Vivre et travailler en Espagne

Voilà déjà 5 ans qu’Emilie est expatriée en Espagne et qu’elle vous parle régulièrement de ce pays qu’elle aime profondément. Au travers de nombreux articles de blog et des partages sur les réseaux sociaux, elle vous a montré de multiples facettes que vous ne connaissiez peut-être pas chez nos voisins, bien au-delà des clichés et de la carte postale estivale que nous avons. Avouez que cela vous tente un peu😉. Si vous aussi, vous aimeriez sauter le pas et traverser la frontière, voici quelques conseils. Alors, n’hésitez plus, partez vivre et travailler en Espagne !

Pourquoi s’expatrier en Espagne ?

Ce qui attire les Français en Espagne, ce sont surtout le soleil, les plages et les paysages impressionnants de la péninsule ibérique. Mais l’Espagne c’est aussi un mode de vie plus joyeux et détendu. L’avantage de s’expatrier en Espagne, c’est que cela permet également de conserver une proximité géographique et culturelle avec la France. Nous sommes voisins et le Français et l’Espagnol ont beaucoup en commun de part leurs racines latines.

Par ailleurs, l’Espagne offre de nombreux avantages pour les travailleurs indépendants qui souhaiteraient délocaliser leur activité. C’est peut-être le moment de concrétiser votre rêve de devenir indépendant ou tout simplement de continuer votre activité de freelance, au soleil et sans bouleverser vos habitudes de travail.

Mais alors comment faciliter votre expatriation en Espagne ? L’idéal est évidemment d’avoir des contacts Français se trouvant déjà dans le pays. Où s’installer est une question essentielle à laquelle il vous faudra répondre rapidement. Les agences francophones peuvent vous aider à réaliser votre projet immobilier. Nous vous les recommandons pour vous accompagner dans les démarches à suivre qui sont plutôt complexes lorsque l’on est étranger.

Vivre et travailler en Espagne

Vivre et travailler en Espagne ? Oui, mais où ?

On connaît l’Espagne pour son climat ensoleillé mais elle offre pourtant une variété de paysages qui va bien au-delà des clichés habituels. Petit tour d’horizon des cadres idylliques offerts par notre voisin Espagnol : il y en a pour tous les goûts !

Pour vous faire une idée des richesses naturelles de l’Espagne, consultez notre guide complet pour découvrir ce beau pays en famille.

En bord de mer

L’achat d’un appartement avec vue sur la mer en Espagne, c’est tout à fait abordable et séduisant. On vous invite à sauter le pas ! Comme on vous le disait plus haut, il ne reste plus qu’à savoir dans quelle ville vous souhaitez vous installer.

Il est vrai que de la Costa Brava à l’Andalousie, vous aurez l’embarras du choix de la carte postale : belles plages de sable fin, villages paisibles aux murs immaculés, arrière-plan montagneux ou villes dynamiques comme Barcelone et Valence.

En ville

Ouvertes sur le monde, les grandes villes espagnoles permettent de profiter à la fois d’un confort urbain aux standards européens et d’un mode de vie plus méridional, typiquement ibérique. Madrid est une capitale agréable où il fait bon vivre, que vous ayez l’intention de profiter de ses musées, de sa gastronomie ou de la movida de sa vie nocturne.

Barcelone, quant à elle, est une cité méditerranéenne qui sait se montrer accueillante avec les expatriés Français. Pour vous, elle dévoilera des secrets qu’elle ne révèle pas aux touristes de passage !

Les métropoles espagnoles sont très bien reliées aux aéroports et aux gares françaises, ce qui garantit une mobilité sans complications, nécessaire aux déplacements professionnels. Parce que ce sont des villes attractives, le marché immobilier est plus tendu qu’ailleurs sur le territoire espagnol. Si vous êtes déjà convaincu dans l’investissement d’un bien immobilier en Espagne, vous pouvez vous renseigner auprès d’agences francophones. Elles sont reconnues pour simplifier vos recherches de logements et éviter les confusions que vous pourriez rencontrer avec une agence espagnole.

Dans des zones naturelles

D’autres régions espagnoles, moins connues du grand public, vous ouvrent également les bras, comme la Galice, les Asturies, la côte Cantabrique ou le Pays-Basque. Caractérisées par un climat plus tempéré, une nature préservée et situées à proximité immédiate de l’Océan Atlantique, elles attirent de plus en plus les étrangers avides de grand air du monde entier qui décident de s’y installer.

A la montagne

Vous pourriez également être séduits par les massifs montagneux du pays, comme les Pyrénées, les Monts Cantabriques ou la Sierra Nevada. Il est ainsi possible de vivre à Madrid, Barcelone ou Séville et d’aller skier dans la journée. Peu de gens le savent, mais l’Espagne est un des pays le plus montagneux d’Europe !

Sur une île

Les îles Canaries ou les Baléares sont d’autres destinations prisées par ceux qui s’expatrient au pays de Cervantès. Quel que soit l’archipel, chaque île a sa spécificité, tant au niveau des paysages que du climat. Vous avez donc l’embarras du choix ! Les Baléares et les Canaries comptent déjà une importante proportion d’étrangers qui ont choisi d’y travailler, ce qui facilitera votre installation et votre intégration.

Une expatriation douce et facile

Un réseau de transport efficace

Les infrastructures sont généralement de très bonne qualité, à l’image des nombreuses autoroutes et voies rapides du pays, souvent moins chères qu’en France. Les transports collectifs y sont également très performants : les réseaux de trains et de bus disposent d’un maillage important dans toute l’Espagne, jusque dans les plus petits villages. Le réseau espagnol de train à grande vitesse est aujourd’hui le plus important d’Europe et toutes les grandes villes sont reliées entre elles par l’équivalent ibérique du TGV : l’AVE. Le voyage de Madrid à Barcelone ne dure ainsi que 2h30.

L’Espagne compte 30 aéroports internationaux qui sont très bien connectés avec le continent européen et l’Amérique du Sud. Le pays est particulièrement bien desservi par les compagnies aériennes à bas coûts, comme Ryanair, Vueling, Transavia, Wizzair ou Easyjet. Chaque année, 11 millions de passagers transitent entre la France et l’Espagne. C’est bien normal, car Madrid ou Barcelone ne sont qu’à 2 heures de Paris !

Un accès aux soins de qualité

Devenir freelance en Espagne, c’est profiter d’un cadre agréable et dépaysant, tout en gardant une protection sociale et une qualité de service similaire, voire meilleure qu’en France. La couverture santé est excellente, avec un réseau d’hôpitaux et de professionnels qualifiés équivalents à ceux qu’on pourrait trouver dans l’hexagone.

Avant votre départ, pensez à demander la Carte européenne d’assurance-maladie à la sécurité sociale. Celle-ci vous garantira un accès direct aux soins en Espagne, sans démarche préalable auprès de l’organisme espagnol localement compétent.

Une société ouverte

L’Espagne est aussi le pays le plus sûr du pourtour méditerranéen. Selon l’hebdomadaire The Economist, le pays se positionne devant la France, l’Italie ou la Grèce au classement Global Peace Index. De plus, vivre en Espagne signifie évoluer dans une société ouverte, libérale et même plus tolérante que la France, selon les derniers classements de la Commission européenne.

Vivre et travailler en Espagne - peace

Des conditions de travail idéales

L’Espagne offre toutes les conditions nécessaires à l’optimisation d’une activité de freelance. Le pays a un réseau internet de haut-débit performant dont vous profiterez dans les villes, sur les côtes ou les villages de l’intérieur. Actuellement, 84 % des foyers ont accès au haut débit et 11,5 millions ont des abonnements fibre optique. Si à peine 46 % de la population rurale est actuellement raccordable à la fibre optique, c’est un taux nettement supérieur à celui de ses voisins européens.

La couverture du réseau de téléphonie mobile est bonne et les conditions d’accès à des lignes téléphoniques sont similaires à celles qui existent en France. D’ailleurs, il suffira d’activer votre service roaming pour conserver sans aucun problème votre ligne téléphonique française. Depuis le 15 juin 2017, il n’existe plus aucune surtaxe si vous utilisez votre téléphone mobile depuis un autre pays européen. Concrètement, les appels passés lorsque vous êtes en Espagne n’entraînent plus la facturation de frais d’itinérance supplémentaires. Grâce à la fin des frais de roaming en Europe, vous pouvez donc utiliser votre mobile sans surcoût, dans les mêmes conditions qu’en France.

Enfin, l’Espagne continentale et les Baléares se situent sur le même fuseau horaire que la France. Cela permet de travailler facilement à distance avec des équipes situées dans l’hexagone. Pour les Canaries, il faudra compter une heure supplémentaire.

Et les enfants dans tout ça ?

A l’école !

Vous souhaitez scolariser vos enfants en Espagne ? Deux solutions s’offrent à vous : soit vous les inscrivez dans un établissement français soit dans un établissement espagnol.

L’avantage de l’inscription dans une école espagnole est qu’il permettra à votre enfant d’en ressortir bilingue. En pratiquant la langue du pays à l’école et le français à la maison, il aura ensuite plus de facilités à apprendre d’autres langues comme l’anglais. Sachez que pour effectuer l’inscription dans l’enseignement public en Espagne, il est important d’être sur place entre mars et avril. Pour ce qui est du privé vous devrez rentrer en contact directement avec le directeur de l’école.

Si vous préférez que votre enfant suive une éducation scolaire française, il existe 22 établissements français dans la péninsule ibérique. Ces derniers sont répartis dans 10 régions autonomes. Par exemple en Andalousie vous trouverez des institutions françaises allant de la maternelle jusqu’au lycée, à Séville et à Málaga.

ecole en espagne apprenissage d'une autre langue

Les plus petits à la crèche !

Pour les plus petits, vous n’aurez pas de difficultés à trouver une garderie. Où que vous soyez, il y aura au moins deux crèches dans chaque quartier.

Dans le Sud de l’Espagne, vous avez aussi la possibilité de contacter des personnes au pair pour garder vos enfants. Beaucoup d’entre elles viennent de pays anglophones, cela permet ainsi aux enfants d’appréhender l’anglais dès le plus jeune âge !

Pour répondre à vos questions sur l’apprentissage des langues étrangères pour les enfants, je vous invite à relire (et écouter) le retour d’expérience d’Emilie, de Coralie et de Marion. Faut-il apprendre l’Espagnol aux enfants avant de partir ? Emilie vous répond dans un article dédié.

Des opportunités immobilières uniques

Vous hésitez encore à acheter une maison ou un appartement en Espagne ? Pour y vivre et y travailler ou peut-être, dans un premier temps, comme port d’attache pour les vacances ?

Depuis la crise des surprimes, le marché immobilier espagnol a vu ses prix baisser dans de nombreuses villes. C’est pourquoi en Espagne, les logements se vendent en moyenne autour de 1500€ le mètre carré, contre environ 2700€ dans l’hexagone !

Que ce soit pour louer ou bien acheter, ce ne sont pas les annonces qui manquent ! Il y a de fortes chances que vous trouviez un logement qui vous plaira et qui rentrera dans votre budget.

Par exemple, à Grenade qui est une ville très convoitée, le prix au m² d’une location s’élève à 8,10€. C’est presque deux fois moins élevé que pour un logement dans le Sud de la France. Côté plage, à Torrevieja, au Sud d’Alicante, on trouve de très nombreux appartements avec vue sur la mer à des prix très corrects, dans la moyenne nationale.

Alors si vous souhaitez investir au soleil, quoi de mieux que de partir dans votre pays voisin tout en gardant un lien étroit avec la France ? Vous l’avez compris, on a un seul conseil pour vous : sautez le pas et profitez d’une nouvelle vie en partant vivre et travailler en Espagne !


Retrouvez d’autres articles au sujet de l’expatriation et plus particulièrement en Espagne :

♥♥♥ Flo & co ♥♥♥

Vivre et travailler en Espagne
Vivre et travailler en Espagne : les bonnes raisons de franchir le cap

Pour cet article, nous avons travaillé en collaboration avec Miahus, une agence immobilière francophone basée en Espagne, pour vous donner quelques clés pour faciliter votre expatriation en Espagne.

Write A Comment