Dans ce nouveau podcast, je vous partage une inversion des rôles. C’est Silvia, expatriée espagnole qui vit en France depuis 10 ans qui nous parle de son parcours de sa vie d’expatriée en France,.. Découvrons la France vue par une expatriée espagnole 🙂

Silvia, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Silvia, je suis espagnole originaire de Sabadello près de Barcelone en Catalogne. J’habite en France depuis 11 ans et je suis mamans de 2 petites filles. J’étais professeure des écoles en Espagne , j’adore l’enseignement. A mon arrivée, en France, j’ai dû m’adapter et c’est comme cela que je suis devenue professeure d’espagnol dans les lycées, écoles, centre de langues.. J’ai crée mon entreprise de cours d’espagnol Onle-Line Profeole.

la France vue par une expatriée espagnole : silvia de profeole

Comment et pourquoi es-tu venue en France ?

Alala l’amour !! J’ai rencontré mon amoureux aux fiestas de las Fallas de Valencia. Je ne parlais pas français, 1 an plus tard, j’emménageais en France. J’ai appris le français en prenant des cours avec l’Alliance Française à coup de 6 h par jour toute la semaine. Ma fierté, c’est d’avoir pu réaliser mes démarches administratives en français seule!

Quel a été le déclic ? Tout à quitté du jour au lendemain !

Dans mon caractère, je peux assez facilement sortir de ma zone de confort. J’ai peur des activités physiques mais prendre des risques et des décisions, ça ne me fait pas peur du tout : changer de pays, tout quitter pour changer de vie, pas de problème pour moi. Je m’adapte très vite.

Je trouve toujours quelque chose de positif dans le changement : rencontrer des nouvelles personnes, accepter des nouveaux défis,..

C’est une grande chance de pouvoir dépasser cette peur. Cela permet de ne pas être immobile dans tes projets de vie.

J’ai beaucoup déménagé en France, mais maintenant avec mes 2 petites filles, j’aimerais un peu plus de stabilité. C’est un peu plus contraignant de bouger avec des enfants. Mais cela me plait. Je m’adapte et je trouve toujours des nouveaux projets. Et j’adore ça.

Si je reprends ma comparaison avec les sports, je ne préfère pas savoir skier plutôt que de manquer une opportunité de sortir de ma zone de confort.

Quel âge avais-tu lors de ton arrivée en France ?

J’avais 26 ans. C’est plus facile de partir à cet âge là. Je n’avais jamais envisagé de quitter ma ville en Catalogne auparavant.

Tu t’es découverte avec cette expatriation en France ?

Tout à fait, j’ai découvert ma capacité d’adaptation au travers de mon expatriation en France. Je ne savais pas que j’étais capable de faire ça 🙂 Quand j’ai quitté Barcelone, je venais d’obtenir mon concours de professeur des écoles , ensuite j’ai demandé une disponibilité pour pouvoir partir en France. Mon entourage ne comprenait pas ma décision 🙂 J’ai enseigné en france, depuis je n’ai plus voulu passer aucun concours, je me suis débrouillée autrement.

C’est comment la France vue par une expatriée espagnole ?

Je suis quelqu’un qui essaye de voir au maximum le côté positif des choses mais il faut être réaliste. Dans chaque pays, il y a du positif et du négatif. A mon arrivée en France, ce qui m’a choqué le plus, c’était la Météo ! En plus je suis arrivée en Rhône -Alpes, à Bourg-en Bresse. Cette ville est très connue pour son brouillard, alors venant de Barcelone avec son ensoleillement incroyable, cela m’a mis un coup au moral. Maintenant j’habite un plus plus au sud donc c’est mieux.

Ensuite, ce qui m’a changé, ce sont les gens ! Globalement, j’ai été très bien accueillie et mon entourage a été super. Après , les français sont très polis : l’amabilité, la cordialité, mais ce qui a l’inconvénient d’être un accueil plus froid.

Cela n’a pas toujours été facile de casser la carapace du français. Je parle en général . Après, j’ai vécu dans un petit village près de Bourg -En- Bresse , et c’était génial, j’ai des super souvenirs . Ils ont tous été très sympathiques avec moi. Si je te parle de ma propre expérience, je vais te dire que du positif car je laisse de côté le négatif 🙂

Quand nous avons dû quitter ce village, j’ai pleuré plus que lorsque j’ai quitté Barcelone !

Ensuite, nous somme partis à Bordeaux, et là-bas j’ai regretté l’ambiance de village. J’ai eu un peu plus de mal à me créer des nouveaux liens.

Qu’est ce qui te manque le plus de l’Espagne ?

Pour moi le plus difficile c’est de ne pas avoir mon entourage à côté de moi. Maintenant je suis plus où moins habituée. Cette spontanéïté d’aller les voir comme ça sur un coup de tête.

Comment fais-tu pour créer des liens quand tu déménages ?

A Bordeaux, j’ai eu mes enfants, j’étais un peu plus isolée, ce qui n’a pas aidé à créer des nouveaux liens à cette période de ma vie.

Quand j’ai quitté Bordeaux pour Castres, je me suis dit: ” Silvia, il faut que tu y mettes du tien“. J’ai donc fait un maximum de choses, d’activités pour rencontrer des gens. Assez rapidement j’ai récréé des liens, rencontré des personnes. Les gens à Castres sont top. Donc l’attitude et l’état d’esprit change tout.

La gastronomie espagnole te manque-t- elle ?

La vérité, c’est que j’aime beaucoup manger que ce soit la gastronomie française ou espagnole. Donc ça ma va. J’évite d’aller dans les restaurants espagnols en France et idem à Barcelone, je n’irai pas manger dans un restaurant français en Espagne

Mon conseil pour manger des bons tapas en Espagne :

Trouver un bar qui ne paye pas de mine, avec une cuisinière (un peu costaud c’est encore mieux) et là tu mangeras les meilleurs tapas de ta vie ! C’est un peu cliché mais tellement vrai !

Dans votre couple Franco-espagnol, vous cuisinez français ou espagnol ?

Et bien au final, je ne cuisine jamais vraiment des plats éspagnols comme le Cocido ou la Paella. Mais, je ne cuisine pas non plus 100 % français. Je dirais qu’on fait un mixte des 2. Par contre, on est aux horaires français !

Tu peux nous parler de tes enfants ?

J’ai 2 filles : 5 et 2,5 ans. Elles sont habituées à nos 2 nationalités, elles s’adaptent facilement entre les 2 pays. La grande parle très bien français et la petite commence aussi à parler le français. Je leur parle espagnol également, elles le comprennent très bien. Je leur parle espagnol sans leur faire de “cours”. Papa parle français à la maison et moi je leur parle espagnol.

Un conseil que je souhaite partager avec les parents. Si vos souhaitez que vos enfants apprennent une langue, il faut que ça vienne du coeur et d’une “Vraie envie”. Même si c’est une langue qui n’est pas “courante “dans le monde. Que ce soit votre langue maternelle ou pour tous les autres parents qui veulent enseigner une seconde langue à leur enfant.

Parce que apprendre une autre langue, c’est une autre façon de voir le monde. Il n’y a pas seulement une seule façon de s’exprimer.

Peu importe si elle est parlée dans beaucoup de pays ou pas.

Après dans le milieu familial, apprendre une autre langue “parce qu’il le faut “, c’est pas efficace à mon sens.

Quand tu parles une langue, ton attitude n’est pas pareille. Quand je parle français je suis toujours Silvia mais je n’ai pas les mêmes codes de comportement. Et ça personne ne te l’apprend, tu l’apprends de façon parallèle. Tous ces côtés paralyguisitiques sont super intéressants dans l’apprentissage d’une langue.

Le mot de la fin

Je vous partage ce que je pense important pour les personnes qui déménagent (peu importe le lieu) .

On reçoit ce qu’on donne. Ton attitude fait tout !

la France vue par une expatriée espagnole : silvia de profeole

C’est sur que le pays ou la région a ses côtés négatifs, et c’est partout ainsi, il y a beaucoup de choses qui vont te manquer de ton pays, mais tu t’attaches à ce qui te manque, à ce qui ne va pas, tu vas te pourrir la vie, l’existence. Si tu arrives à passer au dessus de ça et de voir le positif dans ce négatif, ta vie sera beaucoup plus belle 🙂

Mets les bonnes lunettes !

Voir cette publication sur Instagram

¡Hola! 🙋🏻‍♀️Aujourd’hui je me suis levée d’humeur bavarde 🔉(comme d’habitude🤣🤣🤣) Je vais t’expliquer 5️⃣choses sur moi: . 1️⃣Je n’aime pas la neige❄️⛷️ mais j’adore manger des glaçons😅🤔(pas des glaces, des glaçons🤷🏻‍♀️) . 2️⃣Tous les emplois que j’ai eu ont été liés à l’éducation👩🏻‍🏫, même pendant mes études👩‍🎓. (Sauf un mois en tant que vendeuse de📱 téléphones portables) . 3️⃣J’habite en France🇫🇷 depuis 11 ans et j’ai vécu dans 3 régions différentes 🏔️🏖️🏕️ . 4️⃣J’ai peur😱 de pratiquer des sports d’aventure (ne m’appelez pas pour faire du saut à l’élastique, du rafting ou de l’escalade … j’aurai piscine🏊‍♀️ ) . 5️⃣Je me suis toujours considéré “nulle” en langues🤦🏻‍♀️ mais j’ai appris à parler français🤗 en moins de 6 mois (ce n’est que de la motivation💪 … et de l’amour😍) . ➡️Maintenant c’est ton tour, parles-moi un peu plus de toi. Je te lis 🔎dans les commentaires🗨️ …………… Hoy me he levantado habladora 😅😂 voy a explicarte 5️⃣ cositas sobre mí: . 1️⃣No me gusta la nieve❄️⛷️ pero me encanta comer hielos🤷🏻‍♀️ . 2️⃣Todos los trabajos que he tenido han estado relacionados con la educación, 👩🏻‍🏫, incluso en mi época de estudiante👩‍🎓. (Excepto un mes como vendedora 📱de teléfonos móviles) . 3️⃣Hace 11 años que vivo en Francia🇫🇷 y he vivido en 3 regiones diferentes🏔️🏖️🏕️ . 4️⃣Me da miedo😱 practicar deportes de aventura (No me llaméis para hacer puenting, rafting o escalada … estaré ocupada😎 jajaja) . 5️⃣Siempre me he considerado “mala” en idiomas🤦🏻‍♀️ pero aprendí a hablar en francés en menos de 6 meses (lo que hace la motivación💪… y el amor😍) . ➡️Ahora te toca a ti, cuéntame un poquito más sobre ti. Te leo🔎 en comentarios🗨️.

Une publication partagée par ProfeOlé – Espagnol en ligne (@profeole) le

Retrouvez Silvia sur son site ProfeOlé, sa chaine youtube, son instagram ou son Facebook.

J’espère que l’énergie de Silvia vous a transporté pendant cet épisode. J’ai trouvé son retour très intéressant, la France vue par une expatriée, c’est toujours une petite claque sur nos travers ! Mais on est comme ça, c’est notre ADN !

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Pour soutenir le podcast facilement , n’hésitez pas y laisser un commentaire et 5* sur votre plateforme d’écoute 🙂 MERCI

Continuez votre écoute 🙂

Continuer votre lecture sur le même sujet :

Si vous avez aimé cet article sur, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

LA FRANCE VUE PAR UNE EXPATRIÉE ESPAGNOLE

Write A Comment

%d blogueurs aiment cette page :