Visiter Venise le temps d'un week-end
Visiter Venise le temps d'un week-end - Piazza San Marco
Italie

Visiter Venise le temps d’un week-end

Fin septembre, nous avons passé un week-end à Venise. Et pour une fois, nous, ce n’était pas nous quatre. Nous sommes partis en amoureux, pour notre deuxième week-end à deux en presque 11 ans ! Venise en amoureux est-ce que ce n’est pas absolument cliché ? Oh si ! Mais est-ce que cette ville aurait plu à nos enfants ? Oh oui ! Dans cet article, je vous emmène visiter Venise le temps d’un week-end. Je vous dirai ce que nous avons adoré, ce que nos enfants auraient adoré et ce que nous aurions fait différemment s’ils avaient été avec nous.

Point de situation

Venise… bien sûr que vous connaissez. Qui ne connaît pas ? Les gondoles, le carnaval, les masques… On a tous entendu parler de Venise (en bien ou en mal d’ailleurs), on a tous vu plein d’images des gondoles sur les canaux, les palais Renaissance. Est-ce qu’il y a encore besoin de présenter Venise ?

A mon avis, oui parce que je ne suis pas sûre que tout le monde sache bien placer Venise sur une carte ! 😉 Venise est située tout au Nord de l’Italie, sur la côte Est, au bord de la mer Adriatique. Cette ville fascinante est en fait un ensemble d’ilôts séparés par des canaux. On dénombre plus d’une centaine d’îlots, auxquels on ajoute les îles plus ou moins proches telles que Murano, Burano, Torcello ou encore le Lido.

Visualisez Venise, ses îles et tous les sites dont je parle dans cet article sur notre carte interactive.

Nos immanquables à visiter à Venise le temps d’un week-end

Nous y avons passé deux jours complets (arrivée le vendredi soir, départ le lundi matin) et je peux tout de suite vous dire qu’on aurait aimé avoir un jour de plus pour découvrir Venise et les îles voisines. Mais en deux jours, on a déjà pu faire beaucoup !

Visiter Venise le temps d'un week-end -
Sur le grand canal | Crédit photo : Flo

En logeant sur le continent, nous débarquions du bus le matin au bout du pont qui relie Venise à Marghera. A peine arrivés sur les quais de la Piazzale Roma, on est déjà sous le charme. En allant à Venise, j’avais peur d’être déçue tellement on l’a déjà vue en photo. J’avais peur de finir par trouver lassants tous ces petits ponts qui se ressemblent. Après deux jours à crapahuter dans toute la ville, nous sommes rentrés complètement bluffés par la beauté de cette ville. Je vous dévoile nos coups de coeurs vénitiens et tant pis, s’ils sont cliché !

La Place Saint-Marc

La Piazza San Marco est au coeur de Venise. C’est là que s’agglutinent tous les touristes (sur la place, dans les monuments qui l’entourent et dans les ruelles alentours). Mais cette place est tellement grande qu’on ne souffre pas trop de la foule. Pour l’avoir pour vous tout seuls, venez au petit matin, quand le soleil commence à timidement pointer le bout de son nez.

Je vous donne plus de détails sur ce qu’il y a à voir sur la Place Saint-Marc dans un article dédié.

Visiter Venise le temps d'un week-end - Piazza San Marco
Vue sur la Place Saint-Marc depuis le vaporetto | Crédit photo : Flo

Basilique San Marco

Pourquoi on a adoré la Place Saint-Marc ? Pour les monuments qui l’entourent. A commencer par la Basilique qui est absolument splendide. Elle est surmontée de 5 dômes, donc vue de l’extérieur, ce n’est pas sa hauteur qui impressionne. Il n’y a pas de clocher. En revanche, les sculptures, les dorures, les détails de la façade sont incroyables.

Je vous recommande de visiter la Basilique, que ce soit lors d’une visite libre, d’une visite guidée ou d’une messe. Entrez et découvrez ce somptueux édifice !! Si vous ne réservez pas de billet coupe-file, attendez-vous à faire la queue ! Lorsqu’on y est était, le dimanche, elle n’ouvrait qu’à 14h. A 11h45, la file se formait déjà ! Mais faire la queue est économique, l’entrée est à 3€ (gratuit pour les moins de 6 ans). Pensez à avoir jambes et épaules couvertes pour la visite.

Campanile

Autre coup de coeur sur la Place Saint-Marc : la montée au Campanile au coucher du soleil. Nous n’étions pas les seuls à avoir eu l’idée mais quelle bonne idée ! En y repensant, j’en ai toujours des frissons tellement c’était joli.

Il n’est pas absolument obligatoire de réserver son créneau de visite mais, même si l’achat d’un billet coupe-file est un peu plus cher que le billet d’entrée classique, je vous recommande cette option. C’est ce que nous avions fait et quel plaisir, après une journée de marche, de passer devant tout le monde !

Pour compléter votre découverte de la Place Saint-Marc, rendez-vous sur cet article dédié : Que voir sur la Place Saint-Marc à Venise ?

Naviguer sur le grand canal

Le premier jour, nous avons commencé par un tour sur le grand canal, en empruntant le vaporetto 1. Premier aperçu de la beauté de Venise.

C’était à la fois une bonne et une mauvaise idée. Bonne idée parce qu’on est immédiatement mis dans l’ambiance en se déplaçant en bateau et que les palais qui bordent le grand canal sont tout simplement somptueux. Le grand canal étant l’artère principale de Venise, on y croise aussi bien des vaporetti que des gondoles, des bateaux taxis, des bateaux poubelles, des bateaux de livraison, des bateaux de chantier, etc…

Le revers de la médaille, c’est que cette ligne 1 est super méga empruntée et qu’on était serrés comme des sardines ! Si vous tentez tout de même l’expérience, je vous recommande de vous précipiter sur les sièges à l’arrière du bateau, en extérieur. S’il n’y a plus de place, mettez-vous à l’avant, en extérieur toujours, sur le bord pour avoir la belle vue. Attention à ne pas être devant l’entrée/sortie du bateau parce que vous devrez vous tasser vers l’intérieur à chaque arrêt. A l’intérieur du vaporetto, oubliez la belle vue parce que les fenêtres sont très sales.

Avec des enfants (et pour respirer un peu plus), je vous conseille de prendre la ligne 2. Elle vous conduira de la Piazzale Roma jusqu’au Rialto. Le trajet est écourté par rapport à la ligne 1 mais nettement plus agréable ! Chaque fois qu’on voyait passer un n°2, il était quasiment vide !! A partir du Rialto, continuez la balade à pied !

Se perdre dans les ruelles

Vous l’avez déjà lu mille fois mais je suis au regret de devoir répéter ce qui a déjà été écrit… Le must dans Venise, c’est de se perdre dans les ruelles.

Et alors quoi ? On erre de rue en rue sans but ? Ben oui… Les quartiers de Venise sont tous différents. Les ambiances, l’architecture, les commerces, les galeries… Ce ne sont pas les mêmes d’un quartier à l’autre ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas un seul instant !

Levez le nez, observez les façades, tournez au hasard, perdez-vous à devoir faire demi-tour parce que vous tombez sur un canal et que le trottoir s’arrête, engouffrez-vous dans des ruelles dont vous ne voyez pas le bout tellement il est étroit, suivez le son des cloches des églises de la ville, découvrez de grandes et magnifiques places où vous vous arrêterez volontiers pour siroter un spritz… Bref, imprégnez-vous de Venise, loin des quelques ruelles bondées qui entourent la Place Saint-Marc.

Pour le coup, il est très facile de fuir la foule et se retrouver un peu au calme, alors profitez-en !

Lors de nos déambulations, nous avons découvert la librairie Acqua Alta. Une surprenante échoppe, tout en long, où les livres sont là pour être lus bien sûr, mais servent aussi de mur ou d’escalier.

Nous avons beaucoup aimé nous promener côté Sud, à partir de la Basilique Santa Maria della Salute puis vers l’Ouest. C’est vraiment très joli et très calme. ​

Dans le quartier du Dorsoduro, nous avons été étonnés par la taille de la place Santa Margherita. La place est entourée de bars et restaurants, l’ambiance y est très sympa !

Nos petites déceptions

Deux petites déceptions mais qui ne sont finalement pas grand chose à côté de toutes les paillettes que nous avions dans le coeur après ces deux jours :

  • La visite du Palais des Doges est assez longue et pas vraiment passionnante. Je crois qu’elle aurait gonflé nos enfants super rapidement ! Pour compléter la visite classique (libre) du Palazzo Duccale, nous avons suivi la visite guidée Itinéraires secrets. Heureusement qu’on a fait ça, sinon, on aurait vraiment eu l’impression d’avoir gâché notre temps (et notre argent). Cette visite guidée en français est tout à fait adaptée pour les enfants, la guide était super chouette et avait une attention particulière pour la seule petite fille de notre groupe. Donc le Palais des Doges, oui mais en visite guidée uniquement ! Pour le reste, vous pouvez passer vite jusqu’au 2 ou 3 salles impressionnantes par leurs plafonds décorés.
  • Venise by night, c’est sympa mais sans plus… les bâtiments ne sont pas vraiment éclairés donc pas du tout mis en valeur. C’est dommage parce qu’il y en a plein qui seraient absolument sublimes avec quelques loupiottes. Au lieu de cela, on peut assez vite se retrouver dans des endroits qui semblent un peu glauques quand ils sont plongés dans la pénombre.

Ce que nous aurions aimé visiter à Venise

Nous n’avions que deux jours à consacrer à notre visite de Venise et c’était un petit peu juste. Il nous a manqué une journée pour en profiter pleinement. Avec un jour de plus, on aurait pu courir un petit peu moins. Je pense que ça aurait été absolument nécessaire avec les enfants. Ou alors, il aurait fallu faire l’impasse sur les autres îles, telles que Murano, Burano ou le Lido dont je vous parle juste après.

Qu’aurions-nous aimé visité de plus si on avait eu un peu plus de temps ?

  • Nous n’avons pas fait beaucoup de visites payantes pendant ces deux jours. J’aurais aimé ajouté au moins un musée à notre liste : le Musée Leonard de Vinci. C’est un musée interactif et ludique où l’on découvre le génie scientifique de l’artiste. A mon avis à faire avec les enfants.
  • Prendre plus de temps pour se balader dans certains quartiers. J’ai l’impression que nous sommes passés un peu vite dans les quartiers San Polo et Cannaregio. Avec un peu plus de temps, on aurait pu se poser en terrasse et observer les gens. Prendre un peu plus la température des lieux.
  • Avec les enfants, je pense que ça peut être chouette de visiter Venise avec un petit jeu de piste. J’en ai trouvé deux (13€ le premier, 29€ le second). Ce genre de balades ajoute toujours un peu de fun et de l’intérêt pour les enfants.
  • Visiter le théâtre La Fenice, un magnifique opéra qui a été reconstruit plusieurs fois après des incendies. Tel le phénix, (fenice), il renaît de ses cendres. Quels poètes ces vénitiens… 😉 Blague à part, le bâtiment est somptueux et l’audioguide est plébiscité par les visiteurs. Il y a même une version pour les enfants ! Infos et réservation ici.

Qu’aurions-nous aimé visité si on avait anticipé plus ?

  • Monter sur le toit de la fondation Tedeschi. C’est gratuit mais il faut réserver en ligne à l’avance. Les réservations ouvrent 21 jours avant la date de visite, donc essayez d’anticiper au max pour avoir un créneau. Informations et réservation ici.

Quid du tour en gondole ?

Pour ce qui est des balades en gondole, on peut lire ça et là que c’est un incontournable… je n’en suis pas vraiment persuadée. Une chose est sûre, c’est typique et emblématique !

Le prix est de 80€ par gondole pour 30 minutes.

Si vous prenez la gondole place Saint-Marc, vous serez à la queue leuleu sur les canaux. Un peu nul à mon avis… Mais on peut trouver des départs de gondoles un peu partout en fait ! Donc, si vous tenez à ce tour en gondole, éloignez-vous de l’hyper-centre et vous aurez votre promenade bucolique sur les canaux, tranquilles.

Plusieurs options existent pour réserver à l’avance votre balade en gondole. Les tarifs sont intéressants si vous êtes deux. Au-delà, le tarif pour la gondole complète (5 places) reste plus intéressant.

Visiter les autres îles

A Venise, il y a Venise et les autres îles telles que Murano et Burano pour ne citer que les plus connues. Nous avons donc fait un tour sur ces deux-là, au Nord de Venise mais aussi au Lido, au Sud-Est.

Burano

Si vous ne deviez en choisir qu’une seule, je vous conseille sans hésiter Burano. Je vous ai d’ailleurs écrit un article dédié à cette petite île qu’on a beaucoup aimée. Burano, c’est l’île multicolore. Toutes les maisons sont colorées. Et si au départ, c’était pour un côté pratique, pour que les pêcheurs retrouvent facilement leur chemin dans la brume, aujourd’hui, c’est touristique ! Les habitants sont tenus de repeindre leur façade tous les deux ans afin qu’elles gardent une couleur éclatante.

On est tombés sous le charme de ces ruelles colorées. Il est très facile d’être un peu tranquilles dans les rues de Burano puisque tout le monde s’entasse Via Baldassarre Galuppi. 🤭

Pour moi, Burano est un must-see ! Pour y accéder, il faudra emprunter la ligne 12 de vaporetto depuis le quai Fondamente Nove au Nord de Venise. Comptez environ 45 minutes de trajet.

Plus d’infos dans cet article dédié à notre coup de coeur du week-end : l’île de Burano.

Murano

Murano, plus proche de Venise est l’île des souffleurs de verre. Ce savoir-faire et cette industrie se sont installés à Murano au XIIIème siècle par crainte des incendies sur Venise. L’éloignement permettait également de mieux protéger les secrets des artisans. Aujourd’hui, Murano est une petite Venise, moins flamboyante mais très agréable. Il y a nettement moins de monde qu’à Venise donc la balade est comme une respiration.

On peut visiter des ateliers de souffleurs de verre et assister à des démonstrations. Le musée du verre vous offrira une rétrospective de cet art du feu à travers les âges !

Visiter Venise le temps d'un week-end - Murano
Murano | Crédit photo : Flo

Lido

Le Lido est une île tout en longueur au Sud-Est de Venise. Grandes villas, repère de la jet-set italienne, il n’y a pas grand chose à y voir. Mais, elle peut s’intégrer dans une visite de quelques jours à Venise avec les enfants parce qu’il y a des plages !

Accessible en seulement 10 minutes en vaporetto depuis Venise, il se pourrait bien que cette petite pause fraîcheur fasse du bien ! Au 1er octobre, nous nous y sommes baignés, l’eau était à 23°C ! Les plages sont idéales avec les enfants car il y a très peu de profondeur.

En pratique : Visiter Venise le temps d’un week-end

Quelques petites informations d’ordre pratique pour conclure cet article.

Logements et transports

  • Anticipez le plus possible votre visite pour avoir la chance de trouver un logement dans Venise. L’hébergement sera le coût le plus important de votre séjour vénitien. Venise étant une ville très (trop ?) visitée, il vaut mieux s’y prendre à l’avance. Voici quelques options qui restent abordables.

Si comme nous, vous vous y prenez trop tard, vous pouvez également loger sur le continent, à Marghera ou à Mestre, et rejoindre Venise en bus chaque jour. Nous avions loué un bungalow au camping Hu Venezia et c’était très bien !

  • Achetez une carte de transport pour pouvoir vous déplacer à votre guise pendant votre séjour. Chaque trajet en vaporetto coûte 9,50€ par personne donc on rentabilise très vite la carte (même quand on marche beaucoup) ! Plusieurs options existent selon le nombre de jours que vous choisissez. Toutes les options ici.

  • Pour rejoindre Venise depuis l’aéroport Marco Polo, vous avez plusieurs options, notamment le bus, la ligne de bateau Alilaguna ou le bateau taxi. Aucune de ces options n’est comprise d’office dans les cartes de transport.

Venise avec les enfants

Nous avons visité Venise sans nos enfants mais ils auraient beaucoup aimé, c’est sûr.

Si possible, visitez Venise hors-saison. Je vous conseille juin et septembre/octobre pour des températures agréables et un peu moins de monde. En été, il fait chaud et les moustiques aiment la lagune. En hiver, couvrez-vous bien mais pourquoi pas, vous serez seuls ! Au printemps et pendant les longs week-ends de mai, c’est la cohue…

Indispensable pour toute la famille : de bonnes chaussures !! Et une gourde d’eau que vous pourrez remplir sans difficulté.

Avec des petits

  • Si vous voyagez avec des tout petits : poussette or not poussette ? Telle est la question… A chaque passage de pont, il faudra porter la poussette mais le reste du temps, vous pourrez l’utiliser… Si vous avez une poussette légère et maniable, je dirais pourquoi pas.
  • Si vous avez de jeunes enfants marcheurs un peu fougueux, soyez vigilants parce que les canaux sont juste au bord du trottoir, il n’y a pas de barrière de protection !

Pour ravitailler les troupes

  • 🍕 Pour de bonnes pizzas au bord de l’eau, je peux vous recommander Da Alvise, sur le quai Fondamente Nove.
  • 🍦Pour une glace (incontournable !!), à Burano, nous nous sommes régalés à la Gelateria Artigianale da Geremia. Un peu partout, le cornet une boule est à 2€, maximum 2,50€.
Visiter Venise le temps d'un week-end - glace à Burano
Crédit photo : Flo

♥♥♥ Flo & co ♥♥♥

Et découvrez d’autres villes du Nord de l’Italie : Milan et Turin.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

Réservez votre voyage en un clic !

réserver votre voyage en famille
réserver votre voyage en famille
réserver un logement
réserver votre voyage en famille
réservez vos activités
Visiter Venise le temps d'un week-end
Visiter Venise le temps d’un week-end

Laisser un commentaire