Organiser son séjour en Islande : conseils et suggestions d'itinéraires

Vous avez lu notre article sur ce qu’il y a à voir et à faire en Islande avec des enfants ? Vous avez écouté le podcast avec Sophie et Brice ? Cela vous a donné envie et maintenant, vous vous demandez par où commencer pour organiser votre séjour en Islande ? Vous trouverez quelques réponses sur cette page !

Retrouvez nos suggestions d’activités en Islande pour toute la famille. Retrouvez le témoignage de Sophie et Brice partis camper en Islande avec leur bébé !

Islande avec enfants

Sommaire

1- Point Covid
2- Quand partir ?
3- C’est vraiment aussi cher qu’on le dit ?
4- 4×4 ou pas ?
5- Quel itinéraire ?
6- Où dormir ?

1- Organiser son séjour en Islande – Point Covid

Cela me désole un peu de devoir commencer par ce point-là mais il faut bien… J’espère que dans quelque temps, je pourrai tout simplement supprimer ce paragraphe !

Les informations écrites ci-dessous sont vraies à la date d’écriture de l’article, à savoir le 11 février 2021 et je suis susceptible de ne pas être assez réactive pour le corriger si les mesures venaient à changer… 🙂 Dans tous les cas, consultez le site officiel des autorités Française : www.diplomatie.gouv.fr et plus particulièrement la page consacrée aux mesures anti-covid.

Sortir de France

Commençons par le début : sortir de France. Nous sommes actuellement autorisés à sortir de France pour nous rendre dans un pays de l’Espace Européen sans motif impérieux. Bonne nouvelle, l’Islande fait partie de l’Espace Européen.

Entrer en Islande

L’Islande en temps de Covid, c’est comment ? Actuellement, toute personne arrivant en Islande depuis l’étranger doit se faire tester dès son arrivée à l’aéroport international de Keflavik (test gratuit), puis observer une quarantaine stricte de 5 jours jusqu’aux résultats du second test PCR (gratuit) dans l’un des centres de dépistage du pays. (Pour les personnes arrivant en ferry, le 1er test est effectué au départ du Danemark.) Les enfants nés à partir de 2005 sont exemptés de test PCR mais doivent respecter la période d’isolement de 5 jours.

Je vous recommande vivement de consulter le site officiel Islandais sur le sujet covid.is. Certaines pages sont en Français, le reste est accessible en Anglais.

Une fois ce désagrément passé, et surtout si vos tests PCR sont négatifs, vous pouvez vous détendre et profiter à fond de vos vacances.

Le port du masque n’est pas obligatoire dans le pays. Les musées et autres activités restent accessibles. Les restaurants et commerces également malgré quelques restrictions pour respecter la distance entre les personnes. Vous trouverez donc quelques établissements fermés, parfois parce qu’ils ne peuvent pas faire respecter les distances, parfois parce qu’ils manquent tout simplement de touristes pour justifier l’ouverture.

Si vous êtes prêts à surmonter ces désagréments, et bien sûr respecter la distanciation sociale et vous laver les mains hyper souvent, l’Islande est vraiment une destination intéressante en période de Covid : vous avez le pays pour vous tout seuls ! Ce qui est un élément non négligeable tant le nombre de touristes a explosé ces dernières années…

Rentrer en France

Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin, il faudra rentrer… Pour rentrer en France, vous serez tenus de présenter un résultat négatif d’un test PCR de moins de 72h. Il vous est ensuite fortement recommandé de vous isoler pendant 7 jours et d’effectuer à nouveau un test de contrôle avant de reprendre le cours de votre vie.

Et hors-période Covid ?

Hors-période Covid, l’histoire n’est pas la même. Nul ne peut prédire quand ni comment nous nous remettrons à voyager mais sachez qu’avant la pandémie, l’Islande était un pays très prisé des vacanciers.

En temps “normal”, il faut donc organiser son séjour très tôt, réserver ses vols, son véhicule et ses hébergements longtemps à l’avance pour avoir un peu de choix, et surtout un peu de choix à un prix accessible.

Pour vous donner une idée, nous avions essayé d’organiser un 1er séjour en avril 2019 pour fin août 2019. Les prix nous avaient refroidis. Pour un tour de l’île à 4, on tournait à 220€ la nuit en moyenne. A ce tarif-là, on n’avait pas de voiture, rien à manger et aucune activité, je parle juste des hébergements… Le choix était extrêmement limité.

Deuxième chance, nous avons organisé notre séjour en octobre 2019 pour fin juillet 2020. Et là, il restait beaucoup plus de choix, la possibilité de louer un van, etc… Donc, il faut vous y prendre tôt !!!

Même chose pour les activités. Réservez à l’avance les excursions très prisées : excursions baleines / macareux et si vous voulez aller aux îles Vestmann, il faut réserver la traversée quelques semaines en amont également.

2- Organiser son séjour en Islande – Quand partir ?

L’Islande est très différente selon les périodes de l’année. Les heures d’ensoleillement varient de 4 à 5 heures par jour en décembre-janvier à 20-24h par jour en été.

Les routes ne sont pas toutes accessibles pendant la période hivernale (comprenez de septembre à mai-juin… oui, l’hiver est long !!) donc selon l’itinéraire que vous choisirez, il faudra adapter vos dates de voyage.

Si vous voulez à tout prix voir des aurores boréales, vous éviterez bien sûr l’été. Si vous voulez à tout prix voir des macareux, vous partirez en été !

Je vous ai préparé un petit récap’ de ce qu’il faut prendre en compte selon vos mois de voyage.

Organiser séjour Islande - Quand partir

3- Organiser son séjour en Islande – C’est vraiment aussi cher qu’on le dit ?

Difficile de répondre à cette question car nous n’avons pas tous la même notion de ce qui est cher. Néanmoins, gardez à l’esprit que l’Islande est l’un des pays les plus chers au monde et que la monnaie, la couronne Islandaise, connaît quelques fluctuations par rapport à l’euro, ce qui n’est pas toujours à notre avantage.

Comptez ≈20€ pour un plat au restaurant ; ≈10€ pour une entrée au musée (souvent gratuit jusqu’à 12 ans et tarif réduit jusqu’à 16 ans).

L’essence est à peu près au même prix qu’en France mais si vous voyagez en van ou en 4×4, vous consommerez pas mal donc il faudra faire régulièrement le plein. A ne pas négliger dans votre budget.

Pour les hébergements, il existe tellement d’offres différentes que c’est impossible de vous donner un prix moyen. Sachez juste qu’en camping (où le stationnement est obligatoire pour les vans), il vous en coûtera ≈10-13€ par nuit par adulte. Mais vous n’êtes pas sûrs d’avoir la douche chaude incluse, il faudra ajouter 1 à 2€ par douche.

Votre moyen de locomotion sera sans nul doute l’un des postes les plus importants de votre budget : ≈50€ par jour pour une citadine, ≈60€ par jour pour un 4×4, ≈200-300€ par jour pour un van. (Ces prix sont donnés à titre indicatif pour des véhicules 5 places ; ils sont soumis à de potentielles variations dues à la pandémie qui impacte fortement l’industrie touristique de l’île.)

En résumé, les postes hébergements/restaurants seront assez importants dans votre budget. Mais ils peuvent énormément diminuer si vous optez pour l’option van. Et dans ce cas, c’est le poste véhicule qui sera plus important. C’est un calcul à faire en fonction de votre manière de voyager et de ce que vous voulez voir dans le pays.

4- Organiser son séjour en Islande – 4×4 ou pas ?

C’est une question que tous les voyageurs se posent : faut-il absolument un 4×4 pour visiter l’Islande ? La réponse est non mais… oui il y a un mais… Là encore, cela dépend de ce que vous voulez voir. Si vous voulez visiter le centre de l’Islande, le 4×4 est obligatoire, avec routes non goudronnées et passages de gués au programme. Si vous restez plutôt sur la route 1 (ou les routes à 2 chiffres), pas besoin de 4×4. Cela n’empêchera pas d’emprunter des routes non-goudronnées parfois mais vous ne roulerez pas dans l’eau.

Organiser séjour islande - van

Le choix du véhicule dépend aussi de la saison à laquelle vous voyagez. Si vous souhaitez sortir un peu de la route 1 et que vous risquez de trouver de la neige, vous serez plus à l’aise avec un 4×4, c’est sûr !

Une chose à savoir est que les 4×4 sont obligatoires pour circuler sur les F-roads. Ces fameuses routes F ne sont pas vraiment des routes, plutôt des chemins et c’est là qu’on rencontre les gués. Elles se concentrent dans le centre du pays. Si vous vous y aventurez sans 4×4 malgré l’interdiction, c’est à vos risques et périls, l’assurance ne prendra rien en charge s’il vous arrive quoi que ce soit.

Pour tout savoir sur la circulation en Islande, je vous conseille deux sites : un très bon résumé du code de la route et de l’état des routes ici et l’incontournable road.is pour connaître l’état des routes en temps réel.

En résumé, selon votre itinéraire, il faudra peut-être opter pour un 4×4. En effet, un grand nombre de routes de l’intérieur du pays leur sont réservées, même en été. Cela dit, rassurez-vous, on a accès à un très grand nombre de spots avec un véhicule de tourisme classique. Quoi qu’il arrive, d’octobre (voire novembre selon la météo) à mai, les routes F sont fermées, et ce, pour tous les types de véhicules.

5- Organiser son séjour en Islande – Quel itinéraire ?

Vous l’avez compris, c’est assez difficile d’imaginer un voyage qui n’est pas itinérant pour profiter de l’Islande. C’est un pays qui invite à la découverte et à la liberté aussi. Alors profitez-en ! Ce serait dommage (même si ce n’est pas impossible) de rester basé à Reykjavík et d’organiser toutes ses excursions à la journée depuis ce camp de base.

En une semaine, vous vous concentrerez sur l’Ouest et le Sud du pays, à faire dans l’ordre que vous souhaitez : péninsule de Reykjanes, Cercle d’Or, tout le sud jusqu’à Jökulsárlón, Reykjavík, petit crochet par Hraunfossar puis péninsule de Snæfellsnes.

En 10-15 jours, vous pouvez envisager de faire le tour de l’île par la route 1. Honnêtement, en 10 jours, vous devrez faire des choix et passer plus vite à certains endroits… En 15 jours, vous pourrez vous permettre quelques écarts ou rester plus longtemps dans les endroits qui vous plaisent le plus !

C’est ce que nous avons fait en commençant pas le Sud : retrouvez ici notre journal de bord et ici notre itinéraire.

En 3 à 4 semaines, vous ajouterez les fjords du Nord-Ouest et peut-être un peu du centre du pays !

Conseil de la plus haute importance, ne prévoyez pas un planning hyper serré, laissez de la place aux arrêts inopinés. L’Islande est tellement magnifique et surprenante que vous aurez souvent envie de vous arrêter pour observer un spot, faire une jolie photo ou observer des oiseaux. En (re)lisant votre guide ou en discutant avec d’autres voyageurs, vous découvrirez des petits détours à faire pour aller voir un nouveau paysage extraordinaire ou une petite rando d’une demi-heure très sympathique. Ce serait dommage de passer à côté !

Organiser séjour islande - route

6- Organiser son séjour en Islande – Où dormir ?

La solution la plus économique, c’est bien évidemment le camping. Pensez à prendre un sac de couchage un peu épais quand même !! Les vans et camping-cars sont obligés de stationner dans un camping la nuit. Le camping sauvage est strictement interdit dans tout le pays.

Les campings sont assez spartiates. Il n’y a pas toujours de douche et quand il y en a, elles sont parfois payantes. Il y a assez souvent une salle commune où l’on peut cuisiner ou au moins manger au chaud.

On ne réserve pas son emplacement de camping et si le camping est ouvert, il y a toujours de la place !

Pour dormir dans un logement en dur, plusieurs solutions s’offrent à vous : chalets, bungalows, guesthouses, hôtels, hébergements à la ferme, airbnb… ce ne sont pas les options qui manquent !

Si vous utilisez Airbnb pour la 1ère fois, utilisez notre lien de parrainage. Vous gagnez 50€ de crédit pour votre 1ère réservation !

Je vous donne ici quelques pistes d’établissements qui accueillent les familles avec plaisir et qui disposent d’une cuisine à votre disposition :

Organiser séjour Islande
Artun guesthouse

Pour le reste, faites votre choix sur booking.fr. Il y a vraiment beaucoup de propositions de tous types qui font rêver…

Booking.com

♥♥♥ Flo & co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article sur, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

Organiser séjour islande - pin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :