Comment et pourquoi prendre une fille au pair : partage d'expérience.

Si vous avez suivi un de mes articles précédents concernant nos problématiques d’apprentissage de la langue et de garde d’enfants (si vous souhaitez le relire : la solitude de l’expatriation), je peux vous l’annoncer officiellement, nous avons trouvé une solution ! Nous avons décidé de prendre une fille au pair pour répondre à nos problématiques. Après  des semaines de recherches infructueuses de nounous, nous avons décidé de passer à l’étape supérieure !  Je vous explique tout en détail notre cheminement, notre réflexion sur notre choix.

pourquoi prendre une fille au pair

 

1- Mais pourquoi prendre une fille au pair ?  notre réflexion.

Notre motivation première est l’apprentissage de la langue. Moi, travaillant toute la journée à la maison, il m’est vraiment difficile de progresser. Mes moments d’échanges sont essentiellement à l’école, à la poste, avec le livreur de mes commandes Amazon et enfin les courses et au restaurant. Autant vous dire que depuis 4 mois, je n’ai pas beaucoup progressé ! Je pourrais me prendre 1heure/jour pour me palucher les bouquins de grammaire mais j’ai du mal à me motiver ! Denis, quant à lui parle Anglais au quotidien,a des collègues français donc il ne pratique pas plus que ça l’espagnol non plus! Il était donc nécessaire que l’on passe à l’étape supérieure pour pouvoir nous créer un réseau social :)et nous sentir un peu plus chez nous dans ce nouveau pays.

La seconde motivation est mes déplacements fréquents. Ayant gardé mes activités professionnelles en France, je dois rentrer une semaine par mois jusqu’en juillet. Niveau logistique avec les enfants c’est assez compliqué. L’école dispose d’une garderie de 7H le matin à 19 H du soir mais bon je trouve que cela fait beaucoup pour des enfants de cet âge ! Maman poule que je suis ça me fend le coeur d’opter pour cette solution.

Donc prendre une fille au pair est une solution parfaitement adaptée à nos besoins. C’était évidement, cela nous correspond bien ! Nous avons de la chance d’avoir une chambre supplémentaire à disposition donc nous avons la possibilité de pouvoir l’accueillir dans de bonnes conditions. Nous avons réellement lancé le projet lors de notre Week-end à Salamanque. Nous pesons encore les pour et les contre pour la énième fois. Mais c’est en rentrant à notre hôtel que nous nous décidons de nous inscrire sur une plateforme dédiée et de lancer le projet. En une soirée, nous avions crée notre profil et sélectionné une dizaine de jeune fille au pair qui correspondait à nos critères. Dès le lendemain, nous avions les premiers retours !

 

2- Prendre une fille au pair, comment ça se passe ?

Nous nous sommes inscrits sur le site aupairword.com. Un site d’agence au pair sur internet. Après avoir payé une quarantaine d’euros pour pouvoir être mis en relation avec les jeunes fille au pair, nous nous lançons à la recherche de notre au pair idéale. Celle qui fera partie de notre famille. Oui c’est comme cela que le site décrit l’intégration de la jeune fille.

Nos “critères” sont simples :

  • Pas trop jeune , idéalement pas en dessous de 23/24 ans
  • Avec permis de conduire
  • Parlant espagnol évidement

Dans les faits, une grosse problématique se pose à nous ! Nous ne pouvons pas accueillir une fille au pair avec la langue natale du pays où nous vivons ! Cela paraît normal finalement, prendre une fille au pair française alors que vous habitez en France, pas vraiment d’intérêt. Généralement, les agences traditionnelles de fille au pair, placent des jeunes filles qui viennent faire des études dans le pays. Les familles les accueillent en échange d’un petit coup de main dans les tâches domestiques de la famille. Dans notre cas, il est donc impossible de passer par ce type d’agence car on ne rentre pas dans les cases. Cela compromet notre projet ! Mais après quelques recherches, nous nous rendons compte également qu’on aura un problème de visa.

Notes : A ce moment je me dis (encore une fois) que nous avons beaucoup de chance d’avoir un passeport européen ! A ce jour, c’est quand même incroyable ces histoires de permis de séjourner sur une période donnée ! 

Sur le site aupairworld, c’est un peu moins encadré, c’est un site de mise en relation et d’accompagnement dans les procédures. Nous pouvons  prendre une fille au pair qui n’est pas d’origine espagnole et qui ne parle pas la même langue que nous donc ça rentre quand même dans les cases:)

Nous axons les profils provenants d’Amérique latine. Finalement, notre fille au pair aura un Visa touriste de 90 jours et pas 1 de plus ! N’ayant pas de contrat de travail (puisque ce n’est pas un travail), ni une inscription dans une école ici en Espagne, elle ne peut pas rester plus de 3 mois. C’est ainsi. Finalement, pour débuter c’est pas mal de s’engager sur une courte période. Et cela nous fixe un objectif court terme : dans 3 mois, nous devons être bilingue ! Wouah quel challenge !

pourquoi prendre une fille au pair

3-Accueillir une fille au pair : question logistique, comment ça se passe ?

Dans le site, tout est très bien expliqué ! Toutes les informations sont claires. Nous pouvons suivre toutes les instruction et les pas à pas ! Voici les conditions d’accueil :

  • Elle doit disposer d’une chambre
  • Elle doit avoir de l’argent de poche chaque semaine (des estimations sont données sur le site par pays)
  • Elle est évidement, nourrie, logée, blanchie
  • Nous devons lui donner des tâches dîtes “légères”
  • Elle a une journée OFF
  • Les horaires de présences doivent être convenus dès le départ
  • Les billets d’avion AR sont à sa charge.
  • Nous devons lui fournir une assurance maladie.

Bref, nous devons l’accueillir comme si elle faisait partie de notre famille.

Ce qui en soit me paraît normal. En ce qui concerne les week-end et les vacances, c’est comme on le souhaite, nous ne sommes pas obligés de l’emmener avec nous. Si nous l’emmenons, il faut se mettre d’accord si elle participe aussi à la vie quotidienne ou pas. Est-ce qu’on va lui demander de faire les bains des petits ou de les occuper pendants que nous préparons les repas, les surveiller quand on est à la plage, piscine,.. Il faut se mettre d’accord dès le départ.

Pour nous, la question des vacances ne se pose pas car nous prenons nos prochaines vacances qu’en septembre. Elle sera repartie.

Malgré tout, les week-end qu’on a programmé, nous lui avons proposé de venir découvrir le pays avec nous. D’ailleurs vivement juin car un petit week-end bien sympathique est en cours de préparation ! 🙂

En tout cas, pour résumer, c’est assez simple. Peu de procédure, pour une expérience multi-culturelle riche.

 

pourquoi prendre une fille au pair

4- Le choix de la fille au pair : Il y a beaucoup de feeling dans cette histoire.

La question que notre entourage nous pose à chaque fois : comment avez-vous choisi votre fille au pair? Vous vous êtes appelé au moins ! ahaha Je me réjouis de dire que nous l’avons choisi grâce à Pike Nike douille !

Evidement nous sommes passés par différentes étapes.

Le choix des profils.

Lorsque l’on a parcouru les profils, certains nous ont inspiré plus confiance que d’autres. Difficile à expliquer. Un mélange de feeling, de croyances, nous porte plus vers l’un ou l’ autre. Evidement les descriptifs et les photos reflètent beaucoup de choses.

Je suis désolée mais je bannis les selfies en mode “bouche en cul de poule” ! Je l’ai toujours fait pour les baby-sitter et cette manie m’a repris ! Je ne trouve pas ça professionnel. C’est pas un concours Instagram, c’est quand pour s’occuper des enfants! #viellefrance bonjour 🙂

On écrit à nos profils “chouchous ” en 1er en croisant bien forts les doigts pour qu’elles nous répondent. Et comme quoi la vie est bien faîte, notre “préféré” à répondu la 1ère ! On a pas traîné 1 seule seconde pour continuer les échanges. Nous avons axé en priorité nos échanges avec elle. Et comme le feeling est tout de suite passé, nous n’avons pas rencontré d’autres profils.

Nous avons donc commencé par faire nos 1er échanges par mail. L’objectif était de comprendre ce qu’elle recherchait dans cette expérience, pourquoi l’Espagne, ses études, son expérience en tant que jeune fille au pair,… La base quoi !

Les entretiens en vidéo

Ensuite nous avons fait un 1er entretien WhatsApp. Nous lui avons présenté les enfants, la maison, parlé de nos besoins, de ces futurs “missions”. De ce qu’on attendait d’elle, de son argent de poche, les traits de caractère que nous  aimons,… C’est peut être bête mais si vous ne supportez pas les lunatiques, vivre avec quelqu’un qui l’est, le quotidien va être moyennement sympathique! L’objectif est d’anticiper des éventuels conflits possibles. Même si on ne peut pas vraiment tout maitriser!

Suite à cette entrevue, je lui ai envoyé un email récapitulatif de nos échanges pour être sûrs que nous nous soyons bien compris. Nous avons parlé moitié en Espagnol moitié en Anglais ! Cet email faisait office pour nous de contrat d’engagement.

On s’est donné 4/5 jours de réflexion puis de nouveau un RDV WhatApp pour confirmer nos décisions.

Organisation de la logistique

Ensuite, nous avons commencé les procédures, calé les dates d’arrivée et départ en fonction de la fin de ses études, les papiers, les assurances, …

Pendant 1 mois, nous avons gardé le contact. On s’est de nouveau ” WhatApper” (c’est un nouveau terme 🙂  pour avoir des nouvelles, la montrer aux enfants. Nous avons même parlé avec sa maman, un peu inquiète de confier sa fille à des inconnus. Tout à fait compléhensible. Déjà, elle faisait partie de notre quotidien sans le savoir. Nous en parlions tous les jours aux enfants pour qu’ils puissent rapidement prendre leur marque avec elle.

 

Entre notre décision finale de prendre une fille au pair et au moment où elle est arrivée chez nous, il s’est passé 1 mois et 10 jours !

5- Les questions à se poser avant de prendre une fille au pair.

Même si la procédure est relativement simple, c’est quand même un niveau d’engagement important. Prendre une jeune fille au pair chez soi engendre une responsabilité importante. Il est donc important de vérifier vos réelles motivations et aussi peser le positif et le négatif.

Le négatif  qui revient sans cesse lors de la période de réflexion est “est-ce que cela ne va pas nuire à notre intimité (couple ou de famille )?”. Le mot “nuire” n’est finalement pas le bon terme mais avoir quelqu’un H24 à la maison cela modifie beaucoup de choses dans le quotidien. En réalité, elle n’est pas H24 dans vos pieds. Surtout si vous travaillez à l’extérieur. En revanche, êtes vous prêts à avoir quelqu’un le soir en rentrant du boulot, devoir faire la conversation même quand vous avez passé une mauvaise journée au travail ! 🙂 Surtout qu’elle place souhaitez-vous lui donner au sein de votre famille.

Je pense qu’il faut savoir faire la différence entre une “Made” et une fille au pair. Ce n’est et ne sera pas votre salarié ! Vous ne pouvez pas lui demander d’entretenir votre maison toute la journée : )

Pour vous donner un exemple de ses horaires et de ces “missions” :

  • Présente du lundi au vendredi de 17Hà 21H
  • Aide de la gestion des enfants / du linge/ de la maison
  • Cours d’espagnol 🙂
  • Samedi, dimanche, lundi OFF si elle veut visiter un peu le pays

Nous avons finalement opté pour un planning hebdomadaire où nous avons réparti les tâches de chacun(es) dans la maison comme ça tout le monde sait ce qu’il a faire. C’est simple sur papier ! A voir comment ce planning évoluera dans le temps.

pourquoi prendre une fille au pair

6- Les 1ers jours ensemble.

La semaine dernière, nous allions la chercher à l’aéroport ! Le stress de la voir en voir (et de se demander si on allait la reconnaitre ! lol ). Evidement, nous l’avons reconnu du 1er coup !  Une sensation un peu étrange d’avoir l’impression de se connaître alors que pas du tout! Nous attention son arrivée avec impatience et là, à ce moment là, l’aventure commence pour nous 5!

Samedi après midi, nous avons pris le temps de lui faire visiter la maison jardin, puis nous avons profité du beau temps pour aller boire un verre en terrasse pour papoter et faire un peu plus connaissance.

Dimanche, nous avons fait un petite randonnée près de la maison pour lui faire découvrir son futur environnement.

Nous avons beaucoup de points communs : le goût du voyage, la nature, la rando et le sport (même depuis quelques temps le sport c’est une activité un peu optionnelle lol).

Cette première semaine se résume à la logistique, elle découvre nos habitudes, notre mode de vie. Elle et les enfants s’apprivoisent. Les enfants l’apprécient déjà beaucoup, je le vois dans leur comportement ! Suzanne l’appelle dès qu’elle ne la voit pas ! Notamment le matin 🙂 C’est rigolo.

On voit bien qu’elle a fait des études pour être thérapeute pour enfants handicapés. Elle est d’une patience incroyable. J’avoue que cela me remet en question aussi sur mon impatience quotidienne #mèrepasparfaite ! J’avoue que la semaine à été tranquille, ambiance sereine, on n’a pas couru ! Cela rentre exactement dans mon objectif de réduire notre rythme de vie et de passer en mode Slow-Life.

En tout cas pour répondre à la question de l’intimité, elle aime bouger alors elle sort tous les jours visiter, faire du sport donc je ne la vois pas trop en journée, quelque fois le midi pour déjeuner.

Sa chambre est au rez de chaussé donc elle est complètement autonome.

Bref, pour résumer, cette 1ère semaine était chouette. On ne s’est pas trompé sur la personnalité de notre fille au pair. Elle correspond tout à fait à notre état d’esprit. Ne crions pas victoire trop vite mais nous sommes confiants et puis rien ne vaut une bonne communication pour que tout se passe au mieux!

Et vous avez-vous eu des expériences de fille au pair ? Avez-vous envie de prendre une jeune fille au pair ? Partagez vos expériences en commentaires 🙂

Bon week-end les parents-voyageurs.

♥♥♥ Emilie & Co ♥♥♥

 

Partagez cet article  « Comment et pourquoi prendre une fille au pair : partage d’expérience. » sur Pinteret et retrouvez le facilement

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

POURQUOI NOUS AVONS PRIS UNE FILLE AU PAIR

EnregistrerEnregistrer

Share Button

3 Comments

  1. Pingback: Déjà 6 mois d'expatriation en Espagne : une fin d'année scolaire, un bilan !

  2. Amal DALLA Valle Reply

    Bonjour Émilie,
    D abord je vous félicite pour votre blog, il est d une utilité incroyable.
    Voilà, j habite actuellement à Dijon, avec mon mari et mes 2 enfants (3 et 8 ans) nous aimerions tenter l expérience de vivre en Espagne.
    Étant donné que vous êtes là bas , quelle ville choisir ( mon mari va prendre sa retraite donc pas besoin du travail mais moi si)?
    Pour l école je suis d accord avec vous pour les frais de scolarité qui sont impressionnants. Où est ce que vous avez mis vos enfants et cela coûte combien ?
    Votre maison est une location, combien à peu près coûte une maison 150m2?
    Voilà, je vous remercie pour votre aide.
    Positivement
    Amal

    • Emilie&Co

      Bonjour Amal , je suis désolée pour ma réponse tardive. Merci pour votre passage sur mon blog. Je peux que vous parler de Madrid pour le moment. Il faut savoir qu’en Espagne,il est assez difficile de trouver du travail. Cela dépend vraiment des domaines d’activités. De plus, les salaires sont assez bas (le SMIC est au environs de 800€ pour 40H/semaine) donc je vous conseille d’effectuer des recherches avant votre départ.

      Pour les écoles, il existe 3 types (les publiques, les “concertado” et les privées), les moins chères seront les publiques, les concertado sont des “semi-publiques”, l’état prend en partie quelques frais le reste à votre charge. Le privé est très cher. Comme les écoles françaises, elles sont très chères et les quartiers aux alentours sont aussi très chers pour y vivre. Nous, nos enfants sont dans une nursery school, un mixte école garderie bilingue (anglais/espagnol). Cela nous coûte 800/mois tout compris (cantine, garderie, activité piscine pour les 2) 5 jours par semaine (pas de vacances scolaires).

      Si vous voulez une maison (comme nous) je vous conseille de sortir de Madrid pour faire baisser les loyers. Les tarifs peuvent varier en fonction des quartiers/ville. Mais pour 150M2 il faut compter environs 1500€ je pense. N’hésitez pas à me contacter à contact@parents-voyageurs.fr si vous voulez qu’on échange plus sur le sujet. Belle journée. Emilie

Write A Comment