La Russie en famille en hiver

C’était avant la guerre en Ukraine, avant que Vladimir Poutine ne sème l’horreur aux portes de l’Europe. Catherine, Grégory et leurs deux filles ont passé un mois en Russie en ce début d’année 2022. De nature plutôt frileuse, je me suis d’abord demandée comment des gens, a priori sains d’esprit, pouvaient envisager de visiter la Russie en hiver avec leur petite famille. Pourquoi s’infliger cela ? 🥶 Après une heure de conversation, j’étais presque prête à réserver une semaine de Transsibérien !

Retrouvez Catherine et Grégory sur leur compte Instagram thephileas4 et sur leur chaîne Youtube.

Présentations

Catherine et Grégory sont les parents de Céleste, 9 ans, et de Pénélope, 7 ans. Ils se sont rencontrés pendant un voyage au long cours. Un an après leur mariage, ils ont voyagé 13 mois autour du monde. Après la naissance de leurs deux filles, une opportunité professionnelle les conduit aux Emirats Arabes Unis. Ils y resteront 7 ans avant de se lancer dans cette aventure un peu folle d’un voyage au long cours en famille.

La situation sanitaire mondiale ne leur permettant de faire des projets sur le long terme, ils laissent la porte ouverte à toutes les opportunités et à toutes leurs envies.

Ils ont d’abord passé quelques jours en Arabie Saoudite avant de rentrer en France passer les fêtes de fin d’année avec leurs proches. Puis, ça a été le grand départ vers la Russie : atterrissage à St Pétersbourg pour un mois de découvertes.

Braver le froid pour découvrir une nature et une culture fascinantes

L’une des clés pour découvrir la Russie en hiver est bien entendu l’équipement ! Quand on a froid, on ne profite de rien et on est désagréables. Mais bien au chaud dans leur équipement acheté sur place, la petite famille a pu s’immerger dans la culture Russe. Au programme : villes et monuments mais aussi forêts enneigées et lacs gelés.

L’un des temps forts de leur voyage a été la traversée du pays d’Ouest en Est par le Transsibérien. Six jours de voyage qui sont passés bien vite ! A l’arrivée à Vladivostok, ils débarquent dans une ville étudiante empreinte d’un mélange d’influences russes et asiatiques. On dit souvent que dans un voyage, ce n’est pas la destination qui compte mais le chemin parcouru. C’est particulièrement pour le Transsibérien.

Accueil et rencontres

En janvier en Russie, il n’y a pas de touriste étranger. Même pas dans le Transsibérien qui me semblait être un lieu de tourisme incontournable. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles Catherine et Grégory ont ressenti un accueil si chaleureux de la part de la population locale. Mais malheureusement, la barrière de la langue les a empêchés de nouer des relations plus profondes et de vraiment communiquer avec les Russes.

The Phileas 4 sont actuellement en Afrique du Sud pour un tour de l’Afrique Australe en 4×4 et tente de toit. Ils ont troqué les doudounes, les chaufferettes et les pantalons de ski pour des shorts, t-shirts et maillots de bain ! La suite de leur aventure s’écrit au jour le jour avec pour seul objectif de profiter de leur liberté et de leur famille.

Si vous avez aimé notre interview avec Catherine et Grégory, n’hésitez pas à la partager à votre entourage et sur les réseaux sociaux. Pour nous soutenir avec quelques euros, rendez-vous sur Tipeee !!! Merci à vous !

Si les contrées enneigées vous tentent sans que vous n’osiez franchir le pas, retrouvez les 5 conseils avisés d’Emilie pour bien vous préparer au froid.

♥♥♥ Flo & co ♥♥♥

La Russie en famille en hiver

Write A Comment