Mobilité internationale en famille : avantages et inconvénients

Chez parents-voyageurs, nous avons l’habitude de parler expatriation, que ce soit au travers de témoignages dans le podcast ou grâce à nos propres expériences. En effet, Emilie et sa famille sont expatriées à Madrid depuis 5 ans et nous, après des études à l’international, avons vécu 9 ans en Belgique avant de rentrer en France. C’est en me basant sur ces éléments que je vais tenter desser un tableau des avantages et inconvénients d’une mobilité internationale professionnelle vécue en famille.

Retrouvez tous nos articles et épisodes de podcast dédiés à l’expatriation dans la catégorie Vis ma vie d’expat. Je vous mets également quelques liens plus spécifiques en fin d’article.

Les Français à l’étranger

Commençons par un petit tour d’horizon de l’expatriation à la Française. Qui sont ces Français de l’étranger ? Où vivent-ils ? Pourquoi ont-ils quitté notre si beau pays ? Evidemment, les parcours et les profils sont multiples mais on peut voir certaines tendances se dégager.

Qui sont les expatriés français ?

Au 1er janvier 2022, on compte 1 614 772 Français inscrits au Registre des Français établis hors de France. C’est un chiffre très précis qui ne donne en fait que la fourchette basse des Français vivant à l’étranger. En effet, l’inscription au Registre des Français établis hors de France se faisant sur base volontaire, on estime donc plutôt que 2,5 millions de nos compatriotes sont installés hors de France.

Si on regarde les catégories d’âge des expatriés inscrits au registre, voici ce qu’on obtient : 25,6 % ont moins de 18 ans, 9,5% ont entre 18 et 25 ans, 20,4 % entre 26 et 40 ans, 28,2 % entre 41 et 60 ans et 16,4 % ont plus de 60 ans. On a donc un quart des expatriés qui sont mineurs. Cela laisse entrevoir un nombre très important de familles expatriées !

(Source : https://diplomatie.gouv.fr)

mobilité internationale avantages et inconvénients globe

Où vivent-ils ?

Comme moi, vous avez peut-être souvent entendu dire que Londres était la 6ème ville de France. S’il semble que ce ne soit pas très vrai, cela donne tout de même une petite idée du nombre très important de Français installés dans la capitale Britannique.

Et pour cause, près de la moitié des Français expatriés vivent en Europe (49%). Près de 20% ont, quant à eux, traversé l’Atlantique pour s’installer en Amérique (Etats-Unis et Canada en tête).

Quasiment 60% de la communauté française de l’étranger vit dans un pays du G20. Et tous les grands voisins de la France avec qui nous avons des liens historiques et culturels forts accueillent un nombre significatif de nos compatriotes (Maroc, Algérie, Israël, Allemagne, Espagne, etc.).

(Source : https://diplomatie.gouv.fr)

Pour quelles raisons partent-ils ?

J’ai lu plusieurs articles sur le sujet de l’expatriation qui eux-mêmes s’appuyaient sur différentes études et sondages. Tous s’accordent sur un point : en majorité, les Français partent à l’étranger pour des raisons professionnelles. Dans le détail, cela couvre plusieurs éléments :

  • opportunité d’évolution
  • carrière plus rapide, hiérarchie plus souple et moins contraignante qu’en France
  • difficulté à trouver un emploi en France
  • souhait de booster son CV pour évoluer plus rapidement au retour en France

Bien sûr, beaucoup partent aussi par goût de l’aventure, volonté de découvrir une nouvelle culture ou encore pour profiter d’un meilleur climat ou d’une vie moins chère. Enfin, le rapprochement avec un conjoint ou un proche est également une motivation pour bon nombre d’entre eux.

Les avantages de la mobilité internationale pour sa carrière

Avoir une opportunité professionnelle : c’est l’une des principales raisons qui déclenche une mobilité géographique. Qu’elle soit interne ou externe, elle présente de nombreux enjeux pour un salarié, comme pour une entreprise. En savoir plus sur la mobilité (article de Docaufutur).

De nouvelles opportunités professionnelles

Une mobilité internationale vous offrira nécessairement de nouvelles opportunités professionnelles :

  • D’abord, au sein de votre entreprise actuelle, vous porter candidat à la mobilité fera de vous un candidat pour des postes qui seraient sans doute inaccessibles en France (ou alors dans longtemps…).
  • Si vous partez à l’étranger en-dehors d’un contrat d’expatriation, votre premier job à l’étranger vous ouvrira d’autres portes, que vous ne soupçonniez même pas. En France, le marché du travail est très normé. On attend des parcours linéaires, des diplômes bien spécifiques pour tel ou tel emploi et la notion de hiérarchie est très présente. Cela m’avait d’ailleurs surprise quand je suis rentrée de Belgique : vive le choc culturel inversé ! 🙈 A l’étranger, c’est très différent et vous aurez de nouvelles options qui s’offriront à vous.
  • Et en fin, le fait d’avoir travaillé à l’étranger vous donne des points supplémentaires pour quand vous rentrez en France !

Développer de nouvelles compétences

A l’étranger, vous développerez de nouvelles compétences, les fameuses soft skills de plus en plus recherchées par les employeurs. Parce qu’un bagage technique (hard skills) peut « facilement » s’acquérir, les qualités humaines sont essentielles à valoriser sur votre CV. Et ces fameuses qualités humaines et relationnelles qui s’acquièrent en général par l’expérience vont connaître un véritable booster grâce à votre expérience à l’étranger.

On parle ici d’adaptabilité, de capacité à travailler en équipe, de relationnel, d’empathie, de communication, de gestion du stress et même d’audace ! Votre vie dans un pays étranger, que ce soit au niveau professionnel ou personnel, va vous aider à développer ces compétences. En effet, vous installer et vous intégrer dans un pays qui n’est pas le vôtre va remettre en cause un certain nombre de vos certitudes. Vous allez être bousculé(e) et malgré tout, vous allez devoir gérer. Vous ressortirez inévitablement grandi(e) de cette expérience. Et ça, les entreprises le savent !

Avoir plus de responsabilités et un meilleur salaire

Les entreprises, Françaises mais également étrangères, sont à la recherche d’employés avec ces compétences de savoir-être. Que vous souhaitiez poursuivre votre mobilité géographique ou rentrer en France, peu importe, vous avez des compétences à valoriser.

Cela se traduira par des postes à plus grande responsabilité (si c’est ce que vous souhaitez) et inévitablement par un meilleur salaire. C’est un cercle vertueux en somme. Il suffit juste d’amorcer la pompe en se jetant à l’eau une première fois !

mobilité internationale avantages et inconvénients pro

Les avantages de la mobilité internationale pour sa famille

Et votre petite famille dans tout ça ? Qu’est-ce qu’ils en pensent ? Eh bien, vous vous en doutez, nous en sommes convaincus, toute la famille bénéficie d’une mobilité géographique. Tour d’horizon des avantages d’une mobilité internationale.

Renforcer les liens familiaux

En étant expatriés, votre cocon familial se resserre. C’est un peu le même effet que pour les familles qui partent en voyage au long cours. Toute la cellule familiale se retrouve déracinée mais ensemble. Les parents comme les enfants sont confrontés à un nouvel univers et tous partagent étonnements et questionnements.

De plus, cette expérience commune vous différencie du reste de votre famille et de vos proches, ce qui vous rapproche d’autant plus. Vous vous créez de nouvelles références, de nouvelles habitudes que vous ne partagerez qu’entre vous (et avec vos nouvelles relations de ce pays). La famille en ressort plus soudée.

Apprendre une nouvelle langue

Bien sûr, dans bien des cas, vivre à l’étranger implique l’apprentissage d’une nouvelle langue. Emilie et sa famille en sont un parfait exemple. Les parents se sont mis à l’espagnol intensément à leur arrivée pour mieux s’intégrer et s’acclimater. Quant aux enfants, ils ont tout naturellement embrayé dans leur milieu d’accueil puis à l’école. Sans s’en rendre compte, ils apprennent le Français à la maison, l’Espagnol et l’Anglais à l’école. A même pas 8 ans, ils sont trilingues et cela ne leur a demandé que peu d’efforts. Quel atout pour leur avenir !!

Avoir une plus grande ouverture d’esprit

Là encore, ce sont les enfants qui vous montreront la voie. En effet, les enfants s’adaptent beaucoup plus facilement et beaucoup plus naturellement à une nouvelle culture. Ce sont des éponges donc ils vont rapidement adopter les codes de leur pays d’adoption. Très vite, vous serez tous beaucoup plus ouverts à différentes façons de voir le monde et d’envisager la vie. Vous ne vous en rendrez pas compte tout de suite mais à force d’être confrontés à la différence, vous l’intégrerez dans votre schéma.

Avoir une vision différente de la vie…

Il y a des expatriations qui marquent plus que d’autres, selon leur durée ou selon l’écart qu’il y a avec notre culture d’origine. Nous avons vécu en Belgique, pays très proche de la France à bien des égards, en Belgique francophone de surcroît. Et pourtant, cette expatriation nous a changés et nous a offert une autre vision de la vie.

Sur le plan professionnel, par exemple. Alors que je sors d’une grande école de commerce, je suis persuadée que si nous étions restés en France, j’aurais suivi une trajectoire classique de jeune cadre dynamique en région parisienne. En Belgique, aucune entreprise ne connaissait le nom de mon école (c’est d’ailleurs plutôt mon Erasmus aux Pays-Bas qui a joué en ma faveur pour mon 1er job) et j’ai dû prouver mes compétences. Cela m’a finalement ouvert la porte d’un univers que je n’aurais pas eu l’opportunité de découvrir en France. Et je suis persuadée que cela a posé les bases de mon travail freelance aujourd’hui. Je ne dis pas que c’est mieux mais une chose est sûre, c’est différent.

mobilité internationale avantages et inconvénients famille

Les inconvénients de la mobilité internationale

Je sais que vous vous dites que je suis en train de décrire un monde de bisounours et que c’est probablement un peu exagéré. C’est vrai, il faut ajouter un paragraphe sur les inconvénients d’une mobilité géographique. Parce que pour qu’elle soit réussie, votre expatriation doit être préparée et certains points négatifs doivent être anticipés.

L’éloignement géographique avec ses proches

Le premier inconvénient que je vois, c’est l’éloignement avec vos proches. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons de notre retour en France. Selon le pays où vous vous installez, l’éloignement sera plus ou moins difficile à gérer, notamment à cause du décalage horaire et du nombre d’heures de vols pour vous rejoindre. Et je ne parle même pas des conditions exceptionnelles que nous avons connues ces dernières années avec des fermetures de frontières.

J’ai envie de dire : heureusement, whatsapp est là !! 😜

Le choc de cultures qui peut être plus ou moins important

C’est inévitable, quand on s’installe à l’étranger, on a un choc culturel. Le travail de Gullahorn et Gullahorn (1963) fait autorité dans le domaine : il y a 5 phases dans l’appréhension d’une nouvelle culture, 5 phases qui suivent la forme d’un W qui marque les hauts et les bas :

  • La lune de miel. Excitation et euphorie sont au programme. Tout est nouveau, tout est beau, la motivation pour s’intégrer dans une nouvelle culture est au top !
  • Le choc. Il vient un moment où ce n’est plus nouveau et finalement, toutes ces différences culturelles deviennent agaçantes. Le manque et l’éloignement se font sentir…
  • Le réglage initial. Vous vous habituez petit à petit à votre nouvelle vie, vous prenez vos marques et acquérez de nouveaux automatismes.
  • L’isolement mental. C’est le moment où vous vous rendez compte que vous n’êtes plus vraiment là-bas et pas encore tout à fait ici. Vous naviguez entre deux eaux et vous n’appartenez pas entièrement à l’une des deux cultures. Vous devenez étranger partout, même en France. Cette phase arrive en général après un retour au pays.
  • L’adaptation. Vous avez intégré les us et coutumes de votre pays d’accueil et vous vous y sentez chez vous.

Tout le monde passe par ces phases mais pas nécessairement en même temps et elles ne durent pas la même durée pour chacun ! En famille, il faudra rester à l’écoute des uns et des autres pour se soutenir dans les moments de « bas » (et profiter à fond des moments de « haut » !!!).

La barrière de la langue qui peut rendre plus difficile l’intégration

Cela vous demandera peut-être un effort mais il va falloir y passer : apprenez la langue de votre pays d’accueil. Au moins l’essentiel pour vous faire comprendre dans la rue et dans la vie de tous les jours. C’est un effort qui sera apprécié par vos nouvelles relations et qui vous permettra de vous intégrer plus rapidement en rencontrant plus facilement des gens.

Les problèmes administratifs

Une chose est sûre, un Français établi hors de France reste un Français ! Et l’administration saura vous le rappeler !!! Le départ n’est pas des plus simples (et le retour non plus 🙈) ! Vous aurez une montagne de paperasse à traiter. Si vous êtes dans le cadre d’une mobilité professionnelle, profitez de l’aide que votre entreprise vous apportera !! Si vous partez par vous-mêmes, utilisez les outils officiels très pratiques mis à disposition sur le site diplomatie.gouv.fr. Une mine d’informations !

mobilité internationale avantages et inconvénients rue

J’espère que cet article fleuve sur les avantages et les inconvénients d’une mobilité internationale vous aura donné quelques clefs pour préparer votre départ. Le jeu en vaut la chandelle, alors si vous en avez l’occasion, lancez-vous !

Comme promis en début d’article, voici quelques liens spécifiques pour vous aider à préparer votre expatriation :

♥♥♥ Flo & co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article, épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

mobilité internationale avantages et inconvénients

Cet article a été écrit en collaboration avec DOCaufutur qui m’a laissé le champ libre pour vous présenter les avantages et les inconvénients d’une mobilité internationale en famille.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :