Comment passer au zéro déchet quand rien n'est adapté près de chez soi

Comment passer au zéro déchet (ou presque) quand rien n’est adapté autour de chez soi ? C’est souvent ce que je lis sur les Réseaux sociaux. Une vraie volonté est en train de se mettre en route malheureusement beaucoup abandonne par manque de structures. C’est bien le frein principal de nombreuses familles dans la mise en place du zéro déchet. La difficulté est partout .  Tout autour de nous va à l’encontre du zéro déchet : supermarché, restaurant, magasin, même manger une crêpe dans la rue, boire un verre en terrasse. Le réel parcours du combattant au quotidien. J’ai envie de vous dire que depuis que nous avons quitté la France, cela n’a jamais été aussi difficile pour nous de continuer notre démarche zéro déchet. Alors si nous ici, nous pouvons le faire, vous en France c’est possible ! Je vous explique tout dans cet article.

 

Une nouvelle catégorie sur le blog orientée Eco-Responsable. 

Pourquoi cette catégorie Eco-Responsable ?

J’inaugure cette nouvelle catégorie sur le blog, la catégorie Eco-responbable. Je l’appelle ainsi çar j’estime que vous sommes tous responsables de notre planète et chaque action que l’on fait (ou pas) aura un impact.

Lorsque certains tente de me dissuader,  que mon action est trop minime par rapport aux gros industriels qui polluent tous les jours, je leur dis simplement que nous sommes acteur de par notre consommation. Nous avons une arme mais nous ne l’utilisons malheureusement pas.  La fameuse  tirade : la loi de l’offre et la demande résume bien ce que je veux dire. Post Black Friday, je me dis qu’il y a du boulot !

Alors dans mon propre parcours du combattant, c’est tout naturellement que je souhaite vous partager mon expérience de notre passage au zéro déchet. C’est un sujet qui me préoccupe énormément ces derniers temps (merci le tapage médiatique) alors cette catégorie sur le blog découle de mes réflexions.

Cependant, cela fait déjà quelques années déjà que nous avons commencé notre transition vers le Zéro Déchet. A la naissance de Suzanne, nous commencions à éliminer le Sopalin, le coton, les sacs plastiques. Passage par le désencombrement total suite à la lecture de Marie Kondo puis d’un déménagement.

Mais tout s’effondre le jour où l’on a déménagé  en Espagne ! Nous avons découvert une nouvelle facette de l’écologie. Celle de la non conscience écologique ici. L’Espagne est si proche de la France mais est tellement différente.  C’est pourquoi je vous parle du parcours du combattant car ici rien n’est adapté à ce type de vie!

C’est là que je m’aperçois qu’en France, nous avons fait un énorme progrès dans ce sens : des magasins Vrac, des applis qui vous livre vos produits des producteurs, des applis anti-gaspi, .. 

En Espagne il n’y a rien de tout ça ! Si nous avons “la ruche qui dit oui “! Et donc voici toute ma difficulté, c’est de passer en Zéro déchet en fréquentant le supermarché à côté de chez moi, ou autre magasin lambda.

Pour Rappel,  nous n’habitons pas dans le centre de Madrid mais dans l’agglomération. Aller faire mes courses dans lesmagasins en vrac que propose Madrid c’est m’imposer 25 min de bus. Avec notre emploi du temps c’est juste pas possible (et un peu illogique quand même).

Qu’est-ce que vous allez y retrouver ?

Evidement, j’ai beaucoup d’idées, tout ne tourne pas qu’autour du zéro déchet. Vous avez été aussi très réactif sur les Story Insta lorsque nous avons confectionné notre déco Halloween qu’avec de la récup’ ! Puis il y a aussi le voyage responsable et le Zéro déchet en voyage.

Donc voici  les thèmes que je vais aborder dans cette catégorie (selon mes envies, ) 

  • Mes astuces zéro déchet à la maison et en voyage
  • Comment passer au zéro déchet alors que rien n’est adapté autour de moi pour le faire
  • Comment faire de la recup pour la réalisation des DIY, ou autres activités (les suivre sur Mon Pinterest)
  • Recette anti-gaspi , mes recettes zéros déchets 
  • Le voyage responsable (j’en parle en bas)
  • Voyager autrement 

J’espère que ces thématiques vous plairont. Je tenterai de poster 1 nouvel article chaque mercredi  sur cette thématique. (Ambitieuse je suis !)

 

passer en zero déchet, famille zero dechet

 

Passer en zéro déchet en Espagne, est-ce possible ?

Comme je le disais plus haut, ici rien n’est adapté en terme de magasin. Mais cela va plus loin : distribution de sac plastique en veux tu en voilà. Automatiquement on vous donne un sac, pour tout, même pour la simple boite de médicament que l’on achète !

Ici, on doit même prendre un gant en plastique pour se servir en Fruits et Légumes ! J’ai cru mourir en voyant ça! C’est bien écrit sur les pancartes que c’est une question  d’hygiène ! On nous parle d’hygiène pour des fruits et légumes bourrés de pesticides et compagnies ? Je crois rêver ! Le coton pour enfant est assez rare, les espagnols sont des fans de lingettes !:( Vous voyez maintenant à quel niveau on en est ici. 

Autour de chez nous, le marché en ville , celui sur la place du village, et bien ça n’existe pas vraiment. Oui il y en a mais il y a peu de fruits (et je les ait trouvé chers pour des non-bios et non local). On y retrouve surtout des vêtements, des gadgets pour Iphone, des bijoux et sacs,…

Je vais continuer ma recherche. 

Par contre il y a des choses positives. Ici, il y a encore beaucoup de petits commerçants : un magasin de fruit exclusivement, boucherie,  petit épicier local,.. Même si dans mon quartier, je n’ai pas de magasins de fruits et légumes. Dommage.

Dans les supermarchés, il y a aussi systématiques des rayons frais : boucherie, charcuterie, poissonnerie. Même dans la supérette du coin. Imaginez une boucherie dans votre carrefour market du coin ! top non ? 

Ici, on nous regarde pas bizarrement lorsque l’on demande à ramener l’excédent de notre repas au restaurant. Surtout les Tapas du type : croquettes/ fromage/Tortilla.

Ici la fréquence du passage des poubelles est quasi tous les jours! Donc cela isite à consommer je retrouve. Et si ta poubelle est encore trop remplie, tu peux les mettre dans les containers dans ta rue 🙂 lol

Au final, oui je pense que cela est possible mais la tâche ne sera pas simple et il va me falloir une bonne dose d’ organisation au début !

passer en zero déchet, famille zero dechet

Passer au zéro déchet en Espagne : mes 1ers pas Zéro déchet.

Passage au zéro déchet, nos acquis.

Ayant déjà bien avancé notre transition vers le zéro déchet en France, il y a déjà pas mal d’actions qui sont acquises : plus de sopalin, lessive maison, mise en place des savons (quoiqu’à notre arrivée ici nous avons régressé sur ce point), récup pour les DIY,  recette anti-gaspi, utilisation de gourde.

Mais tout de même en faisant ça nous avons encore 1 poubelle par semaine de non recyclage et 2 contenants IKéa par semaine pour le tri. Oui on a fortement régressé depuis la France ou on sortait 2 poubelles par mois (Recyclable et non recyclable).:(

Mon objectif dans ma démarche, n’est pas de peser ma poubelle chaque semaine, ni me compliquer la vie pour le zéro déchet.  Je veux que mon organisation soit optimisé au quotidien de manière à ne pas consommer n’importe quoi.

Le passage en zéro déchet total est impossible, on le sait tous mais toutes les actions sont bonnes.

Aussi ce style de vie, nous aide à voyager plus. Je l’expliquais dans cette article sur notre budget voyage . L’argent pour voyager ne tombe pas du ciel, derrière il y a aussi des sacrifices au quotidien, et notamment sur notre consommation.

Le zéro déchet inclus  le passage vers une consommation plus saine et durable mais donne une autre vision sur les choses. Devenir minimaliste (sans tomber dans les extrêmes), ralentir son mode de vie et s’approprier la Slow-life, ce sont réellement mes ambitions pour ces prochaines années.

Ne pas devenir esclave face au matérialisme, modifier nos mentalités. En finir avec ses “faux ” besoins, et être persuadé que NON, le matériel ne fait pas le bonheur.

Idem pour les enfants ! On fait des DIY en construisant des châteaux à base  de rouleaux de papier toilette, des avions en papier et ils ne sont pas moins malheureux! Au contraire, ils ont passé du temps avec leur parents, c’est ce qui compte vraiment pour eux.

Cet objectif est de transmettre à nos enfants, au travers de ce mode de vie, des valeurs qui nous sont chers : respect, sobriété, considérer, empathie, bienveillance.

Je ne choisis pas la facilité cette mais c ‘est plus fort que moi. Je me sens responsable de la planète que je vais laisser à mes enfants et surtout je veux leur inculquer les bonnes pratiques. 

note pour ceux qui savent : je fais ma part.

passer en zero déchet, famille zero dechet
Jamais je n’aurais pensé qu’un jour je vous partagerais mon garde-manger ! Bon il y a du boulot 🙂

 

Passage au zéro déchet,  par où commencer ? 

Pour commencer, je n’ai pas de livre sur le sujet. Je me renseigne sur quelques blogs souvent québécois. Dans mon objectif, c’est de rien acheter pour ce passage en zéro déchet. Utiliser que la recup’ et le bricolage.

Ainsi, pour intégrer cette nouvelle démarche dans mon quotidien, j’ai tout d’abord demandé dans ces “fameuses boucheries”, si je pouvais venir avec mon contenant. Imaginez leur tête ! Ils ont cru que j’étais folle 🙂 En fait il ne comprenait bien pourquoi. Hormis le fait que mon espagnol soit pas d’un niveau spéculaire, j’ai dû leur expliquer que nous éliminions le plastique dans notre maison. Ensuite, ils ont compris et souvent m’ont dit que c’était la 1ère fois qu’on leur demandait ça ! 

Ah oui, je ne suis pas vraiment étonnée. Idem avec le caissier, quand il a vu mes pochons de fruits en me disant qu’ils étaient trop mignons ! jajaja 

Mes 1ères étapes :

> J’ai donc préparé un kit de courses, que je laisse dans ma voiture, dans lequel je mets :

  • des bocaux de récup
  • des pochons que j’ai cousu moi-même avec des tissus de mon ancienne vie de couturière. 

> Je commence le repérage des magasins autour de chez moi correspondant à mes besoins :

  • Repérer et tester  le Seul et unique magasin de vrac à 15 min de chez moi 
  • Repérer et tester les magasins bio et marché de producteurs proche de chez moi. Sachant que manger bio n’est pas notre priorité, idéalement c’est vers le local que je choisirai. Les normes en termes de label bio en espagne on en parlera une prochaine fois! 

> Réalisation des menus sur plusieurs jours et faire une  liste de courses adaptées. Je suis également en train de vider au maximum mon garde-manger.

Actuellement j’en suis à cette étape, je souhaite la consolider.

Le changement doit être progressif pour instaurer les nouvelles habitudes. il faut 21 jours pour qu’une action devienne une habitude. Donc je ne veux pas aller trop vite pour ne pas me décourager.

vie d'expatrié en Espagne, ce qui change de la France blog voyage en famille

Le voyage est-il en contradiction avec mes idées écolo ?

Le voilà le sujet. Celui qui fâche ! Je les entends ces messages  ” c’est bien jolie mais en voyageant tu pollues  donc ça ne sert à rien ce que tu fais ! “ (histoire vraie).

 C’est vrai, que je voyage est incompatible avec l’écologie. c’est vrai que prendre l’avion a un impact beaucoup trop important.  Cependant, je nuancerai les propos en disant qu’il y a différente manière de voyager et la compensation de l’emprunte carbone.

Aujourd’hui, on a le choix de pouvoir voyager tout en limitant notre impact écologique. Prendre l’Avion c’est catastrophique, mais la voiture n’est pas mieux. Alors autant rester chez soi ? 

Aussi, il est important d’avoir une vision sur une année. Nous prenons l’avion 4 fois /an ( pro et perso); par contre, nous avons fait le choix de supprimer notre seconde voiture que nous utilisions tous les jours. 

Mais aussi, nous faisons attention toute l’année à notre consommation; C’est notre manière à nous de compenser notre « emprunte carbone », passer au zéro déchet en fait partie.

Je  ne chercherai pas à me justifier dans cette partie. Chacun ses choix 🙂 De toute façon , nous avons tous un impact ! TOUS ! 

Nous continuerons à voyager, car c’est une richesse incroyable pour nos enfants. Je ne veux pas les couper de ça. Nos déplacements en avion sont plus rares en ce moment (sauf retour en France) car nous souhaitons profiter de la richesse de l’Espagne. Pourquoi partir à l’autre bout de l’Europe alors que l’on a tout ici 🙂 ou presque ? Les belles plages de la Catalogne, les villages au charme fou comme Chinchon, Salamanca,..

 

C’est pourquoi je vais aussi vous montrer comment on voyage en limitant notre impact, et nos petites astuces zéro déchet.

 

solitude de l'expatriation blog voyage en famille
Les paysages de l’Espagne à seulement 10 minutes de la maison 🙂

 

N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis, les sujets que vous souhaitez que j’aborde ici. Vos astuces pour passer au zéro déchet sans trop de souffrance 🙂

J’espère que ce nouveau programme vous plaira et vous inspirera:) Et surtout êtes vous prêts à relever le challenge avec moi ??

♥♥♥ Emilie & Co ♥♥♥

 

Epinglez cet article :Comment passer au zéro déchet (ou presque) quand rien n’est adapté autour de chez soi !

Comment passer au zéro déchet quand rien n'est adapté autour de chez vous

 

Share Button

9 Comments

  1. Quel plaisir de lire cet article. Il me redonne un coup de booste dans notre choix de tendre vers le zéro déchet. Nous vivons actuellement en Angleterre où l’écologie n’est pas une priorité pour la majeur partie de la population. Mais je me débrouille en cuisianant un maximum de choses moi-même, en utilisant nos gourdes et en refusant tous les sacs en plastique pour un rien.
    Nous quittons l’Angleterre fin janvier pour l’Australie, une nouvelle vie. Je commence déjà à regarder ce qui est mis en place dans le secteur où l’on va vivre… Apparement, ce sera un peu plus simple pour le zéro déchet, il y a une boutique de vrac qui vient de s’ouvrir et il y a un marché de producteur le week-end. Trop hâte !
    En tout cas, merci pour cet article !

    • Carine, tout depend ou en uk et ou en australie. Il y a 10 ans Bristol etait bcp plus ecologique que la cote ouest ou nous habitons maintenant…et ou la c est vraiment la misere pour le zero dechet. En ce qui concerne le zero dechet en voyage, je conseille melboo qui est vraiment exemplaire. Voyage au long cours jventends.

    • Emilie&Co

      Merci Carine de m’avoir lu. C’est pas toujours facile de suivre ces convictions dans un pays qui n’est pas le sien. Je vous souhaite de pouvoir continuer votre belle démarche dans votre nouveau pays d’accueil. Tenez-nous au courant 🙂

  2. Merci pour cet article qui me rebooste dans ma démarche zéro déchets. Je suis arrivée au Costa Rica après trois annees à Montréal où je pouvais y trouver mon compte. Ici c’est plus compliqué pour le plastique…
    Par compte pour le marché de producteurs locaux c’est un bonheur !
    Hâte de lire les prochains articles,
    Au plaisir
    Marie

    • Emilie&Co

      Merci Marie de m’avoir lu. Pour avoir visité le Costa-Rica il y a bientôt 10ans (ouahhh), c’était un régal les fruits et légumes là-bas! J’espère que vous arriverez à trouver votre compte dans ce nouveau pays ! A bientôt

  3. Bonjour
    J’aime bien cette idée de 0 déchet et de deconsommation.
    J’ai aussi l’impression qu’il ne faut pas culpabiliser d’en faire trop peu.
    Comme tu le dis dans certains pays c’est mission difficile. Au Panama par exemple c’est une société du plastique et le tout sans recyclage. Une horreur.
    En Colombie c’est déjà très atténué par rapport à ce pays voisin.
    Forcément on est plus vertueux dans le 2nd que dans le 1er ..

    • Emilie&Co

      Merci Valérie pour votre commentaire. Oui il faut relativiser et ne pas culpabiliser mais c’est aussi un gros défaut de notre société de consommation. Faire tout dans l’excès 🙁 Je suis en train de travailler sur un article collaboratif ZD dans différents pays. Si vous souhaitez participer pour donner votre avis sur les pays dans lesquels vous avez habité, n’hésitez pas à me contacter à contact@parents-voyageurs.fr

  4. hello !
    C’est avec cet article que je découvre ton blog. J’ai trouvé ton article facile à lire et le sujet intéressant !
    Pour ma part, (j’habite en france), j’essaie de plus en plus à faire attention. notamment en matière de plastique. J’ai acheté récemment ces petits pochons que je trouve super mignon et très pratique.
    Je vais généralement faire mes courses dans un lidl, j’espère que mes pochons seront acceptés.
    Hormis ça, je suis végétarienne depuis 2 ans et demi, donc pu de viande et poisson à la maison. C’est aussi un beau geste autant pour la planète que pour les animaux. Avec notre petit budget, je voyage rarement. On a une voiture qu’on utilise uniquement pour aller faire les courses et faire des allers-retours (une fois par mois) dans ma région natale. Sinon les j’utilise les transports en communs tous les jours. Habitant en région parisienne, je trouve cela plus adapté aussi 🙂
    Au plaisir de te lire une prochaine fois, 🙂

    • Emilie&Co

      Salut Alexia. Merci de passer par ici. Tu fais déjà énormément dis donc! Bravo! Chacun fait ce qu’il peut et comme il peut avec ses moyens et ses contraintes.Il n’y a pas de petits gestes. Et puis faut trouver le juste milieu, il faut vivre aussi 🙂 Je te remercie d’être passée par ici. Les articles sur le ZD seront publiés les mercredis:) A bientôt . Emilie

Write A Comment