Îles Marquises, découvrez les plus beaux endroits de l'archipel

Cela fait presque 5 ans jour pour jour que nous sommes rentrés de Polynésie. Cela fait donc 5 ans que je pense chaque jour à ce petit coin de paradis. En 2017, nous avions passé deux semaines à sillonner les Îles du Vent (Tahiti et Moorea) et les Îles Sous-le-Vent (Huahine, Bora-Bora, Raiatea et Tahaa). Depuis, je ne rêve que d’une chose : découvrir les autres archipels de Polynésie. Les Australes, les Gambier, les atolls des Tuamotu et bien sûr les mystérieuses îles Marquises. C’est dans ce dernier archipel que je vous emmène, à la découverte des plus beaux endroits que j’ai déjà repérés. 🌄🏝️

La Polynésie, c’est tellement grand qu’un point cartographique s’impose. Les îles Marquises, c’est où ? Tout au Nord-Est de la Polynésie Française, les Îles Marquises sont un archipel de 12 îles dont seulement 6 sont habitées. Environ 1400 kilomètres les séparent de Tahiti.

iles marquises cartes

On vient aux Marquises pour découvrir des îles authentiques, parfois mystérieuses voire mystiques. On y parle le Marquisien, qui est différent du Tahitien parlé dans les autres archipels. Et on y découvre une nature sauvage, accidentée, faite de montagnes, de falaises, de hauts plateaux.

Pour un petit shot de Polynésie, je vous propose d’écouter le témoignage de Mélanie et Sylvain qui ont passé 6 ans à Tahiti. Ils sont maintenant installés en Guadeloupe !

Les mystères de Nuku Hiva

Première étape aux îles Marquises, l’île de Nuku Hiva, la plus grande de l’archipel. Taihoae, la « capitale » de l’archipel s’ouvre sur une baie en arc de cercle de 3,5 kilomètres. Quelques visites intéressantes sont à prévoir à Taihoae : la cathédrale Notre-Dame-des-îles-Marquises ou encore le Piki Vehine, une esplanade aménagée en musée.

Mais les merveilles de Nuku Hiva sont à découvrir à l’intérieur de l’île. La vallée de Hakaui est particulièrement splendide, creusée au milieu de murailles de près de 800m de hauteur. Des pics montagneux complètent ce paysage tout à fait surréaliste. La plus haute cascade de Polynésie, la cascade de Vaipo se déverse à pic au fond de la vallée. Cependant, le lieu est uniquement accessible par bateau. De la baie de Hakatea, il faudra ensuite compter 2h30 de marche pour s’immerger dans ce panorama exceptionnel. La balade n’est pas difficile, seuls quelques passages à gué vous demanderont d’aider les enfants.

Nuku Hiva est une étape idéale pour se plonger dans la culture et l’histoire maories. De nombreux sites archéologiques d’importance majeure sont en accès libre. Aux abords du village de Hatiheu, ne manquez pas les 3 sites de Kamuihei, Tahakia et Teiipoka. Le site de Hikokua, quelques centaines de mètres plus loin, complètera votre découverte. Si vous le pouvez, faites-vous accompagner d’un guide pour saisir la spiritualité et l’importance historique du lieu. Au passage, profitez des paysages que la nature vous offre : pics basaltiques, cocoteraies, baies somptueuses.

Fatu Hiva îles marquises

Hiva Oa, l’île de Gauguin et Brel

Gauguin et Brel en avaient fait leur port d’attache : bienvenue à Hiva Oa.

Comme sur les autres îles des Marquises, ce n’est pas le bleu du lagon qui attire ici les voyageurs mais plutôt la nature époustouflante. Des sommets découpés, des lignes de crête escarpées, des baies spectaculaires, le tout dans une luxuriante forêt : voilà le type de paysage qui vous attend.

Pour les adeptes d’histoire et d’archéologie, rendez-vous à Puamau, au Nord-Est de l’île. C’est là que se dressent les tikis les plus représentatifs découverts à ce jour dans l’archipel.

A Atuona, vous pourrez saluer la mémoire des deux Européens qui ont su faire connaître les Marquises bien au-delà de la Polynésie. Je veux, bien entendu, parler de Paul Gauguin et de Jacques Brel. Chacun, à son époque, s’est investi dans la vie des Marquises et, au travers de son art, a magnifié les beautés et la culture de l’archipel. Deux musées leur rendent hommage, au centre de Atuona. Les deux hommes reposent d’ailleurs non loin l’un de l’autre, au cimetière du Calvaire.

Hiva Oa îles marquises

Fatu Hiva, la magnifique

A l’extrême Sud de l’archipel se trouve l’île de Fatu Hiva, confidentielle car difficile d’accès. L’île ne compte que deux villages et un peu plus de 600 âmes. L’arrivée en bateau dans la baie des Vierges est tout simplement un moment exceptionnel. D’immenses pitons basaltiques encadrent la baie, lui donnant un aspect surnaturel. Je vous laisse imaginer les couleurs de fou au soleil couchant !

Peu, voire pas d’infrastructures touristiques sur l’île de Fatu Hiva. Vous y resterez pour profiter de la nature luxuriante (et ses – très – nombreux arbres fruitiers) et faire connaissance avec ses habitants. Ceux-ci sont les derniers de Polynésie à perpétuer la tradition de fabrication du tapa, une étoffe en écorce battue.

Ua Pou, l’île cathédrale

A une cinquantaine de kilomètres au Sud de Nuku Hiva, se dresse Ua Pou, l’île cathédrale. Elle tient son surnom de l’écrivain Robert Louis Stevenson qui comparait les immenses colonnes basaltiques de Poutetaunui et Poumaka à deux « flèches volcaniques semblables à un clocher d’église ». Le ton est donné, l’île de Ua Pou est majestueuse. C’est d’ailleurs cette nature fantastique qui vous donnera envie de poser vos valises à Ua Pou. Quelques randonnées aux panoramas spectaculaires sont à mettre à votre programme.

Ua Pou est également réputée pour être particulièrement engagée dans la préservation de la culture marquisienne traditionnelle. Elle regorge d’ailleurs de talents en danse et en chants.

Ua Pou îles marquises

Ua Huka, l’île des chevaux sauvages

Ua Huka se situe à l’Est de Nuku Hiva, à une cinquantaine de kilomètres. Changement de décor radical sur cette île aux paysages lunaires. Ua Huka, où les chevaux et les chèvres sauvages vivent en liberté, est préservée du tourisme. Vous aurez l’impression d’avoir l’île pour vous.

L’île est plutôt aride et la végétation bien moins dense que sur les autres îles des Marquises. Pourtant, c’est bien à Ua Huka que vous pourrez visiter un arboretum. Les essences d’arbres les mieux acclimatées sont ainsi utilisées pour la reforestation de l’île, qui souffre en effet de la présence des chevaux et des chèvres.

Site archéologique, villages d’artisans, grottes, motus, randonnées, il y a tout pour passer quelques jours agréables et profiter de la quiétude de Ua Huka.

Une croisière à bord de l’Aranui

Vous l’avez vu, l’archipel des Marquises regorge de pépites. Pour les moins marcheurs d’entre vous, comptez une petite dizaine de jours pour découvrir les différentes îles et vous imprégner de la culture marquisienne. Un très bon moyen de visiter les îles Marquises est de prévoir une croisière qui vous amènera d’île en île. Bien plus qu’un bateau de tourisme, l’Aranui fait partie intégrante de la vie de l’archipel puisqu’il transporte à la fois passagers et marchandises. Pendant que les matelots s’occupent des marchandises, vous partez en vadrouille à la rencontre des Marquisiens si accueillants et chaleureux.

L’arrivée aux abords d’une île en bateau est toujours émouvante. Et dans des paysages si fascinants, c’est un spectacle inoubliable. En 2017, nous avions voyagé à bord de l’Hawaikinui qui desservait les Îles du Vent et les Îles Sous-le-Vent. L’arrivée au petit matin à Bora-Bora reste l’un de nos meilleurs souvenirs de voyage en famille. Nul doute que le spectacle est tout aussi saisissant aux abords des îles Marquises avec leur relief si particulier.

Tahuata îles marquises

♥♥♥ Flo & co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article, épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

îles marquises

Cet article a été écrit en collaboration avec les croisières Aranui qui m’ont laissé le champ libre pour vous faire découvrir le mythique archipel des Marquises.

Write A Comment