On a tous un mode de voyage de voyage différent. D’ailleurs c’est pour cela que j’ai crée en partie ce podcast, c’est pour montrer toute cette diversité. Il n’y a pas qu’une manière de voyager, mais des centaines :ceux qui aiment faire du farniente sur la plage, ceux qui carburent de pays en pays voulant profiter de chaque seconde et puis il y a ceux qui veulent prendre leur temps. Selon moi, il n’y a pas une manière meilleure qu’une autre. Même si, vous le savez, je ne cautionne pas trop le voyage court terme sur des destinations éloignées pour un soucis écologique mais ça c’est une autre sujet. J’avoue que depuis quelques temps, notamment depuis qu’on vit en Espagne, on aspire au Slow-travel. On rentre de plus en plus dans cette catégorie là . Oui je dis bien catégorie car les étiquettes, on aime bien ça 🙂

Le Slow-travel en quelques mots c’est quoi ?

La définition du Slow-travel, est simplement le voyage lent. Ralentir le rythme de voyage afin de profiter beaucoup plus de l’instant présent. Le Slow-travel est apparut avant les années 2000 suite au mouvement Slow initié en Italie. Ce mouvement viser à dénoncer le stress au travail, le multi-tâche que les entreprises demandaient aux salariés. Ensuite ce mouvement s’est décliné sur différente thématique : slow-food, ..

Le Slow-travel a aussi une connotation du voyage de proximité afin de limiter son empreinte écologique. Cela dit , ce n’est plus totalement vrai car ce mode de voyage s’est étendu à tout type de voyageurs. Les tours du mondiste, les voyageurs en famille ,. vont opter pour un voyage peut-être plus lointain mais qui sera tout de même orienté sur la lenteur. Passer 1 mois à un seul endroit pour y découvrir pleinement avant d’y bouger.

Si vous aussi vous avez envie de vous initiez au Slow-travel , je partage avec vous 5 conseils pour démarrer tout en douceur !

slow travel voyage en espagne

5 conseils pour voyager en mode Slow-travel

1- Adapter son mode de transport

L’objectif premier du slow-travel est d’éviter le voyage en avion mais effectivement cela n’est pas toujours possible. C’est pourquoi un voyage en avion devra être “rentabilisé” en temps. Si on veut commencer à ralentir dès que l’on passe le pas de sa porte, il va falloir choisir un mode de transport déjà plus lent. Parce que le voyage commence déjà à ce moment là. Voyager en train c’est déjà le voyage. On prend le temps de regarder le paysage défiler sous ses yeux, on n’est pas stressé par un afflux de touristes qui courent dans tous les sens comme dans un aéroport,..

Alors les modes de transports les plus adaptés pour voyager Slow, c ‘est donc : le bus, le train, à pieds, en vélo ! et pourquoi pas en voiture. Le mode de transport est tout aussi important que le choix de la destination. Si vous voulez ralentir, choisissez un lieu propice ! Evitez les lieux où le tourisme de masse sévit car vous serez happé par la folle ambiance touristique. Cherchez des lieux, plus proche du terroir, de la nature, où les activités sont plus authentiques.

2- Alléger le planning quotidien

Une fois que l’on est sur place, on est tout excité, on a envie de tout voir et c’est bien normal. Mais parfois en voulant tout voir, on n’en profite pas. A peine arrivé, déjà reparti. Le Slow-travel consiste déjà à alléger ses planning, faire moins de choses et surtout accepter le fait que vous ne verrez pas tout en 1 semaine de vacances. Octoyez-vous des pauses, visiter 1 jour sur 2, ou seulement le matin. En plus avec des enfants c’est relativement simple. Pour la plupart, on le fait naturellement. On vit aux rythme de l’enfant, surtout s’il fait encore des siestes. Les enfants apprécieront d’autant plus.

3- Faîtes des activités simples

L’objectif de partir en vacances en famille, c’est avant tout pour se retrouver, de découvrir des choses ensembles. Passer du temps de qualité avec nos enfants parce que tout l’année on passe notre temps à courir. Se retrouver autour des activités simples, aux delà d’alléger le budget, ça va nous permettre de profiter des choses simples. Aller au marché, boire un petit café au bistro du coin et regarder ce qu’il se passe sur la place du marché. Laissez les enfants jouer au parc, faire un pique nique, randonner, louer des vélos pour se balader.

Le Slow-travel invite aussi à la déconnexion , sortir de notre vie ultra connecté. On s’éloigne d’instagram pour vivre pleinement l’expérience du moment.

Se rapprocher de la nature, de ses enfants, c’est aussi ça le Slow-travel.

adopte la slow life pour la rentree- Slow-travel

4- Restez au même endroit plus longtemps

La base du Slow-travel. Fini les Road-trip, 2 jours par -ci, 1 nuit par là, on déballe et on remballe les valises tous les 3 matins, rendre un appart propre, .. . Agir de cette manière est très très fatiguante c’est évident. L’idée est plutôt de choisir un point de chute central et y rester toute la semaine. C’est ce que l’on avait fait pour notre séjour en Toscane en famille . Cela permet de se poser pour toute la semaine idéalement pluie t d’aller visiter uniquement les spots qui nous font envie. Parfois dans certains pays c’est plus difficile c’est sûr. A vous de juger, quels seront les différents points de chutes prioritaires selon vos envies de découvertes. on le sait choisir c’est renoncer.

5 – Partir à la rencontre des gens

Quand on voyage à 1000 à l’heure, clairement, il n’y a pas de place pour les rencontres. Alors que les rencontres en voyage, c’est le meilleur du voyage. Les locaux partagent leur adresses, leur petit coin préféré, leur histoire tout simplement. On les trouve justement, au petit troquet, au marché, en train de pêcher pendant que vous pique-niquer à côté,… dormir chez l’habitant est aussi un excellent moyen de comprendre les traditions et de faire des activités plus locales. En plus, d’un tourisme plus profitable pour ces personnes, vous garderez en mémoire des moments de partages uniques.

visiter Sepúlveda en mode Slow-travel

Je pense que le fait de ralentir en voyage c’est surtout le fait de profiter au maximum des choses, du moment présent. On voyage en pleine conscience, on ne ressent moins ce temps qui nous file entre les mains.

Continuer votre écoute des podcasts de Parents-voyageurs .

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article sur, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

comment pratique le Slow-travel en voyage avec des enfants

Write A Comment

%d blogueurs aiment cette page :