Comment préparer son voyage avec bébé (inclus le Replay du live)

Parents-voyageurs, c’est 2 blogueuses et surtout 4 enfants que nous emmenons dans toutes nos vadrouilles. Voyager avec un bébé, autant vous dire qu’on a donné ! Mes deux enfants sont assez rapprochés en âge donc on a même voyagé avec deux bébés ! Principalement en France et en Europe. Quant à Florianne, ses deux enfants ont un peu plus de deux ans d’écart donc elle a aussi voyagé avec deux petits loups et cette fois-ci, au bout du monde : Japon, Argentine, Australie, Polynésie… Grâce à nos expériences personnelles, mais aussi grâce aux nombreux témoignages que nous avons reçus dans le podcast, voici pour vous nos meilleurs conseils pour préparer votre voyage avec bébé.

Voyage avec bébé

Comment choisir sa destination idéale avec bébé ?

C’est une question que l’on me pose très souvent. A vrai dire, c’est une question casse-tête à laquelle il n’y a pas de réponse idéale. Chacun a sa vision des voyages donc c’est assez personnel. Je vais donc vous amener à vous posez les bonnes questions pour vous aidez à choisir VOTRE destination idéale.

  • Quel type de vacances souhaitez-vous ?

Tout d’abord, n‘oubliez pas que ce sont vos vacances. Posez vous la question : « de quoi avons-nous envie ? » Plutôt un road-trip ou du farniente sur une belle plage ? Ecoutez-vous, c’est le moment de vous faire plaisir. On ne choisit pas une destination uniquement pour bébé. Si vous êtes détendus et sereins, bébé le sera aussi.

  • Déterminez vos critères indispensables

Quelles sont les points non-négociables pour vous dans la destination. Quelles barrières et limites vous fixez-vous. Ces critères vont vous aider à faire une sélection naturelle.

Par exemple, je vous donne nos 3 critères :

Les conditions sanitaires. Un pays où l’on sera en sécurité, sans vaccins, où on aura accès aux soins médicaux si besoins.

La saisonnalité. En fonction des pays, la saisonnalité est importante pour bien l’apprécier. Par exemple pour l’Ecosse, nous avons fait le choix d’y aller au printemps et pas en été, car en été, il y a un moustique qui s’appelle le Midge qui sévit à cette époque. Avec nos peaux de blonds, on évite ce type de désagrément. Lorsque l’on voyage avec bébé, il y a déjà suffisamment de stress, alors on évite de s’en rajouter, en évitant les pays où il fait 50°C à l’ombre (pour éviter la déshydratation) par exemple.

L’intérêt des visites et des activités. Lorsque l’on choisit un pays c’est pour ses possibilités de visite, ses attraits touristiques, les paysages, les activités à faire sur place. Donc, choisissez un pays où il y a des choses que vous aimez faire. Par exemple, cela ne sert à rien d’aller aux Seychelles, si vous n’aimez pas la plage. Cet exemple est un peu gros mais vous avez compris l’idée. 😉 Cette réflexion vous permettra d’affiner votre sélection. A vous de déterminez VOS critères, selon VOS valeurs, VOS envies.

Plus de détail dans cet article.

Les précautions à prendre pour préparer votre voyage avec bébé

Ça y est, vous avez choisi votre destination ! Youpi, #danse de la joie ! Il reste toutefois encore des précautions à prendre avant de faire les valises.

La première chose, indispensable lors de votre réservation : l’assurance annulation. C’est vrai, c’est pas vraiment agréable de penser à ça au moment où on se réjouit de réserver ses billets, mais nos chers enfants sont imprévisibles. 🙂

Prenons pour exemple notre voyage à Copenhague, annulé 4 h avant pour cause de bébé malade. 

C’est un petit budget en plus mais cela me semble indispensable. Si vous avez une carte bleue type PREMIER, sachez que vous avez une assurance incluse lorsque vous payez avec celle-ci.

Ensuite, renseignez vous sur l’administratif. Avez-vous besoin d’un passeport, d’un visa, des vaccins sont- ils nécessaires ? Pensez au délai des préfectures pour obtenir des papiers administratifs ! Je vous conseille cet article dédié aux formalités administratives si besoin.

Enfin, un petit carnet ! Je vous conseille de partir avec un petit carnet dans lequel vous allez renseigner quelques informations primordiales pour votre voyage. Notamment si vous êtes en mode road-trip, je vous conseille de noter les centres de soin accessibles depuis votre itinéraire de base, afin de savoir où vous pouvez faire soigner bébé (ou vous-même) s’il y a un pépin. Pour avoir les infos, adressez-vous aux personnes sur-place qui vous hébergent, mais aussi sur internet. Soyez prévoyant car dans certaines campagnes, le wifi peut se faire rare !

Dans ce carnet, je vous conseille aussi de vous concocter un petit lexique de mots courants pour pouvoir vous aider à vous faire comprendre si vous êtes dans un pays ou des zones un peu reculées, où les personnes ne parlent pas anglais. Insistez sur les mots concernant les maux de bébé : fièvre, vomir, mal à la tête, ne mange plus, … Cela peut vous sembler un peu flippant mais mieux vaut partir un peu plus préparés que pas assez… 😉

Quel équipement prévoir pour un voyage avec bébé ?

Les marques sont plutôt fortes pour nous créer le besoin mais en réalité un bébé n’a pas besoin de beaucoup de choses. Le plus important est de prendre le BON équipement. Celui qui va vous être utile pendant votre voyage. Rien de plus frustrant que d’emporter quelque chose que vous n’utiliserez pas durant vos vacances (et donc le transporter pour rien). Pour cela, quelques points pour vous aider.

  • Préparer votre voyage avec bébé en amont

Qu’allez-vous faire, quelles activités, comment allez-vous y aller, quel mode de transport,… ? Allez vous randonner, faire du farniente, du vélo ? Une fois tout ça déterminé, cela vous guidera sur les équipements à prévoir. Déjà qu’en partant avec ce petit être tout mignon, vous serez « légèrement » plus chargé, donc anticipez au mieux.

Concernant la plus grosse puériculture, ne vous surchargez pas inutilement, demandez à ce qu’on vous mette à disposition le nécessaire dans les hôtels ou autres hébergements. Généralement vous pouvez avoir à minima un lit parapluie voir même une chaise haute.

  • Poussette vs porte-bébé

L’éternel débat. Il y aura toujours les « pro-poussettes » et les « pro-porte-bébés ». Ils ont tous les deux des avantages et des inconvénients. Chacun y trouvera les siens. La poussette est encombrante mais bébé peut dormir à son aise et vous êtes aussi tranquille pour les repas au resto. Le porte-bébé, c’est top car vous êtes libre de vos mouvements, bébé est contre vous, donc rassuré mais selon le poids de l’enfant, aïe… cela peut vite casser le dos. Un point que je n’apprécie pas dans le porte bébé, c’est dans les pays chauds, je trouve que cette proximité n’est pas agréable aussi bien pour bébé que pour le parent qui porte.

Personnellement nous sommes plutôt pro-poussette pour ces raisons : avec 2 enfants en bas-âge, c’est pratique. On a un petit porte bébé pour Suzanne que l’on glisse dans le panier, lorsque Louis veut faire une petite pause dans la poussette. Pour nous c’est top, car :

  • on peut partir à la journée, les enfants peuvent dormir à tour de rôle dedans
  • au resto, l’enfant peut se reposer ou jouer confortablement.
  • on peut s’en servir pour porter les sacs à dos
  • on a choisi un modèle de poussette canne toute légère et compacte une fois pliée.

Attention, si vous avez prévu des vacances en nature, il va sûrement falloir investir dans un équipement spécifique type porte bébé de rando. Une bonne alternative !

En tant que parents, vous connaissez votre enfant, il a peut-être déjà une préférence ! 🙂

  • Les autres accessoires utiles

Quelque soit le voyage, j’emmène toujours des indispensables. Je privilégie toujours les accessoires dit « multi-fonctions », et qui s’utilisent pour les deux enfants si possible. (Même les couches sont les mêmes pour les 2  ! :))

Je prends toujours :

  • Des grands langes maxi format. Ils me servent de couverture, de protection soleil. Ils permettent de poser bébé au sol ou de le changer. C’est aussi une serviette de plage improvisée. J’ai choisi la marque Aden et Anäis pour leur matière agréable et fonctionnelle mais il existe d’autres marques.
  • Sac Isotherme dans lequel je mets la nourriture. Je peux donc la garder au chaud et au froid. Et je peux isoler les accessoires pour manger : biberons, cuillers, bavoirs. Facilement lavable, je trouve ça hygiénique.
  • pour les voyages en voiture/van, le chauffe biberon à brancher sur allume-cigare est un indispensable pour avoir une liberté totale dans les horaires.

En fonction de vos enfants, vous trouvez vous aussi vos indispensables. Ceux que vous trouvez fonctionnels et pratiques et que bébé aime bien.

Dans cet article dédié, je vous montre en images mes indispensables pour voyager sereinement avec nos jeunes enfants.

  • Les repas

En fonction des pays, il est plus où moins facile de trouver des repas type Blédichef. Ce que je fais généralement c’est que je prévois pour 2/3 jours et après j’avise sur place. Si j’ai eu l’info avant qu’il n’y en avait pas partout, je prévois pour tout le voyage. Sinon en fonction des hébergements, j’achète les légumes et je fais moi-même. C’est pourquoi nous privilégions l’hébergement en appartement car on a tout sur place pour cuisiner en cas de besoin.

Pour le lait maternisé, j’ai toujours emporté le nôtre. Suzanne ayant un lait plus spécifique à cause d’un RGO, on n’avait pas le choix. Il était déjà difficile à trouver en France alors à l’étranger, je n’imagine pas !

Un exemple de « raté », lors de notre voyage en Albanie. Par manque d’informations, je pensais pouvoir trouver des petits pots sur place. Et finalement, je n’ai rien trouvé qui donnait vraiment envie de manger. Finalement,  Louis a mangé comme nous au restaurant durant tout le séjour : des pâtes, de la moussaka,.. A 18 mois c’est beaucoup plus simple.

Les repas en voyage, on s’en fait tout une montagne, mais c’est pas si compliqué. Il y a toujours une solution à portée de main.

Petit + : si vous prenez les transports en commun, je vous conseille vivement de prévoir large dans les repas à disposition. On n’est pas à l’abri de passer la nuit dans un train ! #nestcepaslasncf ?

  • La trousse à pharmacie

Sur ce sujet, on aussi bien tendance à se surcharger inutilement. Pas besoin d’emporter toute la pharmacie du coin, quelques essentiels suffiront. Après avoir échangé sur ce sujet avec ma pédiatre, nous sommes d’accord sur le sujet.

 Prévoyez :

  • un médicament type Doliprane® pour calmer les douleurs bénignes et fièvres
  • Le sérum physiologique
  • Anti-diarrhéique, solution de réhydratation, et médicament pour l’estomac type smecta® (en fonction de l’âge évidemment)
  • En fonction du pays le reste est à adapter : biafine®, crème protection solaire, anti-moustique

En cas de fièvre, de toute façon, il est conseillé de consulter un médecin sur place. Je vous conseille également d’emporter avec vous, les médicaments dans votre bagage à main. C’est plus prudent.

Pour conclure ce chapitre sur l’équipement, l’anticipation et la préparation du voyage sont la clé d’entrée. Ensuite, écoutez-vous, faites confiance à votre instinct de parent. Petit à petit, vous saurez ce qui conviendra parfaitement à votre enfant. De toute façon, plus vous allez voyager, plus vous allez voyager léger.

Quel rythme de voyage adopter avec bébé ?

Le plus important est de garder une réelle continuité avec la maison. Même si l’environnement est différent, gardez toujours la même routine, les mêmes habitudes, cela rassurera votre bébé. Je vous conseille de conserver les mêmes rituels qu’à la maison pour les repas, pour le coucher du soir, pour les siestes, mais aussi être attentif à l’heure des repas. Ne pas trop le décaler sera important pour lui comme pour vous.

Emportez dans vos valises des accessoires qu’il affectionne : un pyjama fétiche, une veilleuse, un jouet particulier, …

  • Le planning : prévoyez large

Lors de la préparation de votre voyage, prévoyez un planning large. Voyager avec un bébé peut comporter un bon nombre d’imprévus, donc je vous conseille de ne pas vous surcharger au risque d’être déçu ou de devoir courir après le temps. Conservez tout de même des petites activités en plus au cas où vous auriez plus de temps que prévu.

On parle souvent de « Slow Travel » , avec des enfants c’est exactement ça. Prendre son temps pour découvrir un endroit, une ville ou un pays.

  • Le bon timing visites/repos

Un bébé dort beaucoup donc il est plus facile de partir à la journée. Il ne s’en rend pas vraiment compte. A partir du moment où ils sont un peu plus éveillés, voire même, commencent à marcher alors là, il faut trouver le bon rythme.

Intégrez dans votre journée des moments rien que pour lui : un petit parc, aller faire du toboggan, s’arrêter au bord d’une rivière, donner à manger aux canards, histoire de lui couper le rythme des visites.  Faites des jeux. D’ailleurs j’avais écrit un article sur, comment rendre un city-trip plus ludique pour les enfants. Privilégiez les visites sur les moments où il est éveillé et les temps de repos lorsque vous reprenez la route par exemple.

Plusieurs possibilités :

  • Visiter le matin / rentrer faire la sieste (si vous avez un hébergement en centre ville) puis ressortir en fin de journée
  • Visiter la journée complète et le lendemain, se reposer.

Testez plusieurs techniques, vous arriverez à trouver le bon rythme, celui qui vous convient et qui correspond à bébé. N’oubliez pas qu’un bébé fatigué (comprenez qui pleure tout le temps !) peut vous gâcher la journée !

voyager avec bébé, idées de voyages en france et europe

Et vous quelles sont vos astuces pour bien préparer votre voyage avec bébé ? Partagez-les dans les commentaires.

Continuez votre lecture sur le voyage avec bébé :

♥♥♥ Emilie & co ♥♥♥

Cet article a été écrit en février 2017 et remis à jour en août 2022.

1 Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :