Est ce que l’on devient voyageur ou naît-on voyageur ?

Dans ma famille, je suis la seule parmi mes soeurs à avoir le virus du voyage. D’ailleurs, cela m’a toujours valu quelques petits surnoms comme “la voyageuse”,ou parfois même quelques réflexions comme : “elle a la bougeotte”, “elle est toujours partie”  ! Je me suis toujours questionnée à ce sujet. Pourquoi moi ? Pourquoi parle t-on de virus ? N’ayant pas vécu dans un environnement propice au voyage, je m’interroge sur mon envie constante de découvrir le monde ! Alors naît-on voyageur , ou nous le devenons avec le temps ?

1- Naît-on voyageur ? 

Est-ce que vraiment la génétique peut influencer notre côté baroudeur ? Personnellement je ne pense pas. En tout cas, pas le voyage en tant que tel.  En revanche, le goût de la liberté, la curiosité, l’indépendance, font partie de notre tempérament et donc influence nos choix de vie. D’ailleurs c’est la faute à ce fameux gênes DRD4-7r, qui serait responsable de cette envie d’être toujours en mouvement. Pour en savoir plus sur ce gêne, lisez cet excellent article de Linda Bortoletto.

Parce que réellement, le voyage, ce n’est pas se déplacer dans d’un lieu à un autre, c’est avant tout un état d’esprit, c’est découvrir une autre culture, avoir envie de partager, être curieux des coutumes locales,.. Donc je ne pense pas que l’on naisse voyageur dans l’âme par contre notre propre personnalité, oui. Je ne suis pas née dans une famille de voyageur, je n’ai jamais voyagé avant mes 21 ans. Et pourtant aujourd’hui je suis une accro ! Ni mon éducation, ni mon environnement n’à été propice à la découverte du voyage. Une rencontre, des opportunités, un nouveau job, le tout cumulé me donnera envie de sortir de ma zone de confort pour découvrir d’autres contrées. 

Voyager avec bébé : nos idées de destinations en famille

2- Les voyages d’écoles

J’ai eu beaucoup de chance car j’ai réalisé pendant mes études des voyages scolaires.Très tôt je suis partie en classe de neige au primaire ! La 1ère fois que je voyais les montagnes et que je montais sur des skis ! J’ai tellement aimé ! Ensuite il m’a fallu 12 ans avant de re-chausser des skis !

 Et puis il y a eu la classe de mer ! Moi, la fille qui ne savait pas nager (où plutôt la phobique de l’eau), là-bas j’ai appris à monter à cheval, faire du camping pour la 1ère fois. J’étais au collège.Ce voyage éducatif m’a permis de surmonter quelques peurs et de sortir de ma zone de confort : dormir dehors, partir loin de mes parents pendant 10 jours! 

Et puis ensuite il y a eu ce voyage pédagogique à Londres ! ce voyage restera gravé dans ma mémoire. J’ai encore beaucoup de souvenir. Pas tellement sur la ville en elle même mais toutes les émotions qu’il m’a procuré ! Dormir chez l’habitant, tenter de communiquer avec des personnes qui ne parlaient pas la même langue que moi, manger des choses bizarres ! Ce 1er voyage à l’étranger, m’a fait prendre conscience qu’il existait des personnes qui avaient des habitudes de vies complètements différentes de la nôtre. Et ça a réellement éveillé ma curiosité. Comprendre aussi  l’importance de l’anglais à l’école (mais je ne l’ai pas mis en application tout de suite évidemment )! 

voyage éducatif

3- Saisir les opportunités de la vie

Finalement ce virus, je ne l’ai pas “attrapé” dans mon environnement familial, ni dans mon éducation mais au fil des années. Dans ma vie, j’ai saisie des opportunités, j’ai affronté certaines peurs, accepté des challenges. Et je pense que ce sont l’accumulation de toutes ses opportunités qui font aujourd’hui que je me sens voyageuse ! 

petite fille qui court dans le parc de madrid, rentrée scolaire en Espagne

Réflexion voyage : je voyage et pourtant j’ai peur de l’avion.

Pour mes enfants, je pense que les opportunités que l’on a saisies pour notre expatriation est un véritable atout pour eux car ils vont grandir déjà avec une double culture. Les voyagent que nous faisons avec eux j’espère leur donneront le goût de continuer l’aventure !

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article sur, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

Est ce que l’on devient voyageur ou naît-on voyageur ?
Est ce que l’on devient voyageur ou naît-on voyageur ?
Share Button

1 Comment

  1. Je pense effectivement que l’on ne naît pas voyageur. Toutefois, je pense que tout le monde a le droit de s’envoler pour des destinations inconnues, car cela permet de se découvrir soi-même.

Write A Comment

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :
Parents-voyageurs

GRATUIT
VOIR