Voyager seule en avion avec ses enfants : mon retour d’expérience.

Déjà ma 2ème expérience de voyage solo avec les enfants depuis le début d’année. Tout d’abord, un long week-end à Tarragona, nous avons effectué ce trajet en voiture et la semaine dernière en Normandie, où j’ai dû prendre l’avion seule avec les 2 enfants. Si je vous écris aujourd’hui c’est que j’y ai survécu ! Blague à part, c’était une vraie source de stress car Suzanne a un tempérament plutôt speed, et devoir gérer les 2 enfants seules m’angoisser pas mal. Voyager seule en avion avec ses enfants, c’est possible mais il faut s’y préparer ! Je vous partage dans cet article mon retour d’expérience de notre voyage.

prendre l'avion seule avec son enfant

Comment bien se préparer pour voyager seule en avion avec ses enfants ?

Après avoir retourné notre calendrier dans tous les sens, il n’y avait pas d’autre solution que je parte seule de mon côté en avion avec les enfants et que Denis nous rejoigne en train pour le week-end. Nous nous sommes rendu ensemble à l’aéroport, et nous avons pris chacun notre avion de notre côté , lui pour Paris et moi pour Rennes. Nous sommes sommes rejoint pour le week-end en Normandie.

De ce fait, j’ai commencé à cogiter sévère pour que ces trajets (Aller ET Retour) se fassent dans la meilleur ambiance possible. Voici mon plan d’action :

Le brief des enfants:

J’ai commencé bien tôt à les briefer sur le fait que nous allions prendre l’avion, que maman allait être toute seule, qu’il fallait m’aider en ayant un comportement adapté à la situation. Vous voyez le genre, en mode “maman parfaite” (Florence F si tu me lis). En vrai je ne sais pas si cela faisait écho en eux mais c’était dit !

Les papiers administratifs :

J’avais posé la question en Story Instagram sur le fait de voyager seule avec ses enfants sans le papa, alors que nous n’avons pas le même nom de famille. En réalité, nous ne sommes pas mariés et nos enfants portent seulement le nom de Denis. Oui, oui grave erreur mais bon maintenant faut faire avec. Après la séquence administrative espagnole, le fait de ne pas être mariée et d’avoir un nom différent, cela complique un peu les choses j’ai l’impression. 

Sur vos conseils, Denis a écrit un courrier en précisant qu’il était au courant de ce voyage et qu’il me donnait l’autorisation de sortir du pays avec ses enfants !! Ahaha non je rigole mais même si nous avons tourné la phrase autrement, ce sentiment là était présent. C’est très dérangeant de devoir se justifier alors qu’ils sont sortis de mon ventre ! Bon pas de rébellion administrative inutile, nous avons notre part de responsabilité dans cette histoire.

Livret de famille, courrier du papa et passeport en poche, nous étions prêts à affronter la sortie de territoire. 

Finalement, on ne m’a rien demandé du tout aux portes d’embarquement mais mieux vaut prévenir que guérir !

La préparation mentale est primordiale.

Vous allez peut être rire mais une préparation mentale permet de mieux garder le contrôle sur les choses. Et c’est valable dans tous les domaines. On réagit de manière plus posée, et on se prépare aux situations (donc à avoir des « conflits »). Telle une sportive de haut niveau, la maman voyageant seule avec son ou ses enfants doit aussi se préparer mentalement. Adepte de la méditation et de la visualisation, j’ai imaginé ce moment, les crises « potentielles » et la manière dont j’allais les gérer. Au final, ça m’a bien aidé pour la patience. J’étais prête quelque soit l’issue de ce voyage !

powerfull d'un maman qui voyage seule
#motherpower

La préparation des valises

A ce niveau là, j’ai voulu avoir le moins possible de bagages pour être à 100% dispo pour les enfants. Voyager léger c’est notre dada, voyager seulement avec 1 sac à dos était un challenge. Mon idée était d’avoir les 2 mains de libres! J’ai donc optimisé ma valise au maximum en prenant que le minimum. 

J’avais donc un sac à dos Décathlon 50 litres pour nous 3 pour 1 semaine en Normandie. Je précise “Normandie” car la météo est instable et il faut prévoir le chaud et le froid pour nous 3 !

J’avais en plus une petite valise à roulette enfant dans laquel il y a avait les jouets, que les enfants ont porté tout au long du voyage, à tour de rôle.

Un tôte bag avec un réhausseur voiture et notre réhausseur de voyage BabyHop, car nous avions réservé un Blablacar pour nous rendre de l’aéroport de Rennes à notre point d’arrivée. La Normandie étant très mal désservie niveau train et bus, le système co-voiturage fonctionne à merveille !

Notes Post-voyage : je peux dire que mes choix de vêtements était plutôt bien. Sauf que j’avais pris des manches courtes aux enfants qu’ils n’ont pas utilisés. J’avais prévu 4 jours de vêtements donc 1 machine en cours de voyage, c’est parfait. 

Pour moi, au final, je n’étais pas la fashion victime mais j’avais les vêtements adaptés pour les situations rencontrées : visites, sorties,…

J’ai juste emprunté une veste car j’étais un peu ambitieuse sur mon degré de sensibilité à la température Normande par rapport à Madrid.

partir seule en voyage avec ses 2 enfants

Les jouets pour les occuper dans l’avion.

Pour l’avion j’avais prévue quelques activités, qui ont aussi servi pour la semaine de vacances en Normandie:

  • 2 nouveaux cahiers de coloriages avec stickers
  • des nouveaux pastels de coloriage
  • des dessins animés sur l’ordi
  • 2 tablettes d’écriture 
  • 3 petits livres
  • 1 bébé et quelques petites voitures

Le trajet Aller, ils ont joué pendant tout le trajet avec les nouveaux cahiers de coloriage et les stickers ! Sur vos conseils, j’avais acheté des stickers et c’était une merveilleuse idée. 

Notre vol étant sur l’heure du déjeuné, j’avais aussi prévu un repas avec des sandwich maison que nous avions préparé la veille. Notre objectif du #noplastiquechallenge nous a permis de tout prévoir. Au final je n’ai rien acheté à l’aéroport. Mon banquier me remercie.

S’adapter, s’adapter et s’adapter !

Entre rigueur et souplesse, il y a qu’une infime limite. Lâcher prise sur certains aspects peut vraiment être la clé. Quand on voyage  seule avec ses enfants, on ne peut pas se battre sur tous les fronts. Sinon c’est la crise de nerf. Honnêtement la négociation est mon parfait allié. « Tu marches jusqu’à la porte d’embarquement et après on se pose et on lit une histoire, » des subterfuges comme ça, j’en trouve des dizaines par jours ! Dans ce jeu, tout le monde est gagnant. Et puis aussi, durant tout le vol, j’étais à leur disposition pour les occuper. Fini la lecture en mode écouteurs/détente !

Comment voyager léger avec des enfants ? mes astuces pour optimiser vos bagages !

Voyager seule en avion avec ses enfants : cata ou fastoche ?

Bon rien que la préparation est fatigante ! ahah ! Au final, voyager seule avec ses enfants ça se fait bien avec une bonne organisation, mais j’avoue que c’est épuisant et stressant. 

L’Aller s’est passé nickel, le retour plus difficile. Les enfants ayant accumulé un peu de fatigue durant la semaine était plus sensibles à l’attente à l’aéroport. 

Nous avions déterminé avant de monter dans l’avion qui allait côté hublot à l’aller et au retour. Mais sur le retour, Suzanne a perdu sa place côté hublot pour motif de mauvais comportement ! Etonnement elle l’a bien compris. Elle a été difficile durant l’attente à l’aéroport avant de monter dans l’avion mais une fois installée, elle s’est calmée. Un sandwich et quelques coloriages plus tard, nous étions arrivés. 

voyager seule avec son enfant faire ses sandwichs pour l'avion
là il n’y a pas encore le feutre sur les mains !

Pour conclure, voyager seule en avion avec ses enfants est un exercice de haut vol ! je dirais que les facteurs externes déterminent beaucoup l’attitude des enfants : la fatigue, le stress, le fait de marcher dans l’aéroport, l’heure de départ ,.. un petit rien et ça peut partir en vrille. 

Le tempérament des enfants aussi jouent énormément. Mais je connais maintenant les faiblesses des miens, les situations à risques donc j’essaye de m’adapter pour les éviter au maximum. 

Clairement les principes fixés au préalable ne seront peut être pas réalisables, faut savoir aussi être souple pour éviter une confrontation inutile. Donc je lâche sur le fait qu’elle se colorie les mains de feutre par contre je ne lâche pas sur un comportement gênant ou inaproprié. A chacun de trouver ses propres limites pour gagner en sérénité.

Et vous quelles sont vos astuces lorsque vous voyagez seule en avion (ou pas ) avec vos enfants ?

♥♥♥ Emilie&Co ♥♥♥

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement.

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

voyager seule avec des enfants
voyager seule en avion avec ses enfants

Restez inspirés !

Write A Comment

%d blogueurs aiment cette page :