Randonner avec des enfants, un sujet qui suscite beaucoup d’interrogations quand on devient parent. Doit-on tirer un trait sur les randonnées quand on dévient parents? Est-ce que l’on peut parler vraiment de “chance ” quand on échange avec certains parents qui ont des enfants qui “marchent” ?

J’ai voulu aborder ce sujet car le weekend dernier, nous avons fait notre 1ère grande vraie randonnée à 4 dans le Parque de la Péñalara près de Madrid. On a fait 8 km sur la journée avec nos 2 enfants de 4 et 6 ans. Les 2 ont super bien marché pourtant le niveau de la randonnée était quand même difficile pour eux: dénivelé et sentier avec pierres. Sur insta vous avez été nombreux à me demander, comment on faisait pour qu’il marchent  ! Parce que visiblement cela est un casse-tête pour certains parents. Alors je vais tenter de vous expliquer ce que l’on a fait, pas vraiment prémédité mais je pense que ça a fortement influencé leur capacité de marche d’aujourd’hui. 

Quand on est des parents randonneurs, c’est un peu la frustration lorsque l’on devient parents. En tout cas ça peut devenir frustrant si on se prive. Dans notre cas, on en s’est jamais vraiment privé au point à avoir de la frustration en tout cas. 

Quand les enfant sont petits, on les porte en porte bébé, ce qui facilite la découverte. Mais passé un certain âge, randonner avec des enfants peut devenir un peu plus difficile : le poids dans le dos et difficulté des les faire marcher parce qu’il sont trop jeunes. 

Un grand dilemme que l’on a connu de nombreuses fois. Durant quelques années on s’est adapté, on a trouvé des astuces et maintenant je suis heureuse de dire qu’ils ne rechignent pas pour randonner avec nous. Je vous partage mes astuces ! 

astuces pour randonner avec des enfants2

1- Randonner avec des enfants même quand ils sont petits

Bien souvent quand il sont tout petits, on a tendance a rester tranquillement à la maison, en mode coconing. Déjà parce qu’on est fatigué mais aussi parce que partir avec un bébé, c’est aussi une logistique (anticiper l’heure des biberons, ou des repas, prévoir des changes, la météo doit être favorable),… Bien souvent on se pose beaucoup trop de questions. Prendre l’air dans la nature, dans la forêt est un véritable moment où toute la famille peut se ressourcer. Pas besoin faire des randonnées de 10 kilomètres, une petite balade sera tout aussi bénéfique.

Quand, les enfants commencent à grandir, ils faut continuer à sortir avec eux en forêt. Cet environnement doit leur être familier pour qu’il s’y sente bien. En réalité, c’est un véritable terrain de jeu pour eux et il faut leur montrer.

Chez nous, on a toujours mis en place la randonnée du dimanche. C’était inconscient finalement mais le dimanche, on a besoin de sortir, de prendre l’air. De la simple balade dans le quartier ou dans la forêt, le dimanche pour nous signifie  sortie, marche, balade, en milieu naturel c’est mieux , histoire de se ressourcer. Ce rituel, il le connaisse depuis qu’ils sont bébé et je pense que dans leur tête ça fait partir des habitudes, c ‘est devenu inconscient je pense.

que faire autour des bardenas proche pampelune

2- Commencer à les faire marcher tôt

Je pense que l’astuce la plus efficace à mon sens pour randonner aves ses enfants, c’est de les faire marcher tôt. Ce que j’entends par là, c’est dès qu’ils savent marcher, et bien on les fait marcher. Pour que votre enfant marche bien et longtemps (pour son âge évidement), il faut pas l’emmener du jour au lendemain en rando et lui demander de marcher 2 kilomètres, s’il est habituellement toujours dans la poussette / ou porte-bébé. Il faut l’entrainer, comme un athlète ! je blague mais c’est un peu vrai. L’habituer à marcher un peu chaque jour. Aller chercher le pain à pied, aller à l’école à pied. Laisser la voiture si possible pour privilégier les transports en commun et donc marcher plus. 

Laisser les explorer à leur manière son environnement. Les laisser marcher et découvrir tout ce qui l’entoure pour éveiller sa curiosité. Il faut aussi être clair qu’aller chercher le pain peut donc vous prendre 1 heure ! ahah.

En City-trip, si vous partez à la journée et que la poussette vous parait obligatoire pour vous, alors sortez votre enfant régulièrement et le faire marcher. En général il adore aussi pousser la poussette. 

Petit à petit, vous lui donner le goût de la marche. 

A 2 ans, Louis n’allait plus en poussette car on venait d’avoir Suzanne donc impossible de gérer 2 poussettes en sortie en famille, on avait opté pour une marche à ajouter sur la poussette mais en réalité, il l’a très peu utilisée. Il préférait marcher en donnant la main !

Suzanne , depuis notre arrivée en Espagne, elle avait donc 2 ans, on a commencé à ne plus la prendre en poussette, sauf pour les city-trip à la journée. Et peu à peu, on l’a complètement abandonnée l’année dernière., elle avait donc 3 ans. 

Voici la marche de la poussette que nous avions acheté :

Lascal BuggyBoard MINI planche à roulettes Noir / Rouge

L’idée est vraiment de leur donner envie de marcher, de leur faire comprendre qu’en marchant ils ont accès à tout ce qu’il veulent voir. Les enfants étant curieux, ça marche vraiment.

Au début, on finit toujours à les prendre sur les épaules, mais plus le temps passe moins ils réclament les bras. 

S’ils sont vraiment réticents à marcher, vous pouvez opter pour la draisine ou la trottinette. La balade devient moins “fatigante” et plus ludique pour eux.

astuces pour randonner avec des enfants2

3- Adapter la randonnée en fonction de l’âge

Quand il sont bébé, on peut se permettre de partir toute la journée, enquiller lekilomètres car bébé est dans le porte-bébé au chaud. Quand on a passé 2 ans, cela devient plus difficile je trouve de marcher avec 15 kilos de plus sur le dos.

A ce moment, là, on commence à le faire marcher. Des petites balades, ludiques, au bord des riverères. D’ailleurs on ne va randonner à proprement parler. On se balade de plus en plus longtemps et surtout on surveille leur niveau de fatigue. Je pense qu’on ne peut pas donner de nombre de kilomètres maximum par âge, je pense que ça dépend beaucoup de l’enfant.

Suzanne marche 5 kilomètres sans problème quand on va passe une journée à se balader sur Madrid. Elle vient d’avoir 4 ans.

Je pense que le plus important est de rester à leur écoute, pour qu’il ne soit, jamais dégouté par la marche.

En générale, Suzanne marche bien mais ça arrive aussi qu’ au bout de 10 minutes, elle nous dise qu’elle est déjà fatiguée ! Dans ce cas on alterne les bras et la marche. On trouve des compromis. Mais on reste cool, on ne les oblige pas car on ne veut pas que la marche soit synonyme de négativité ou de conflits.

De manière général, si on voit, qu’ils ne sont pas enclins à marcher on va écourter la balade. Où on va faire une pause jeu, ou aller proche d’une rivière pour faire distraction. L’idée est vraiment qu’à chaque fois, il passe un moment agréable. 

astuces pour randonner avec des enfants2

4- Partez randonner équipés !

Pour randonner avec des enfants, je pense qu’ ils doivent être équipés pour qu’ils se sentent bien. Donc chaussures de randonnées obligatoires, du moins pour les balades en forêt et bonnes baskets pour les sorties en ville.

Prévoir des petits encas, car un enfant qui a fait, sera bloqué sur sa faim, donc prévoyez et soyez flexibles sur l’heure. Même si ce n’est pas l’heure habituelle du goûter ou de repas, donnez-leur à manger. Pour eux, l’effort peut creuse plus que nous. Ils ont besoin d’énergie. Prévoyez des encas qui justement donne de l’énergie et pas de sucrerie qui après leur avoir donnée un coup de fouet energéitique, va les rendre tout raplapla. Privilégier les compotes, les fruits, le pain,…

Vous pouvez prévoir aussi un pique-nique pour faire une grande pause. Une grande serviette sur laquelle on peut se faire un jeu de société pour se reposer. La randonnée, doit être assimilé à plaisir et jeu.

gouter zero dechet astuces

5- Transformer votre randonnée en aventure

En parlant de moment agréable, je pense qu’une randonnée pour les enfants, doit être ludique est remplie de jeux. D’ailleurs je pense qu’il faut éviter d’employer les mots randonnées , mais plutôt balades, se promener pour donner une connotation plus « fun ».

D’ailleurs notre fameuse randonné de dimanche dernier, je pense que si le chemin avait été plat et sans diversion autour (les fontaines, les points de vues,..) je ne pense pas qu’ils auraient marché autant.

En réalité, je pense qu’ils ne se sont pas rendu compte qu’ils marchaient autant. Et les pierres étaient un vrai terrain de jeu. Sauter par dessus, passer sur le côté,,.. ils étaient concentré sur ça et pas sur l’effort réel. 

Vous pouvez aussi prévoir une chasse aux trésors pour leur demander d’obsérver des éléments autour d’eux, ou de ramasser des choses qu’ils trouvent : pierre, pomme de pain,… Leur attention sera donc focalisé sur la casse au trésor et non pas sur la marche elle-même. Si cela devient ludique, ils coopéreront plus.

Si vous êtes en ville, cela peut être un geocaching par exemple.

Soyez ingénieux et penser : JEUX pour les divertir. 

astuces pour randonner avec des enfants2

J’espère que ces 5 astuces vous aideront à randonner avec vos enfants plus facilement. Après tout cela c’est sincèrement que c’est du bon sens. La pratique, l’habitude et le divertissement sont des atouts magiques pour faire coopérer des enfants dans certaines activités. Et ensuite la patience pour arriver à votre objectif (si on peut parler d’objectif). Après les nôtre sont encore petits, pour des ados ces astuces ne marcheront probablement pas. Mais je pense que le côté ludique s’il est adapté à l’âge de l’enfant marchera probablement.

En tout cas je vous souhaite de futurs belles randonnées en famille 🙂 

Et vous partagez-nous vos expériences sur vos randonnées en famille ? Qu’elles sont vos astuces pour vos petits et pour vos grands ?

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Continuez votre lecture avec ses articles dans le même thème :

Si vous avez aimé ce podcast, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

astuces pour randonner avec des enfants2
5 astuces pour randonner avec des enfants

2 Comments

  1. Très bon podcast plein de bon sens. Je rajouterai les comparer à des super héros : on a dit à mon 2nd qu’il était Jack Jack des indestructibles et il a couru pendant plus d’1h à même pas 3 ans. Bon ça marche pas à chaque fois!

    • Emilie&Co

      Merci Saveria pour ton passage ici. Génial cette idée, bravo ! A bientôt 🙂

Write A Comment

%d blogueurs aiment cette page :