Sardaigne en famille : notre road-trip en camping-car (guide complet)

Pour nos vacances d’été en famille, nous avons jeté notre dévolu sur la Sardaigne ! Réputée pour ces superbes plages, on s’est laissé tentés par cette île aux eaux turquoises et aux plages de sable fin.  D’autant plus que nous avions trouvé des billets d’avion à un prix raisonnables (environs 600 € avec supplément bagages pour 4!) ! On avait donc prévu des vacances variées avec un mix entre road-trip en camping-car et farniente. La 1ère semaine, nous avons loué un camping-car pour visiter le Sud de la Sardaigne et la 2ème semaine, nous avons posé nos valises dans un hôtel club près d’Arbatrax, sur la côte Est.

Cet article sera consacré à notre road-trip en camping-car, en Sardaigne. J’avais toujours rêvé de réaliser un voyage en camping-car avec mes enfants ! Mais j’avais d’énormes interrogations sur l’organisation à bord avec les enfants :

  • Est ce qu’on ne va pas se marcher dessus ?
  • Est-ce que les enfants vont bien dormir dans des lits superposés ?  ,….

Des questions que toutes mamans se poseraient n’est-ce pas ? Alors nous avons attendu qu’ils soient un plus grands (si on peux dire que 3,5 ans et 21 mois ça soit grand:). En tout cas, l’occasion s’est présentée à nous donc nous avons foncé pour tenter cette expérience incroyable, avec son lot de bonnes et de mauvaises surprises.

Quand je vous dis que l’occasion s’est présentée à nous, c’est grâce aux quelques recherches réalisées sur le web. En préparant notre voyage, nous sommes tombés sur une promo de dernière minute sur le site de CamperVan ! On s’est donc dit que c’était le moment de réaliser notre 1er road-trip en camping-car!

ça y est, je touche mon rêve du bout des doigts : réaliser notre 1er road-trip en camping-car avec les enfants en Sardaigne !! Youpi !! #dansedelajoie !

Maintenant que nous avons tenté cette expérience, je me dis que ce serait bien sympa de vous la partager. Car en préparant notre voyage, j’ai trouvé que peu d’informations sur le sujet (en terme d’organisation, de logistique de la vie à bord avec des enfants en bas âges).

 

Je vous ai donc préparé un dossier pratique et complet sur notre 1ère expérience de location de camping-car en famille, ainsi que les informations nécessaires à savoir avant de partir en road-trip en camping-car ! 

Cliquez sur les liens pour accéder aux parties souhaitées :

1 – Location camping-car, ce qu’il faut savoir.

2 – Combien notre road trip en camping-car cela nous a- il couté ?

3- Comment se passe l’organisation à bord avec des enfants ?

4- Notre itinéraire en 5 jours

5- Où Dormir lors d’un road-trip en camping-car en Sardaigne ?

6- Retour sur l’expérience : esprit camping-cariste ou pas ?

7- Les applications qu’on a utilisées.

 

 

road-trip en camping-car en sardine

1 – Location camping-car, ce qu’il faut savoir.

 

J’ai commencé à préparer notre voyage en Sardaigne en regardant les locations de voiture. En plein mois d’août, les tarifs étaient justes exorbitants ! 700 à 800 € minimum pour louer une mini- voiture et 2 sièges auto pour 1 semaine ! Pour cette 1ère semaine de vacances, nous avions un budget assez serré car nous avions priorisé sur notre 2ème semaine dans un hôtel club en all inclusive ! Fallait choisir et pour nous le repos était la priorité (1 an sans vacances quand même d’ailleurs, les dernières étaient aussi en Italie !).

Bref, c’est en fouinant un peu sur le net que je tombe sur une offre de Campernow.

Grâce à ce tarif avantageux, nous optons donc pour le road-trip en camping-car.
Après cette 1ère expérience , je vais vous parler des choses à savoir avant de réserver !

 

– La préparation d’un road-trip en camping-car !

Partir en road trip en camping- car demande un peu d’organisation en amont. Chose que nous n’avons pas vraiment anticipée. Nous pensions partir où on voulait quand on voulait. Je pensais que l’on serait liiiiibre !! Mais non. Partir en plein mois d’août nous a valu quelques mauvaises surprises, et notamment parce qu’on n’avait pas bien anticipé notre itinéraire. Celui-ci doit vraiment être bouclé en avance, en fonction des endroits  que vous voulez visiter, où vous pouvez vous stationner,.. Renseignez vous également sur la législation dans le pays où vous vous rendez ! Est-ce que le camping ” sauvage” est autorisé ? Pouvez vous vous stationner dans les parking,.. Préparez bien tout cela avant le départ, cela vous évitera de prendre du temps à chercher des lieux pour vous garer où dormir. Je vous donne plus bas une liste de sites et d’applications pour vous aider à organiser votre road trip en camping-car.
A savoir qu’en Sardaigne, en plein été, il était difficile de trouver des emplacements en dehors des campings et des airs de services. Il est d’ailleurs interdit de se stationner dans les parkings la nuit. Nous nous sommes fiés au panneau de signalisation et nous n’avons pas pris le risque de le faire.
Notre 1er soir, nous nous sommes stationnés dans un parking où nous avions le droit de se garer pour la nuit. Au fur et à mesure de la journée, le parking s’est peu à peu vidé,  nous nous sommes retrouvés seuls sur cet immense parking. On a eu un peu peur alors on a repris la route après le diner ! Heureusement, il y avait une aire de service pas très loin ! Mais on a dû rouer de nuit,s ans savoir où on allait ! Pas super pour votre 1ère nuit!

 

– Peut-on dormir partout avec un camping car ?

La réponse est globalement non. Il y a une réglementation assez stricte propre à chaque pays. Certains sont beaucoup plus tolérants que d’autres. La période aussi peut vous être favorable ou non. Pour notre cas en Sardaigne, tout au long de l’année les forces de l’orde sont plutôt tolérants sur le stationnement. En revanche, en pleine saison, c’est beaucoup plus compliqué de trouver un espace pour se garer. J’en parle un peu plus bas sur nos galères.
En bref, à vous de vous renseigner AVANT le départ !

En conclusion : Préparez votre itinéraire en calculant votre temps de route chaque jour et réparer les endroits où vous allez dormir (en vous en mettant 1 ou  2 spots supplémentaires au cas où!), surtout si vous partez en haute saison !

 

 – Quel budget prévoir ?

Le road-trip en camping permet de réaliser des vacances avec un budget maîtrisé. Avoir sa maison sur le dos comporte des sacrés avantages! Pas d’hôtels, moins de restaurants. Par contre, il faut penser au stationnement , certains sont payants (voir le point suivant), à l’essence et aux péages. Mais globalement, il est assez facile de dépenser peu avec ce type de vacances. On maîtrise le budget alimentation et extras.
Pour les 5 jours de location, nous avons payé 480€ sans les options avec le transfert AR vers l’aéroport inclus. J’avais quand même fait une seconde demande chez un autre loueur, le montant était de 1100€ sans les options. Je vous détaille plus bas, combien cela nous à coûté en détail. Donc le choix a été vite fait !

 

Le tarif dépend de plusieurs critères :

 – Taille du camping car en fonction du nombre de personnes

En fonction du nombre de personnes que voue êtes, vous ne louerez pas le même camping-car. Aujourd’hui sur le marché, vous pouvez trouver le simple van aménagé au grand camping car 8 places! A vous de corréler le nombre de personnes, l’espace que vous souhaiter ainsi que son confort. Nous avons opté pour un camping-car 6 personnes alors que nous étions que 4. Pourquoi ? Faut être honnête que 2 enfants en bas âges, ça prend de la place. Nous voulions être à l’aise niveau espace afin que l’on ne soit pas obligé de faire et défaire un lit pour avoir une table à manger. En choisissant plus grand, nous avons opté pour un confort supplémentaire, des espaces adaptés pour le quotidien : un espace nuit et un espace jour dispo H24!

–  Les différents types de camping-car

Attention, le type de camping car que vous allez choisir dépend aussi de votre itinéraire. Si vous voulez aller partout, privilégiez le van! On peut se garer partout avec un van tandis qu’un camping car, ce n’est pas le cas. La hauteur est souvent limitée sur certains parking et approcher un centre ville demande un peu de rigueur et de vigilance ! (surtout quand on à laissé 1400€ de caution)

Pour vous expliquer brièvement, il existe plusieurs type de camping- car :

¤ Le Van aménagé
¤ Le camping-car capucine
¤ Le camping-car profilé
¤ Le camping-car intégrale

Vous pouvez retrouver tous les détails de chaque type de véhicules dans cet article de WikiCamper.

Nous avions réservé un camping-car capucine avec un couchage 2 personnes au dessus de la cabine conducteur.

Votre choix se fait aussi se en fonction du budget et des l’assurances choisies.

road-trip en camping-car en famille sardaigne

2 – Combien notre road trip en camping-car nous a- il couté ?

Même si on maîtrise son budget lorsque l’on voyage en camping-car de location évidement, la note peut vite monter. Je vous résume nos postes de dépenses :

– La Location

¤ 5 jours de location pour 480 €

Ce qui était compris dans le devis :
– Km illimités
– Kit l’hygiène personnel : gel douche/ shampoing
–  2  Conducteurs
– Guide Italie/Europe des aires de stationnements et stations-services pour Camping-cars
– Climatisation en cabine
– Convertisseur 2000 Watt
– Télévision LCD avec bras de déport orientable et décodeur incorporé
– Cuisine équipée
– Chauffage
–  Transfert cagliari aéroport Aller/retour
– Kit pour l’utilisation du WC chimique
– Provision d’eau et gaz
– Autoradio avec lecteur cd
– Assurance Responsabilité Civile, tous risques, vol et incendie
– Assistance routière 24 heures sur 24
– Deux bombonnes de gaz propane

¤ Nous avons ajouté pour plusieurs options :

– Kit draps et linges de toilettes (4 pers) : 60 €
– Kit draps de plage et serviette de bain : 8 €
– Tables et chaises extérieurs avec parasol : 29 €
– 2 sièges auto : 30€
– Réduction de franchise : 100€

= soit au total pour 227€

>>> Pour 5 jours, la location nous à donc couté 707 € <<<

¤ Il faut ajouter à cela essence/ péages/ parking et repas 🙂

– Essence (environs 400/500km) : 75 €
– Péages : o
– Camping 5 nuits ( bord de mer + piscine:) : 125€

– Courses (alimentaires et autres ): environs 60 €

 

Pour conclure, nos 5 jours en camping-car nous ont coûté 967€ soit 193 €/jour.   C’est un montant qui eu paraitre élevé pour 5 jours mais si nous avions pris , voiture +hôtels + resto tous les jours, cela nous aurait couté beaucoup plus cher au final. Je rappelle que nous sommes partis en plein mois d’août.

 

road-trip en camping-car en famille sardaigne

3- Comment se passe l’organisation à bord avec des enfants ?

 

Nous les parents, dormions dans le lit 2 personnes au dessus de la cabine conducteur.
Les enfants chacun dans leur lit 1 personne.
Louis en haut avec un filet de protection pour ne pas tomber la nuit! Il adoré monté à l’échelle le soir pour aller se coucher. D’ailleurs,  son lit perché tout là-haut était son petit refuge. Il aimait y aller pour jouer tranquillement, loin de l’agitation de sa soeur!
Suzanne dormait dans le lit du dessous, côté mur de la salle de douche, ce qui nous permettait de la “bloquer” dans son lit. Nous avions roulé une serviette sous le draps pour faire une petite barrière là où il n’y avait pas de protection.

C’est plus explicite avec une photo !!

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

road-trip en camping-car en famille sardaigne

 

Nous mangions dans l’espace jour, les siège-autos servaient aussi de réchausseurs pour manger. Finalement, nous n’avons quasiment pas utilisé la table extérieure car pas pratique pour faire manger les petits dehors !

La salle de bain est minuscule mais pour doucher les enfants ça suffit !

Nous avions un grand placard pour ranger la valise. On la sortait une fois par jour pour sortir les vêtements dont on avait besoin. Il y avait suffisamment de rangements pour ranger les jouets des enfants et nos effets personnels du quotidien.

Un cuisine petite mais fonctionnelle. Nous avons pu cuisiner facilement ce qu’on voulait. Nous avons fait 2 fois des petites courses en nous arrêtant dans des petites supérettes sur notre trajet.

Globalement chacun avait son espace donc tout s’est bien organisé finalement. C’était ma plus grande crainte de départ.

Le plus grand stress était a surveillance de la plus petite pour ne pas qu’elle descende du camping-car toute seule.

On prenait la route après le déjeuner, pendant l’heure de la sieste sauf quelques exceptions. Etant donnée que c’était les horaires les plus chauds, c’était idéal. Ce qui nous a permis de profiter de la plage le matin et en soirée.

4- road-trip en camping-car en Sardaigne: notre itinéraire en 5 jours

 

Nous avons atterrit à Cagliari (vous pouvez lire mon article sur Cagliari en 2 jours avec des enfants) . Et là Alexandro nous a livré le camping-car sur le parking même ! Au top . Nous avons donc pris la route direction le bureau de Campernow, à 10 minutes. De là, nous avons eu une petite formation sur l’utilisation de l’engin et réglé les derniers papiers !

Ensuite nous avons pris la route en direction de Pula (sud Ouest de la Sardaigne).

L’objectif de notre itinéraire était de voir de la belle plage et des Flamands roses !

Le stationnement à eu gain de cause. Nous avons fait des détours non désirés pour trouver des lieux en dehors des campings pour dormir, ce qui nous a valu des sacrés détours ! D’ailleurs c’est pourquoi on s’est retrouvé au milieu de la campagne !  L’avantage, c’est que nous avons vue aussi l’intérieur de la Sardaigne. Et c’était vraiment chouette avec du recul !

Et puis suite à un distributeur de billets en panne, nous avons tenté notre chance dans des villages voisins sans beaucoup de succès ! Résultat des courses = 100 km de plus ! Donc un conseil, prévoyez suffisamment de cash pour pouvoir payer les parkings 🙂

Suite à des avis d’autres campeurs, nous avons annulé notre visite aux piscinas car beaucoup trop de monde et une piste difficile d’accès pour le camping-car. Surtout les novices que nous sommes !
Globalement en Sardaigne du Sud, notre coup de coup va à Villasimus et ses superbes plages. Nous avions un camping pied dans l’eau, et j’avoue que cela nous a beaucoup aidé à aimer cet endroit. La route pour y accéder depuis Cagliari est très jolie. Et en camping-car, vous avez bien le temps d’observer le paysage !:)

La plage de Nora, près de Pula était incroyablement peuplé ! Nous avons été obligé de louer un transat pour se poser. C’était ça ou reprendre la route pour aller ailleurs ! plus de place nul part sur la plage. J’avais jamais vue une plage aussi bondée de ma vie ! On a déjeuné dans la jolie paillote et on a mis les voiles direction, le nord ouest après le déjeuné.

Pour résumer , notre itinéraire n’était pas du tout optimum. Nous avons perdu beaucoup de temps sur la route à certains moments. Donc je vous rappelle qu’il est important de préparer votre road-trip en camping-car avant de partir, en prenant en compte les temps de trajets qui sont multipliés par 2 et l’accessibilité des aires de services.

5- Où Dormir lors d’un road-trip en camping-car en Sardaigne ?

 

L’objectif est de dormir dans votre camping-car !! 🙂 Entendez plutôt , où se stationner pour la nuit ?

Pour passer la nuit avec son camping car, plusieurs options s’offrent à vous :

¤ Des parkings libres d’accès (voir réglementation du pays), c’est juste un parking sans aucuns services disponibles.
¤ Des parkings privés payants avec une partie réservé aux camping-car. Souvent aux abords des plages. Comptez 10€ la nuit, il faut partir avant 8 h du matin sinon comptez 1 journée de plus. Pratiques mais pas de services proposées (pas de douches ni de sanitaires, ni de quoi vidanger le camping-car)
¤ Des aires de services en libre accès pour refaire le plein d’eau, la vidange. Généralement gratuits mais on les a fuit car on était seuls et on avait peur 🙂 Il y en a beaucoup en Sardaigne donc pratique pour refaire un ravitaillement sans y passer la nuit.
¤ Des campings . Plus onéreux mais avec un vrai service en plus : piscine, jeux pour enfants, location de vélos, plage privées, douches ,…
¤ Camping sauvage, selon la saisonnalité et le type de camping-car choisi.

Nos adresses en Sardaigne

Je vais vous donner les adresses de nos hébergements . Nous avons dormi dans 2 campings  différents et un parking spécial camping-car pour la nuit.

 

¤ Côté de Villasimus : Campeggio Spiaggias del Riso à Notteri.

Ce qu’on a aimé : Le cadre est superbe, camping les pieds dans l’eau (la partie pour les camping-car se situe au bord de la plage,  restaurant à proximité, la plage est superbe 🙂 

Ce qu’on a moins aimé : Très voir trop grand camping, la douche chaude payante, les emplacement sont minuscules pour les campings-car.

¤ Côté Pula : Parking proche de la plage de Nora (il n’a passe nom mais se situe au bord de la route qui mène à la plage.) 10€ la nuit, départ à 8H

 

¤ Côté Arborea : Camping Village E’Ena Aruba  Grand camping pas trop peuplée. C’est le camping des Flamants roses ! Un observatoire à l’intérieur du camping est disponible pour regarder les flamants roses avec les enfants !

Ce qu’on a aimé : Les emplacements sont très grands, piscine, terrain de jeux pour enfants, proche de la plage, la zone des flamants roses.

Ce qu’on a moins aimé : Un peu perdu, il n’y a pas beaucoup de choses à faire dans les environs, la plage n’est pas très jolie. 

A noté : Je conseille aussi un très joli parking (aire de services) dans la forêt de pins : Area Di Sosta Arborea. Il n’y avait plus de place à notre arrivée et c’était bien dommage car l’endroit était trop mignon et calme (seulement une dizaine d’emplacements).

Trouvez votre camping  autour de Cagliari pour votre road-trip en Sardaigne ici.

6- Retour sur l’expérience : esprit camping-cariste ou pas ?

 

Louis et moi avons adoré l’expérience, Suzanne ne s’exprime pas encore sur le sujet et Denis est plutôt mitigé !

Moi j’ai adoré parce que :

¤ J’avais l’impression d’être libre, même si on dormait parfois en camping.
¤ On voyage à vitesse d’escargot donc on voit moins de choses et mieux 🙂 Vive le Slow-travel.
¤ C’est super pratique d’avoir tout sous la main avec les petits : le gouter au frigo , les toilettes, le lit , les jouets,
¤ On change vraiment les habitudes des vacances classiques.

Denis est mitigé car :

¤ Il aime son confort et le roadtrip en camping-car, c’est assez spartiate
¤ Trop exiguë avec les bébés
¤ La conduite n’est pas facile la 1ère fois. La Sardaigne n’est pas un pays très développé pour ce type de voyage. Mieux vaut faire ses armes en France par exemple. Dixit des camping-caristes que l’on a rencontrés sur notre chemin.

Mais l’esprit camping-cariste, c’est avant tout : se faire signe sur la route quand on croise un autre camping-car, discuter facilement dans les aires de services ou camping ou s’aider lors des stationnements un peu difficiles, papoter en faisant la vidange de l’engin !! ahaha

Mais à l’unanimité, on valide sur le fait que ces 5 jours étaient très épuisants !! La route, la logistique du quotidien dû à l’étroitesse de l’espace de vie, le stress de ne pas pouvoir trouver un endroit où s’arrêter le soir! En bon novices, cela nous a bien épuisé ! A noter, pour les débutants comme nous, le road-trip en camping-car c’est crevant avec des enfants en bas-âges !:)

road-trip en camping-car en famille sardaigne

7- Les applications qu’on a utilisées.

 

Lors de notre road-trip en camping-car, nous avons utilisé quelques applications liées uniquement aux voyages en camping-car. La plupart s’utilise hors ligne, si vous n’avez pas internet c’est pratique.

Note :Désormais, la plupart des opérateurs offrent de la data aussi en Europe. donc vous bénéficiez de votre forfait aussi à l’étranger (vérifier bien quels sont les pays concernés)

¤ Sygic : Télécharger la carte de votre pays avant de partir. Ensuite bénéficiez d’un GPS sans connexion internet. Nous l’avions également utilisé pour notre Road-trip en Albanie.

¤ Waze : On ne la présente plus cette application, le trafic en temps réel ! Idéal quand on circule dans un pays  en plein mois d’août !

¤ Park4night : Application collaborative avec des avis sur les spots. Disponible aussi hors ligne. Elle fonctionne pour tous types de véhicules (du van au camping-car )

¤ CaraMaps : Annuaire répertoriant tous les endroits où vous pouvez vous arrêter avec votre camping-car. Il y a même une plateforme qui vous permet de vous garer chez d’autres camping-caristes. Ils mettent à dispositions leurs parking perso. Je trouve l’idée top.

¤ Camperstop :  : C’est un autre annuaire mais je l’ai trouvé beaucoup moins bien. Elle n’arrêtait pas de buger. Mais il peut y avoir des adresses complémentaires.

 

Pour conclure ce pavé, je dirais que l’expérience à été très enrichissante mais on est bien conscients que l’on a fait un peu n’importe quoi sur la préparation et l’organisation ! Ce road-trip en camping-car aurait pu être tellement plus agréable ! Cela nous a fallu quelques “gentilles” engueulades mais on en garde d’excellents souvenirs ! Louis ne manque pas une occasion pour m’interpeler lorsque l’on croise un camping-car sur notre route. Je trouve ça trop mignon !! En tout cas, on a envie de retenter l’expérience quand même ! Mais dans une zone plus appropriée, histoire de bien se faire la main !

 

♥♥♥ Emilie & co ♥♥♥

Liens utiles pour préparer votre prochain road-trip en camping-car en Sardaigne :

Partagez cet article “Sardaigne en famille : notre road-trip en camping-car” sur Pinterest et

retrouvez le facilement

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

camping car en sardaigne du sud avec les enfants

 

Toutes les ressources pour préparer votre voyage en famille :

 

 

road-trip en camping-car road-trip en camping-car

Share Button