.

4- S’octroyer des moments solos pour prendre soin de soi

Faut l’avouer, depuis que nous sommes maman (ou papa), on se néglige, les enfants , la maison, tout passe devant nous ! C’est du sacrifice à ce niveau ! C’est comme ça que l’on se retrouve pas épilée pour la sortie piscine ou plage avec les enfants ! Je suis persuadée qu’une maman détendue est une maman qui prend du temps pour elle. Ne pas culpabiliser si on laisse son enfants 1 heure de plus à la garderie pour aller se faire masser (ou épiler !)

Prendre du temps pour soi c’est juste prendre un moment dans la journée, dans la semaine pour faire des choses que pour vous ! Rien que pour vous ! Lire, prendre un bain, shopping, massage, tout est bon pour vous recharger les batteries ! Prendre le temps pour votre vie de femme en réalité.

Ce temps là, il peut être le matin quand les enfants dorment encore, ou le soir avant d’aller les chercher. Regardez dans votre agenda et obligez-vous à bloquer un créneau ! C’est bon pour le moral, si si je vous l’assure !

s'initier au Slow-Life, faire du cocooning dans le canapé
C’est bon de ne rien faire !

5- Sortir de son environnement

Cela revient au sport. Sortir de la maison, changer d’air, bousculer les habitudes ! Prenez le goûter avec les enfants au parc, faites un pique-nique dans la forêt/ plage/ ce que vous voulez à côté de chez vous. Rentrer en contact avec la nature. S’initier au Slow-life consiste vraiment à revenir aux sources. Se satisfaire de faire des choses simples. Pour se sentir bien, notre environnement doit être agréable et la nature doit être présente.

6- Maison désencombrée rime avec légèreté

Alors ce point, il vous faudra des mois pour le mettre en place ! C’est réellement un autre état d’esprit. La relation que nous avons avec nos possessions est toxique mais c’est un autre sujet. Pour ralentir, il faut passer moins de temps à entretenir nos maisons.

Moins de choses = moins de rangement = moins de ménage = + de temps pour faire autre chose.

C’est un gros challenge mais quel bonheur ensuite d’avoir une maison désencombrée, déchargée des ondes négatives qui apporte de la sérénité au lieu d’un stress ambiant. Rentrer de sa journée de boulot et voir sa maison retournée, c’est horrible ! Moi je suis passée à l’action car travaillant chez moi, je baignais dans le bazar toute la journée ! Entre les jouets des enfants, le biberon sur la table, pyjama sur le canapé ! La cata pour trouver de la motivation pour ouvrir son ordinateur!

Désencombrer sa maison dans l’art du Slowlife c’est clairement passer moins de temps à la ranger et un ménage fait plus rapidement ! 

Ranger au fur et à mesure est aussi une clé pour voir une maison ordonnée. Après il faut aussi relativiser quand on on a des enfants, il faut savoir aussi accepter que sa maison ne soit pas impeccable tout le temps !

sobriété volontaire, la déconsommation la clé pour être heureux - photo de décoration minimalisme
Non ce n’est pas mon salon, mon salon n’est pas instragramable ! lol

7- Revoir ses priorités

Dans la logique du paragraphe précédent, il faut revoir ses priorités. Ménage ou sortie en famille ? Savoir détecter l’urgent, de l’important et du non-urgent et non important! Une to-do list de 50 points n’est pas possible et met un sacré coup au moral. L’objectif étant de se donner 2 priorités maximum dans la journée et le reste profiter pour se détendre et profiter de sa famille.

Aussi, il faut savoir déléguer à tous les membres de la famille. Tout ne repose pas sur vos épaules !

Je vous laisse une vidéo très intéressante sur le sujet des gestions de priorités qui vous explique la matrice d’Eisenhover !

Changer sa vision des choses sur les tâches à effectuer, se libérer du temps pour ses enfants quand ils en ont besoin. Ne plus se surcharger de choses qui ne vous incombent pas ! Osez dire non !

8- Arrêter le multi-tâche

La BASE ! J’aurai dû commencer par cette astuce là ! Pour vivre une vie slow-life et vouloir vraiment ralentir , il faut arrêter le multi-tâche !! Même si en tant que femme nous sommes des spécialistes en la matière, il faut arrêter !

Etre multi-tâche est contre-productif et nous rend carrément dingue!

Faire à manger pendant qu’on envoie un email à machin, puis on fait couler le bain aux enfants ! Stop ! Pétage de plombs assuré !

C’est comme ça que l’on finit par envoyer un sms à son boss : “passe prendre le pain ste plait j’ai pas eu le temps, journée de merde!” 🙂

On fait les choses une par une et on se détend !

9- Décharger son planning

Il faut être honnête, on est trop ambitieux(se) quand on planifie les choses dans notre agenda. Résultat, on se sent débordé(e) et découragé(e) ! Mieux vaut prévoir un planning plus léger, quitte à faire une tâche prévue pour le lendemain si il vous reste du temps ! C’est plus motivant et gratifiant dans ce sens !

Aussi, va falloir apprendre à dire non et à ne pas prendre “trop” de responsabilités. Arrêtez de dire oui à tout, et prenez moins de responsabilités. Choisir uniquement les “actions” que vous avez envie de faire ! On vous demande d’organiser la fête des voisins cette année ? Avant de répondre oui , assurez vous que nous ne dîtes pas oui pour faire plaisir mais bien parce que vous avez envie de l’organiser.

Donc que vous y preniez du plaisir ! Faire les choses par contrainte et aussi contre productif que le multitâche. Dire non est extrêmement compliqué mais nécessaire pour se libérer du temps pour vous et votre famille. Donc réfléchissez à 2 fois avant de donner votre réponse.

10- Déconnectez-vous

Une vie Slow-life est loin des réseaux sociaux, et du téléphone scotché en permanence dans la main. Avoir son téléphone non stop c’est être à la merci de celui-ci. Il prend le contrôle de votre vie hors ce ne doit pas être le cas. Combien de temps passons-nous sur notre smartphone ?

Perso, c’est mon plus gros problème ! Mon travail m’oblige à être connecté donc j’ai toujours mon téléphone avec moi, notification activée ! C’est un carnage ! Je ne devrais pas répondre au messager des clients à 21h, mais j’ai du mal ! Et d’ailleurs c’est très mal les habituer ! Je deviens esclave !Mais je me soigne pour cela lol !

Pour prendre du recul, c’est pas évident mais laisser son téléphone dans une autre pièce ou dans un tiroir le soir quand on est avec les enfants est déjà un bon début ! 

Il n’y a pas que ça dans la deconexion, c’est aussi se désincrire au newsletters qui ne vous intéressent plus, ne plus lire ses mails au petit déjeuner ou avant de se coucher.

Ces petites habitudes qui vont vous permettre de profiter de certains moments pour décompresser, apprécier les instants présents, des moments de calmes ( notamment votre bon petit déjeuner que vous pouvez savourer dans le calme ).

11- Etre satisfait de sa vie : Arrêter d’envier les autres

Cette astuce vient conclure les points précédents !

L’auto-satisfaction est certainement l’un des objectifs les plus difficiles à atteindre dans une vie Slow-Life. On est perpétuellement sollicité par les marques, la pub, l’influence de certaines personnes. Notre subconscient est toujours orienté vers le manque, l’envie d’acheter parfois la jalousie parce qu’ untel a cette voiture, parce qu’untel a fait ce voyage !

Mais il faut aussi voir ce que l’on possède et arrêter d’en vouloir plus . Sinon on est en perpétuel manque. Au final, plus on acquiert des choses, moins on est heureux. Vous pouvez lire mon article sur la sobriété pour aller plus loin dans le sujet.

Alors moi aussi j’aimerai partir en Australie pour mes vacances d’été, plonger dans des eaux translucides, voler en 1ère classe ! Mais je suis très heureuse (et je satisfaite) de partir en Andalousie car je vais aussi voir des paysages incroyables et manger des super tapas ! L’Andalousie est à seulement 6H de chez moi et pourtant je vais passer des super vacances en famille 🙂 Résultat, je pars moins loin mais plus souvent.

Si je veux vraiment partir en Australie comme cette personne, j’économise pendant 3 ans comme une digue et j’y vais ! C’est une question de priorité et de choix! Donc arrêtez d’envier et passez à l’action pour avoir ce que vous voulez vraiment !

Observer chaque jour les choses positives dans sa vie nous rend positif. Cette mécanique est tellement vrai. Pour cela je vous laisse relire le paragraphe précédent sur les réseaux sociaux qui ont un réel impact sur notre incapacité de satisfaction ! Oui parce que ce que vous ne savez pas sur cette personne qui est en Australie, elle s’est peut être fait payé le voyage par son boulot, peut-être elle a économisé pendant 10 ans pour s’offrir le voyage de ses rêves, etc …. Les réseaux sociaux ne sont pas le reflet de la vraie vie. Alors on s’en éloigne si l’on n’arrive pas à faire la part des choses.

adopte la slow slife pour la rentree
Comment profiter de l’été pour s’initier au Slow-life ?

Et bien sûr, il y a le Slow- travel mais ça je vous en parlerai dans le prochain article car là l’article est bien trop long !!

J’espère que ces quelques pistes vous aideront à ralentir et de vous s’initier au Slow-life, au moins un petit peu pour cet été ! En attendant, prenez-soin de vous !

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article : Comment profiter de l’été pour s’initier au Slow-life ?, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

Comment profiter de l’été pour s’initier au Slow-life ?

Restez inspirés !

Share Button

2 Comments

  1. Hello, super article qui va permettre à certains de décompresser. J’ajouterais un conseil supplémentaire : Décomplexer. On a toujours tendance à complexer de ne pas être parfait(e), de ne pas être toujours au top et ça, ça bouffe le moral ! Moi la première, j’ai beaucoup de mal à me satisfaire d’un “juste bien”, je veux que tout soit toujours parfait et c’est usant…

    Mais j’y travaille, tout comme pour le fait d’être satisfaite de ce que j’ai, j’ai énormément de mal avec ça.

    Bises
    Fanny

  2. Que de bons conseils ! Effectivement, il faudrait parfois s’arrêter un peu et vivre. N’oublions pas que nous seuls sommes maîtres de nos vies. 🙂

Write A Comment

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :
Parents-voyageurs

GRATUIT
VOIR