Dans ce nouvel épisode, je souhaitais aborder la question de la gestion des siestes en voyage. Une question qui est récurrente car en tant que jeune parent, on ne sait pas toujours quelle sera la bonne option ! La bonne nouvelle c’est qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise option ! Il y a des choix qui conviendront à vos enfants et d’autres pas. 

Alors s’il y a bien une chose sur laquelle je suis extrêmement vigilante, c’est bien le sommeil. Véritable carburant pour nos enfants, ingrédient nécessaire pour leur bon développement. A la maison nous avons 2 enfants différents : un gros dormeur et une petite dormeuse.  Suzanne faisait des mini-sieste, trop petite à mon goût, je trouvais quelle ne dormait pas suffisamment. Mon pédiatre à l’époque m’a toujours rassuré en me disant que si elle dormait suffisamment la nuit, c’était le plus important. Le sommeil de la nuit est beaucoup plus important et récupérateur pour eux. 

Donc en voyage, la question de la sieste se pose. Doit on la faire sauter ou pas ? Comment s’organiser pour que tout le monde y trouve son compte ? 

Je vais tenter de vous donner quelques options pour gérer les siestes en voyages. A vrai dire, nous optons pas toujours pour la même solution selon les voyages.

1- Organiser un planning autour de la sieste.

Votre enfant est un gros dormeur et s’il n’a pas sa dose de sommeil, il est chonchon  ! Alors évidement qu’il faut le mettre à la sieste après manger. Soit vous organisez votre planning de visite de voyage avant la sieste , vous rentrez et vous ressortez après la sieste. De toute façon vous ne profiterez pas pleinement de vos vacances si bébé est fatigué et ronchonchon.

S’il vous est  impossible de rentrer, ou vous voulez absolument visiter, prévoyez alors sur le moment de sieste, un moment calme pour qu’il se repose soit : dans la poussette ou dans le porte bébé. Choisissez en fonction de ce que votre enfant préfère

Vous allez donc privilégiez les musées, ou autres activités calmes pour qu’il puisse recharger les batteries. 

Lors des voyages en roadtrip, prendre la route à ce moment là peut être aussi la solution.  La plupart du temps, ils s’endorment bien après manger donc il faut en profiter. Merci la digestion. 🙂

Ne loupez pas le coche du timing partez au bon moment. Et là vous pouvez enchainer les kilomètres pendant que bébé recharge les batteries.

2- La sieste 1 jour sur 2.

Votre enfant fait la sieste mais s’il ne la fait pas, il est « supportable ». Alors vous pouvez opter pour une sieste 1 jour sur 2. Cela permet à toute la famille de se caler des temps de repos tout en ayant le temps pour visiter. Dans le planning, alléger 1 journée pour pouvoir rentrer faire une sieste. C’est un bon compris pour satisfaire toute la famille.

3 – L’heure du coucher .

En fonction des enfants, je pense que l’heure du coucher ne doit pas être trop tardive. Cela va rendre les enfants vraiment fatigués, surtout si vous faîtes sauter les siestes. Gardez un horaire de coucher plutôt régulier. En vacances c’est sur que l’on dépasse l’horaire traditionnel mais essayer de vous fixer une limite maximum. 

L’âge va être aussi un facteur important. les 2/3 ans, le soir au restaurant, c’est parfois compliqué après une journée de balade. A cet âge là , il est assez difficile de les canaliser. 

La sieste pourra vous faire gagner un peu de temps mais sans certitude.

L’option appartement peut être une bonne solution. Vous vous préparer à manger ou vous faire livrer,  l’enfant peut se coucher tôt sans problème.

Par expérience, je trouve qu’une bonne nuit de sommeil peut suffire à récupérer le manque de sieste. 

Vous connaissez votre enfant, donc optez pour la solution qui lui conviendra le mieux.

Et puis les enfants qui ne décale pas l’heure du levé en fonction de l’heure du coucher, là il n’y a pas de solution miracle, il faut les coucher tôt ! 

4- Choisir le type de voyage pour gestion des siestes en voyage optimale.

Quelques soit le type de voyage que vous prévoyez, la gestion des siestes sera plus ou moins facile. Si vous faîtes un roadtip, forcément, vous n’aurez peut être pas la possibilité de rentrer dormir dans votre appartement puisque vous changer de lieu tous les jours ou presque.

Par contre prendre la route à ces créneaux horaires là peut être bien fonctionner. 

Le All-inclusive, honnêtement est un bon moyen pour que toute la famille se repose quelques jours. J’avoue que nous optons pour ce mode de voyage quelques jours dans l’année et ça permet de recharger les batteries ! 

La location d’un appartement clairement facilite la gestion du sommeil en voyage. Cela permet à l’enfant de faire une sieste dans un vrai lit, d’être au calme. C’est vraiment l’avantage. 

Si vous voyagez dans un pays chaud, c’est vrai qu’il est judicieux de partir tôt le matin our profiter de la fraiche, profiter d’un hébergement au frais pour faire la sieste et ressortir le soir. 

Honnêtement quelque soit l’option choisie, essayer de la garder tout au long du voyage afin de créer une routine, l’enfant prendra mieux ses marques et dormira sans doute mieux! Et un enfant reposé,  c’est aussi des parents destressés ! 

 Les formules de voyage que vous utiliserez va vous aider à mieux gérer les siestes. Finalement quand les bébés sont tout petits, c’est vraiment un âge facile pour bouger. Bébé dors dans le porte bébé, ou dans la poussette, on reste assez libre de notre planning. 

C’est lorsque l’enfant arrive à l’âge de 18 mois où cela se corse un peu et ou il faut être vigilant sur le timing et l’organisation de la journée.

J’espère que ces astuces vous aideront à organiser votre prochain voyage avec votre enfants! N’hésitez pas si vous avez d’autres astuces à les partager en commentaires !

Voici un article complémentaire qui parle de du sommeil des enfants !

Relire ou écouter le podcast : Voyager en échange de maison

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Si vous avez aimé ce podcast, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

comment gérer les siestes des enfants en voyage
Podcast #4: La gestion des siestes en voyage.

2 Comments

    • Emilie&Co

      Merci beaucoup pour votre retour. Contente que ça vous aide. Emilie

Write A Comment

%d blogueurs aiment cette page :