L'Europe de l'Est par la route - Italie, Suisse, Allemagne

Deuxième article de cette série consacrée à l’Europe par la route, nous mettons le cap à l’Est. Aux frontières Est de la France, trois pays nous attendent : Italie, Suisse et Allemagne. Je crois que le premier, l’Italie, est bien connu des voyageurs ; la Suisse est certainement bien connue pour ses stations de ski. Quant à l’Allemagne, j’ai le sentiment que c’est encore un pays à découvrir pour les voyageurs Français. Partagez-vous cet avis ?

Retrouvez notre premier article de la série sur l’Europe par la route en prenant la destination du Sud ! Andorre, Espagne et Portugal n’attendent que vous !

Sommaire

1- Italie du Nord
2- Visiter la Suisse
3- Visiter l’Allemagne du Sud
4- Point Covid

1- L’Europe de l’Est par la route – Italie du Nord

Turin

L’Italie du Nord n’est pas ce qu’on connaît le plus de l’Italie alors que c’est le plus proche de chez nous. Je crois que nous sommes trop facilement happés par les sirènes de la Toscane, de Rome, de Naples et la côte Amalfitaine ou encore de Venise… qui pourrait nous en blâmer ? Rien qu’à écrire ces quelques lignes, un parfum de dolce vita s’invite dans mon bureau. Et pourtant, pas besoin de descendre si loin dans la botte pour que l’Italie vous séduise, arrêtons-nous à Turin, à moins de 2h de route de la frontière et également accessible en train depuis la France.

pub

Ville idéale à visiter en famille, vous pouvez facilement prévoir de vous arrêter 3-4 jours à Turin sans vous ennuyer un seul instant ! Musées, parcs, palais, marchés, la liste est longue.

En top du top des musées, ne manquez pas :
  • le MAUTO, le Museo dell’ Automobile. Turin est le berceau de Fiat, emblématique marque de voitures italiennes, et il est donc impossible de visiter Turin sans penser à l’automobile. Le MAUTO est avant-tout un musée ludique et pédagogique qui n’est pas du tout réservé aux aficionados de l’automobile. Et ce n’est pas non plus une ode à la gloire de la voiture italienne, près de 200 modèles de 80 marques différentes et de toutes les époques sont exposées. Cette visite plaira assurément à toute la famille !
    • A quelques encablures, l’ancienne usine Fiat est également accessible. Le Lingotto est aujourd’hui un centre des congrès mais sa célèbre piste sur le toit a été conservée et mérite le coup d’oeil !
  • Le musée du cinéma au Mole Antonelliana. Ce dôme est devenu l’emblème de la ville. Il culmine à 167,5 m et un ascenseur de verre vous permet de monter en haut et d’avoir une splendide vue sur Turin et sur les montagnes par temps clément ! (Perso, j’adore ce genre de visite qui nous fait prendre de la hauteur. :-)) Quant au musée du cinéma, ludique et didactique, il mérite assurément une visite qui réjouira petits et grands.
  • Dernier musée dont je souhaitais vous parler : le Musée d’égyptologie. C’est quand même le 2ème plus important sur le sujet, après celui du Caire… Vous vous demandez peut-être qu’est-ce qu’il fait là ? C’est vrai que le lien entre Turin et l’Egypte n’est pas évident a priori. Mais en fait, c’est tout simplement que plusieurs équipes italiennes d’archéologues ont rapporté énormément de leurs découvertes aux XIXè et XXè siècles. Gageons que même en Italie les enfants se passionneront pour la civilisation égyptienne. Des parcours audioguidés spécialement conçus pour les enfants existent.
Pour profiter du grand air et de belles journées ensoleillées, je vous recommande fortement :
  • Les Palazzos (palazzi ?). Palais royal, Palazzo Carignano, Palazzo Madama… passez de l’un à l’autre en flânant dans la ville via les nombreux (et magnifiques) passages couverts, les rues à arcadres, les somptueuses places. Vous marcherez pas mal, vous maudirez les pavés si vous avez une poussette mais vous en prendrez plein les yeux !
  • Et les parcs ! Je n’en citerai que deux mais les parcs et les espaces verts sont nombreux à Turin !
    • Le Parco del Valentino qui abrite le Borgo medievale. Certes c’est une reconstitution d’un village médiéval du XVè siècle mais c’est charmant, intéressant et dépaysant !
    • Le Parco della Maddalena, sur les hauteurs de la ville. Très belle vue sur Turin, imposante statue de la victoire, chouettes sentiers. Cette excursion coche toutes les cases d’une agréable promenade !

Pour ne rien manquer des essentiels de Turin, pourquoi ne pas profiter du bus Hop-on Hop-off ? Vous pouvez réserver vos billets ici ou alors un billet combiné avec la visite du musée du cinéma et l’ascension à la Mole Antonelliana.

Europe de l'Est par la route - Turin

Val d’Aoste

Après cette escapade en ville, je souhaitais m’arrêter un instant sur la nature exceptionnelle que nous offre l’Italie du Nord. Nous sommes dans les Alpes et il y a donc, à toutes les saisons, une façon sympa de profiter de la montagne en famille. Je vous emmène au Parc National du Grand Paradis, avec un nom pareil, ça donne envie, non ?

Ce parc national regroupe cinq vallées. Dans la vallée de Valgrisenche, vous pourrez évidemment faire quelques randonnées dont certaines sont très faciles d’accès avec de jeunes enfants. Mais vous pourrez également en apprendre plus sur les techniques ancestrales de tissage de draps ou encore sur la fabrication de la Fontine, fromage AOP de la Vallée d’Aoste qui mâture en grotte.

Pour accéder à la haute montagne sans effort, vous pouvez vous laisser tenter par le Skyway Monte Bianco, téléphérique qui vous emmènera depuis Courmayeur à 3466m d’altitude, face au Mont Blanc. L’aller-retour pour la famille n’est pas donné mais c’est vraiment unique en son genre… La cabine de téléphérique tourne sur elle-même pendant l’ascension pour vous offrir une vue à 360°.

Renseignements et réservations pour une expérience unique au Skyway Monte Bianco, avec le déjeuner au Pavillon, à 2173m d’altitude.

2- L’Europe de l’Est par la route – Visiter la Suisse

Voilà quelques années qu’un petit road trip en Suisse me tente. Pour moi, la Suisse a quasiment le mix parfait de ce qu’on aime en vacances : nature et villes, patrimoine historique et culturel, le tout dans un espace géographique relativement petit. Il ne manque que la proximité de la mer qui est largement compensée par la présence de nombreux lacs. Pour nous, ce sera plutôt l’été parce que nous ne sommes pas des grands fans du froid. Mais, évidemment, la Suisse a une offre touristique très importante également l’hiver. Chaussez vos skis, raquettes, snowboards, luges sous le bras, et à vous les Alpes Suisses !!

Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’organiser un séjour en Suisse mais je vous donne ici un petit aperçu de ce que j’ai déjà repéré. Je dis bien petit aperçu parce qu’il y a beaucoup à faire dans ce petit pays !

Côté nature

La Suisse est une destination nature par excellence, montagnes et lacs n’attendent que vous. Voici les quelques sites « nature » que j’aimerais ne pas manquer lors de notre futur séjour en Suisse :

  • Les chutes du Rhin. Il s’agit des plus grandes chutes d’eau d’Europe : 23m de haut sur 150m de large. Si vous avez lu notre dossier sur l’Islande, vous savez que j’aime les cascades et les chutes d’eau. Alors, évidemment, les chutes du Rhin sont dans le haut de ma liste ! Ces fameuses chutes se trouvent tout au Nord du pays, à la frontière avec l’Allemagne. Un petit tour en bateau vous emmènera au plus près de la chute et vous découvrirez également l’architecture des châteaux qui bordent le Rhin à cet endroit. Franchement, ça donne envie ! Une excursion organisée depuis Zurich est possible.
  • Les gorges de l’Aar. Cette fois-ci, on est au centre du pays pour un spot assez spectaculaire. Depuis des siècles, le fleuve creuse son lit dans la roche calcaire, jusqu’à une profondeur de 200m. Un parcours est aménagé avec des tunnels et des passerelles pour visiter le lieu. Le genre d’endroit sorti de nulle part que les enfants adorent !
  • Autre visite que les enfants adorent, les funiculaires. Avec les téléphériques et autres télécabines, vous êtes sûrs de marquer des points avec un funiculaire. Ça monte tout seul ! 😉 Tout près des gorges de l’Aar, vous avez le funiculaire pour le mirador Harder Kulm. A l’arrivée, une vue époustouflante sur Interlaken, les lacs de Brienz et de Thoune et les monts Eiger, Mönch et Jungfrau.

Voici pour quelques spots « nature » qui me semblent incontournables mais globalement, pour une immersion dans la nature et pour recharger les batteries, sachez que les balades à pied, à vélo, voire même en train panoramique sont possibles pour quasiment partout en Suisse !

Côté ville

Emilie ne s’y était pas trompée en prévoyant une petite escale au Lac de Lucerne sur la route entre les Hauts-de-France et la Toscane. Retrouvez son article et ses superbes photos pour achever de vous convaincre d’ajouter la Suisse à votre longue liste de pays à visiter !

Côté ville, on n’est pas en reste :

  • Selon votre itinéraire, n’hésitez pas à vous arrêter à Genève qui possède un charmant centre historique au bord du lac Léman. Et franchement, une ville en bord de lac avec les montagnes en fond, c’est une ville très agréable pour se balader. Avec les trois lignes de bus et train touristiques, vous ne manquerez rien de cette bien jolie ville. Laissez-vous tenter !
  • Sur une autre rive du lac Léman, une autre grande ville Suisse se niche : Lausanne. Ne manquez pas la cathédrale du haut de laquelle vous aurez une vue magnifique sur la ville. La vieille ville vaut le détour tout comme les bords du lac Léman où vous pourrez vous balader, prendre un petit goûter en terrasse et même vous baigner ! Bien sûr, toujours avec les montagnes en arrière-plan. Pour des musées, j’ai noté le Musée Olympique et l’Espace des inventions qui m’ont l’air d’être particulièrement adaptés pour des visites familiales.

J’ai aussi sur ma liste : Berne (la capitale), Zurich, Lucerne, Fribourg, La-Chaux-de-Fonds… il y a en fait beaucoup de jolies villes en Suisse avec des styles très différents et des influences tantôt Françaises, tantôt Italiennes, tantôt Germaniques. Ce mélange culturel donne beaucoup de diversité à ce territoire !

Une petite dernière pour la route ?

Une dernière idée qui n’est ni « nature » ni « ville » mais qui me fait vraiment de l’oeil : le Train du chocolat. Avec un nom pareil, forcément qu’il m’intéresse !! Avec le train du chocolat, vous partez pour une journée d’excursion de Montreux à Broc en passant par Gruyères (village médiéval, littéralement perché à 800m d’altitude). La destination finale est la chocolaterie Cailler et en chemin, vous en aurez pris plein la vue avec des paysages magnifiques et vous saurez tout sur la fabrication du gruyère grâce à la halte à La Maison du Gruyère. Un bon condensé de la Suisse en une journée !!

Europe de l'Est par la route - Suisse

3- L’Europe de l’Est par la route – Visiter l’Allemagne du Sud

Eh oui, l’Allemagne, c’est grand, voire très grand ! Donc j’ai décidé de faire un focus sur les régions les plus proches de la frontière Est de la France, c’est-à-dire, au Sud du pays, le pays de Bade (Bade-Wurtemberg) et la Bavière.

Munich ou Stuttgart ?

Si vous aimez visiter les villes, en voici deux à mettre à votre programme. Depuis l’Alsace, il y a de bonnes chances que vous passiez par Stuttgart sur la route de Munich.

Stuttgart

Stuttgart est plutôt connue pour être un centre culturel de l’Allemagne qui mélange architecture médiévale et architecture moderne. Elle mérite une escale mais est peut-être moins indiquée pour un séjour prolongé avec les enfants. Mais si vous avez quelques heures à y passer, ne manquez pas la Schlossplatz. Place du XVIIIè siècle, elle abrite plusieurs sites touristiques majeurs tels que le Nouveau Château, la colonne du jubilé du roi Guillaume Ier et le Musée national du Wurtemberg. Et pour les fans d’automobile, après Fiat à Turin, c’est Mercedes Benz qui est à l’honneur dans le musée du même nom !

Sur la route vers Munich, vous pouvez prévoir un arrêt à Legoland à Günzburg. Bienvenue dans l’univers fantastique de Lego, ces petites briques qui occupent vos enfants pendant des heures. De chouettes attractions, des aires de jeux Duplo et Lego (évidemment…). Bref, de quoi passer une bonne journée en famille ! Réservation possible en suivant le lien !

Munich

Munich est mondialement connue pour l’Oktoberfest mais je doute que ce soit très kid-friendly… 😉 Mais comme son nom ne l’indique pas, cette fête de la bière a lieu fin septembre, cela vous laisse une belle fenêtre de tir pour visiter cette belle ville !

Des parcs à ne pas manquer :

Assez emblématique de Munich, le Englischer Garten enchantera toute la famille ! Il s’agit d’un grand, voire très grand, parc au coeur de la ville. Grandes pelouses, cours d’eau dans lequel il est possible de se baigner l’été, il y a même un spot de surf !! Oui, oui, vous avez bien lu ! Une vague artificielle a été créée sur le cours d’eau il y a près de 50 ans et depuis, les promeneurs passent du temps à regarder les surfers ! Avouez que ce n’est pas commun de surfer en pleine ville…

Autre parc, le Westpark, propose des toboggans et des aires de jeux de foufous !! Si vous avez besoin de négocier avec vos enfants pour profiter des jolis jardins asiatiques du Westpark, ils ont pensé à tout !!

Pour une visite citadine un peu plus « classique » :

Vous commencerez par l’immanquable Marienplatz, où se trouve l’incroybale hôtel de ville. Si vous pouvez y être à 11h ou 17h, vous verrez et entendrez le carillon sonner. En l’occurrence, c’est vraiment intéressant de le voir puisqu’il s’anime et met en scène un tournoi de chevaliers.

De là, flânez dans les environs :

  • Viktualienmarkt, marché de Munich et le Maibaum, mât de cocagne bavarois
  • L’église Heilige Geist
  • Les tours et portes médiévales de la ville
  • Les bains populaires dans un style Art Nouveau
  • Karlsplatz

Parc Olympique des Jeux de 1972, musée BMW (à chaque ville sa spécialité automobile !!), château de Nymphenburg, vous ne vous ennuierez pas !

Pour ne rien rater, plusieurs visites guidées ou à tout le moins commentées existent :

Autour de Mannheim

Pour des excursions plus « nature », dirigez-vous vers la région de Mannheim où le Neckar rejoint le Rhin. Il y a plein de pistes cyclables le long des cours d’eau et souvent la possibilité de faire le retour de votre balade en train. Sinon, il est possible de couper la balade par une traversée en ferry (à Brühl ou Mannheim pour le Rhin, à Ladenburg pour le Neckar). Là encore, les mollets des enfants me remercieront !

Facilement accessible en voiture ou en train, le Kalmit, sommet de 673m d’altitude – oui madame ! – vous offrira des sublimes points de vue sur la forêt du Pfalz (forêt Palatine en français), la vallée du Rhin et du Neckar. Plusieurs balades sont possibles et il y a même de quoi rassasier les estomacs les plus bruyants !

Ces petits conseils autour de Mannheim m’ont été soufflés par ma copine Delphine qui vit là-bas depuis un petit paquet d’années maintenant et qui adore vadrouiller en pleine nature avec son compagnon et ses mini-baroudeurs ! Merci Delphine !

4- Point Covid

Voyager en famille pandémie

Le déconfinement se poursuit en France et avec les beaux jours arrivant, cette bouffée d’oxygène nous fait un bien fou !! Néanmoins, nous sommes toujours soumis à des règles particulières de circulation entre pays et le passeport sanitaire qui permettrait l’uniformisation des règles de circulation dans l’Espace Schengen n’est pas encore en vigueur. Voici donc ce qu’il faut savoir sur le sujet pour les pays évoqués dans cet article à date, c’est-à-dire le 17/06/2021.

Italie

A l’entrée sur le territoire Italien, les voyageurs sont tenus de compléter un formulaire en ligne, un formulaire par famille suffit. En cas de difficulté technique, la version papier est tolérée mais dans ce cas, le formulaire est en italien !

Il faut également présenter un résultat négatif de moins de 48h à un test PCR ou un test antigénique. Ceci vaut pour tous les membres de la famille à partir de 2 ans.

Vous devrez également vous signaler dès votre arrivée à l’autorité sanitaire régionale. La liste des centres et leur numéro de téléphone est disponible en ligne.

Suisse

Pour entrer en Suisse, ce n’est pour le moment pas aussi simple que cela. Espérons que cela s’améliore dans les prochaines semaines. Actuellement, pour entrer en Suisse par la route (je ne parle pas ici de l’avion), vous pouvez entrer en Suisse sans aucune restriction SAUF (et c’est là que cela devient important) si vous avez séjourné dans les 10 jours précédant votre arrivée en Suisse dans une zone à risque.

La dernière liste des zones à risque date du 17/06/2021 et contient les régions Centre-Val de Loire, Hauts-de-France, Île de France, Normandie et Pays de la Loire, la Belgique et Andorre. Pour les voyageurs de plus de 12 ans venant de ces zones, il faut présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures et observer une quarantaine de 10 jours (y compris les enfants), puis déclarer votre arrivée dans les deux jours aux autorités cantonales compétentes. MAIS, les personnes entièrement vaccinées ou guéries sont exemptes de ces mesures.

Bref… avec toutes ces exceptions, ce n’est pas hyper simple de s’y retrouver. Je vous conseille vivement de consulter les mises à jour concernant ces restrictions sur les sites officiels : site Français, site Suisse pour la liste des zones à risque.

Allemagne

On poursuit dans la simplicité avec une règle générale et des exceptions… pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !! En résumé :

  • obligation de se déclarer électroniquement sur le site officiel allemand avant l’entrée en Allemagne
    • avec enregistrement d’un certificat de test négatif (PCR ou TAG) ou d’une attestation de vaccination complète ou de rétablissement d´une contamination (par exemple PCR positif de plus de 28 jours mais de moins de 6 mois)
  • mise en quarantaine pendant 10 jours, sauf pour les personnes entièrement vaccinées ou guéries
    • dans certains Länder, la quarantaine peut être réduite à 5 jours sur présentation d’un test PCR négatif (réalisé au plus tôt 5 jours après l’entrée sur le territoire)

Il n’y a aucune information sur les sites officiels concernant les enfants ou un âge limite donc je suppose que ces règles s’appliquent à tous les membres de la famille, quel que soit leur âge.

Les Länder peuvent mettre en place diverses exceptions à l’obligation de mise en quarantaine, notamment pour les séjours inférieurs à 72 heures. Nous vous recommandons vivement de vérifier auprès du Land de votre lieu de séjour quelle est la législation applicable et quelles exceptions sont prévues.

Retour en France

Peu importe d’où vous venez, pour revenir sur le territoire Français, il vous faudra un test PCR négatif de moins de 72h.

Pour tout savoir sur le voyage par temps de pandémie, retrouvez notre article complet ! Pour se mettre à jour sur les conditions de déplacement, consultez le site officiel des autorités françaises.

Europe de l'Est par la route - Lausanne

J’espère que ce deuxième épisode de notre série sur l’Europe par la route vous a plu et vous a donné envie de mettre le cap à l’Est pour découvrir ce que nos voisins les plus proches nous réservent. L’Italie reste évidemment une valeur sûre, mais j’espère vous avoir donné envie de découvrir également la Suisse et l’Allemagne pour vos futures vacances en famille ! Perso, je signe !

♥♥♥ Flo & co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article sur, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.


▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

Europe de l'Est par la route - Pinterest

2 Comments

  1. Mon mari et moi avons un projet d’emmener nos enfants en voyage sur la route pour faire le tour de l’Europe. En lisant cet article de blog, je suis confiante et je sais exactement quels trajets nous allons faire. C’est un blog très instructif et surtout indispensable pour les adeptes de l’aventure !

    • Florianne

      Merci pour ce commentaire Olive !! Je vous souhaiter de concrétiser votre projet. Quel itinéraire prévoyez-vous ? Plusieurs épisodes de podcast parlant de tour d’Europe pourraient vous intéresser également ! 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :