Podcast #8 : S'expatrier en Espagne, ce que les espagnols m'apprennent.

Dans ce nouvel épisode, je vais aborder le sujet de notre expatriation en Espagne et surtout tout ce qu’elle m’apporte au quotidien. Ce point de vue est évidement très personnel, chacun vit l’expatriation à sa manière. Dans notre cas, elle était choisie et voulue donc on est venu dans l’optique d’en profiter pleinement. Mais je pars du principe que s’expatrier en Espagne c’est avant tout accepter leur culture, leur mentalité et de garder que le meilleur.

Alors qu’est ce que les espagnols m’apportent au quotidien ?

La famille ici c’est la vie !

La famille ici est vraiment très importante pour les espagnols. Les parents aiment passer du temps avec leurs enfants. Les grands-parents sont aussi très impliqués et très présents dans la vie de leurs enfants. Ils sont là à la sortie de l’école, ils dînent ensemble en pleine semaine. Bien souvent, il habitent d’ailleurs pas très loin.

L’enfant peut être considéré comme un “enfant-roi”, mais pas au sens négatif du terme. En Espagne, l’enfant est au coeur des priorités. L’objectif est de passer du temps de qualité avec eux. On laisse les enfants être des enfants, les parents se rendent disponibles. Il sont vraiment bienveillants envers leurs enfants mais aussi envers les autres.

Ce que j’ai appris : Prendre le temps avec mes enfants, me rendre plus disponible pour eux.

Le système éducatif plus performant.

En Espagne, les parents se plient en quatre pour payer les écoles. L’école publique n’est pas totalement gratuite car les cours peuvent se terminer tôt, vers 14H votre 15h (en fonction des écoles et des régions). Donc, pour les parents qui travaillent , il n’est pas toujours simple d’aller les récupérer à ce créneau horaire, donc ils doivent les inscrire aux activités de l’école pour pouvoir les récupérer que vers 17h. Il existe 3 types d’écoles : les publiques, les subventionnées et les privées.

J’ai l’impression que globalement le système scolaire est plus performant, les programmes sont plus complexes et complets. L’apprentissage de la lecture, mais aussi écrire et compter, se fait à partir de 5 ans.

Il existe aussi beaucoup d’écoles publiques bilingues avec 50% du temps en anglais. Chose qui n’existe pas actuellement en France. Ce ne sont pas des “cours” à proprement parler mais des activités ludiques réalisées en anglais.

Ce que j’aime, c’est que la pédagogie est plus poussée, ils apprennent la gestion des émotions, l’empathie, la bienveillance et pour moi c’est un vrai plus pour leur développement.

s'expatrier en Espagne
Vu ce mois-ci sur les murs de la classe des enfants! Oui l’éducation s ‘apprend aussi à l’école !

“No pasa Nada” où comment relativiser !

Pour faire écho à l’article que j’avais écrit sur la vie en mode Slow-Life , en Espagne, le “No pasa Nada est la phrase phare ! Ici, les espagnols relativisent et pensent qu’il y a toujours une solution à tout et donc pas besoin de stresser.

Ce que j’apprécie ce sont les non-jugements, le fait de ne pas mettre les gens dans des cases “sociales”. On ne pose pas systématiquement la question du travail. Je pense que c’est aussi en lien avec le 1er point. La priorité pour les espagnols (la majorité que j’ai rencontré du moins )c’est la famille.

S’expatrier en Espagne c’est aussi ça :

L’Espagne n’est pas non plus l’eldorado. Ici le taux de chômage est élevé, les salaires sont très bas. Le coût de la vie à Madrid coût est cher donc il faut le prendre en compte tout ça pour comprendre leur mode de vie.

L’administratif est aussi un casse tête, ce n’est clairement pas leur fort (encore pire que la France, oui c’est possible) : changement des plaques d’immatriculation, Mise à jour du permis du conduire, obtenir un document officiel de résidence fiscale. Bref, il faut du temps pour comprendre, trouver des infos et constituer les dossiers. Voici le site internet pour prendre RDV pour faire son NiE ! Si s’expatrier en Espagne vous tente, maintenant vous savez à quoi vous attendre ! lol.

La sécurité est aussi un sujet qui est bien différent de la France. Ici, je n’ai plus peur de sortir en mini-jupe l’été pour sortir avec mes copines le soir. Ça ne choque personne ici, les femmes sexies. D’ailleurs elles s’assument pleinement mais aussi parce qu’on leur laisse le “droit” de s’assumer sans juger ! En 2 ans, je ne me suis jamais faite importunée , ni “taxé” de cigarette, ni de sifflement ! JAMAIS ! Je me sens libre de m’habiller comme je l’entends. En France ça fait bien longtemps que j’avais perdu ce droit.

Ne pas compter sur l’aide de l’Etat

En Espagne, il y a que très peu d’aides de l’Etat. Cela permet de relativiser sur le fait qu’en France on est très bien loti. Et c’est en la quittant que je me suis rendu compte de la chance que l’on avait d’avoir autant d’aides sociales.

expatriation en espagne blog voyage en famille

J’espère que cet épisode vous a plu! N’hésitez pas à continuer à poser vos questions si vous avez le projet de vous expatrier en Espagne !

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Si vous avez aimé ce podcast, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

s'expatrier en Espagne
Podcast #8: S’expatrier en Espagne : ce que les espagnols m’apprennent au quotidien.

Write A Comment

%d blogueurs aiment cette page :